Le WRC devrait abandonner le projet d'un retour au Japon en 2019

partages
commentaires
Le WRC devrait abandonner le projet d'un retour au Japon en 2019
Par : David Evans
12 oct. 2018 à 05:00

Le Conseil mondial devrait mettre de côté le Rallye du Japon, dont le retour au calendrier était attendu pour la saison prochaine.

D'après les informations de Motorsport.com, le report du retour du Japon au Championnat du monde des Rallyes devrait être entériné lors de la réunion du Conseil mondial du sport automobile qui se tient ce vendredi.

L'événement basé à Honshu, dont le rallye servant à appuyer la candidature doit se tenir le mois prochain, a été rayé de la liste afin de réduire le calendrier, le faisant passer de 15 manches à 14, un nombre plus viable financièrement. La décision a été prise lors d'une réunion extraordinaire de la Commission WRC, jeudi.

D'après les informations de Motorsport.com, la FIA a invité WRC Promoter à "revoir" sa proposition initiale de 14 épreuves afin d'inclure le Tour de Corse, et c'est cette proposition comprenant 15 rallyes qui a été présentée lors de la réunion de jeudi, à Paris. Quant à l'épreuve française, elle a conservé sa place dans le calendrier WRC pour la saison prochaine.

Lire aussi :

Oliver Ciesla, directeur général de WRC Promoter, se montrait récemment confiant quant au retour du Japon au Championnat du monde, pour la première fois depuis 2010. "[Il s'agit] d'une excellente nouvelle que nous puissions confirmer que WRC Promoter est parvenu à un accord avec le Rallye du Japon pour organiser une épreuve [...] à partir de 2019", déclarait-il cet été.

"La proposition va désormais aller devant le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA où nous pensons qu'elle y recevra une approbation, afin de faire revenir le rallye au Japon et de l'organiser probablement pendant quatre ans. Nous sommes très impatients d'y revenir."

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

Une réunion "difficile"

Dans une réunion qui a été décrite comme "difficile", cet accord conclu par WRC Promoter avec le Rallye du Japon ne semble cependant pas avoir beaucoup compté.

Une source explique : "Ce n'est pas si facile maintenant, les deux parties [la FIA et WRC Promoter] veulent chacune aller dans leur direction, mais 15 rallyes c'était impossible. Hyundai a dit [lors de la réunion] que cela coûterait un million d'euros supplémentaire. Les autres sont tous d'accord."

"Mais finalement, nous avons le calendrier. Nous sommes en octobre, à la mi-octobre, et nous savons maintenant ce qui est prévu pour l'année prochaine. C'est positif."

Lire aussi :

Cette décision ne sera pas facile à accepter pour Toyota, sachant que le constructeur japonais avait travaillé d'arrache-pied afin de promouvoir le bénéfice d'un retour du WRC au pays du soleil levant la saison prochaine.

Motorsport.com comprend qu'il avait été dit aux constructeurs que l'arrivée d'un 14e rallye au calendrier l'an prochain ne leur coûterait rien en termes de logistique, sachant que le Chili et le Japon auraient tous deux réglé la note pour permettre au championnat de venir jusque dans leur pays. Les équipes vont maintenant être obligées de trouver elles-mêmes le budget pour retourner en Corse. Dans un effort de compensation de ces coûts, la FIA aurait réduit de 50% les inscriptions au championnat.

Outre la discussion portant sur le calendrier, la réunion a également traité des mérites du WRC2 Pro, qui sera une division de l'actuelle catégorie WRC2 réservée aux constructeurs, alors que le trophée du WRC2 actuel sera réservé aux pilotes privés.

Il n'y a en revanche pas eu de discussions quant à l'utilisation de plus grosses brides sur les R5, pour en faire une catégorie dite R5+.

Les propositions portant sur le calendrier et le WRC2 vont maintenant passer devant le Conseil mondial du sport automobile, vendredi, où elles seront soumises au vote de tous les membres.

Prochain article WRC
Ogier a dû approcher la "perfection" en Grande-Bretagne

Article précédent

Ogier a dû approcher la "perfection" en Grande-Bretagne

Article suivant

Le Tour de Corse maintenu au calendrier WRC en 2019

Le Tour de Corse maintenu au calendrier WRC en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur David Evans
Type d'article Actualités