WRC
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
51 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
71 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
92 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
106 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
127 jours

Le point WRC2 - Tidemand peut dire merci à Mikkelsen

partages
commentaires
Le point WRC2 - Tidemand peut dire merci à Mikkelsen
Par :
24 mai 2017 à 12:30

L'équipe officielle Skoda s'est imposée pour la neuvième fois consécutive et la 16e en 17 rallyes, mais elle aurait pu tout perdre dans la dernière spéciale de la première manche "obligatoire" de l'année au Portugal.

Vainqueur des neuf premières spéciales jeudi et vendredi puis encore de trois autres (dont une ex æquo), Andreas Mikkelsen comptait un peu plus de trois minutes d'avance sur son coéquipier et leader du championnat WRC2, Pontus Tidemand, avant la dernière du rallye. Mais tout Mikkelsen qu'il soit, le Norvégien est parti en tonneau dans un virage à droite de cette Power Stage, dimanche en milieu de journée. Une fois remise sur ses roues avec l'aide des spectateurs, la Fabia est repartie mais elle s'est de nouveau immobilisée un peu plus loin, définitivement cette fois.

Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Skoda Fabia R5
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Skoda Fabia R5

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis très déçu pour toute l'équipe, qui m'a donné une voiture tellement parfaite pour ce rallye", a déclaré, laconique, l'ex-pilote Volkswagen vainqueur de la catégorie au Monte-Carlo et en Corse.

La situation aurait pu toutefois encore plus mal tourner pour l'équipe tchèque, Tidemand heurtant une pierre et crevant dans la même dernière spéciale, ce qui lui faisait perdre une quinzaine de secondes. Mais il en conservait finalement 11 d'avance sur Teemu Suninen.

Pontus Tidemand, Skoda Fabia R5
Pontus Tidemand (au milieu) et Andreas Mikkelsen (à droite), Skoda Fabia R5

Photo de: McKlein/LAT Images

"Je suis content de gagner, mais je suis désolé pour Andreas. Parfois, notre sport peut être cruel", a réagi Tidemand, qui s'était quant à lui déjà imposé à trois reprises cette année en Suède, au Mexique et en Argentine – toujours en l'absence de Mikkelsen. "Je suis satisfait de ma performance au Portugal et je prends de bons points pour le championnat."

Tidemand prend le large

Invaincu cette année, le Suédois compte en effet près du double de points de Suninen, deuxième pour la troisième fois de la saison après la Suède et le Tour de Corse, qui a signé cinq meilleurs temps au Portugal.

Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Fabia R5
Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Fabia R5

Photo de: McKlein/LAT Images

"Malheureusement, on a perdu ce rallye en changeant une roue légèrement plus lentement que Pontus", a déclaré le Finlandais de M-Sport, tous deux ayant en effet crevé samedi dans l'ES15. "On manque peut-être la victoire, mais je pense qu'on peut être satisfaits de notre performance ce week-end. C'était notre première fois ici avec la Fiesta et je pense qu'on a montré un bon rythme. Il reste quelques aspects à améliorer du côté du pilotage, mais tout va dans la bonne direction […]."

Teemu Suninen, Mukko Markkula, Ford Fiesta R5, M-Sport
Teemu Suninen, Mukko Markkula, Ford Fiesta R5, M-Sport

Photo de: M-Sport

Pas le rallye de Camilli

Troisième du championnat derrière les deux pilotes Skoda en arrivant au Portugal, Éric Camilli, seulement septième de la catégorie derrière deux autres Fiesta R5 de M-Sport, pilotées par Gus Greensmith et Pedro Heller, en est reparti à la même position mais désormais à deux points de son équipier Suninen alors que Mikkelsen a glissé à la quatrième place.

Eric Camilli, Benjamin Veillas, Ford Fiesta R5, M-Sport
Éric Camilli, Benjamin Veillas, Ford Fiesta R5, M-Sport

Photo de: M-Sport

"On sait que la vitesse est là, mais ce rallye ne s'est pas bien passé pour nous", explique le Niçois, qui a perdu près de cinq minutes dans la même ES15 après avoir heurté une pierre et s'être retrouvé sans freins à l'arrière. "Nous voulions livrer une belle bataille, mais ça n'a pas été le cas. Cela a été un rendez-vous difficile pour nous, mais ça s'est arrangé dimanche avec deux victoires en spéciale, et c'est le positif qu'il nous faut retenir."

Autres Français : bilan mitigé

Yohan Rossel, Benoit Fulcrand, Citroën DS3 R5
Yohan Rossel, Benoit Fulcrand, Citroën DS3 R5

Photo de: Citroën Communication

Sur la cinquième voiture de M-Sport, Pierre-Louis Loubet s'est classé dixième de la catégorie pour son premier rallye sur terre avec la Fiesta, après sa septième place en Corse. Côté français toujours, Yohann Bonato et Yohan Rossel ont terminé hors des points sur leurs DS3 R5 alors que le premier rallye mondial de Quentin Gilbert sur sa Skoda Fabia équipée de pneus DMACK s'est interrompu brutalement lors du premier passage sur la bosse de Fafe, dimanche matin, alors qu'il occupait une bonne quatrième place samedi soir.

Accident de Quentin Gilbert, Renaud Jamoul, Skoda Fabia R5
Accident de Quentin Gilbert, Renaud Jamoul, Skoda Fabia R5

Photo de: McKlein/LAT Images

Dans la catégorie WRC3, leur compatriote Raphaël Astier, vainqueur au Monte-Carlo et en Corse, a abandonné pour raison mécanique dans la 17e des 19 spéciales alors qu'il était deuxième derrière le futur vainqueur, le pilote mexicain Francisco Name, après avoir occupé la tête le premier jour. Il conserve la tête du championnat avec 14 points d'avance sur l'Espagnol Nil Solans, deuxième sur l'Île de Beauté et ce week-end au Portugal.

WRC2 - Classement pilotes et copilotes

 Pilote / CopilotePtsManches
     
 1 

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

100 - 25  25  25  25               
2

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

54 18  18  18               
3

 Éric Camilli

 Benjamin Veillas

52 12  12  18               
4

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

50 25 25               
 5

 Benito Guerra

30 - 15  15              

Benito Guerra ayant "scoré" avec deux copilotes différents, l'Italien Giovanni Bernacchini, qui court avec Simone Tempestini (sixième des pilotes), est cinquième chez les copilotes avec 27 points.

Article suivant
Latvala a bien failli devoir rester à l'hôpital

Article précédent

Latvala a bien failli devoir rester à l'hôpital

Article suivant

Les organisateurs du "RAC" ont écouté les critiques des pilotes

Les organisateurs du "RAC" ont écouté les critiques des pilotes
Charger les commentaires