WSBK
31 juil.
Événement terminé
C
Algarve
07 août
SBK EL1 dans
1 jour
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
21 jours
C
Aragon II
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
C
Barcelone
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
02 oct.
Prochain événement dans
56 jours
C
Villicum
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
C
Misano
06 nov.
Prochain événement dans
91 jours

Alex Lowes : La pression est sur Rea plus que sur moi

partages
commentaires
Alex Lowes : La pression est sur Rea plus que sur moi
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
30 juil. 2020 à 12:55

Leader du championnat après la manche d'ouverture, Alex Lowes s'apprête à reprendre la compétition avec le retour, cette semaine, du WorldSBK. Et il l'assure, il veut surtout continuer à s'adapter à son équipe et prendre du plaisir.

Alex Lowes assure que la pression ne l'atteint pas vraiment, alors qu'il s'apprête à reprendre le championnat 2020 en tant que leader, après cinq mois d'arrêt dus à la pandémie de COVID-19. Le WorldSBK dispute en effet sa deuxième manche cette semaine à Jerez, avant cinq à sept autres rendez-vous cette saison.

Le pilote anglais a réussi ses débuts au sein de l'équipe officielle Kawasaki, puisqu'il a signé lors de la première manche de la saison, à Phillip Island en février, sa première victoire au guidon de la Ninja. Il s'était alors imposé en battant son coéquipier, le Champion du monde en titre Jonathan Rea, lors de la Course 2, alors qu'il avait également fini deuxième la veille dans une première course qui avait vu Rea partir à la faute. Ce n'est que lors de la courte Course Superpole que le défenseur de la couronne a fait mieux que son nouveau coéquipier, en s'imposant à son tour.

Lowes avait donc quitté l'Australie en occupant pour la première fois de sa carrière la tête du championnat. Avant la reprise des hostilités, il compte 12 points d'avance sur Scott Redding, 17 sur Toprak Razgatlioglu et 19 sur Jonathan Rea. Il affirme toutefois que la pression pèse plus sur le quintuple Champion du monde que sur lui.

Lire aussi :

"Peut-être que je devrais ressentir de la pression, mais je n'en ressens pas du tout, pour être honnête, parce que nous avons commencé l'année vraiment en force", explique Alex Lowes à Motorsport.com. "Phillips Island est un circuit un peu différent. Il faut donc attendre de voir comment je m'en sortirai sur les prochaines courses. Mais je veux juste en profiter. Évidemment, la motivation qui me vient du fait que je crois désormais dans ma capacité à me batte pour la victoire est grande, mais je ne ressens pas vraiment de plus grande pression."

"Dans notre équipe, la pression pèse plus sur Jonathan que sur moi, parce que malheureusement pour lui, le fait qu'il ait dominé à ce point ces cinq dernières années fait que s'il ne gagne pas, il est déçu. Je ne suis pas dans la même situation et je peux donc juste rouler en étant détendu et essayer de faire de mon mieux."

Lorsque nous lui demandons si le fait que cette pression pèse sur Rea le place lui-même dans une meilleure position pour jouer le titre, Lowes nous répond : "Je ne dirais pas que cela me met dans une position plus forte. Il est très fort, c'est évident, c'est un excellent pilote et il pilote la moto en étant très en confiance. Mais je pense qu'il y a beaucoup d'aspects positifs à être dans ma position, et c'est la raison pour laquelle je dois juste en profiter et faire de mon mieux. Si j'arrive à faire cela, je ne pense pas être trop loin. C'est donc l'approche que j'adopte."

Race winner Alex Lowes, Kawasaki Racing Team

Après ces débuts réussis, mais grâce surtout selon lui à sa manière de travailler hors piste, Alex Lowes a obtenu pendant l'interruption engendrée par le coronavirus la prolongation de son contrat avec Kawasaki jusqu'en 2021.

"Il est clair que cette décision de me garder pour l'année prochaine n'est pas basée uniquement sur la manche de Phillip Island, car on ne peut pas obtenir un contrat sur la base d'une épreuve. Mais ils sont très contents des efforts que je fournis et de la manière dont je travaille quand je descends de la moto. J'ai investi beaucoup d'efforts dans cette partie du travail, et c'est bien de voir qu'ils l'ont apprécié et qu'on pourra continuer à se battre pour de bons résultats l'année prochaine aussi."

"Cela me rend fier parce que c'est le côté que personne ne voit. Quand on voit que c'est quelque chose qui est apprécié, ça fait donc du bien. Cette équipe a connu beaucoup de réussite, c'est évident, et je peux en apprendre beaucoup. Mais ils voient aussi le gros travail que je fournis et croient qu'on peut continuer à progresser, grâce à ce travail, à leur volonté d'apprendre et de progresser, à leurs connaissances et leur expérience."

"C'est agréable d'être dans une position où l'on n'a pas à se battre [pour sa place]", souligne Alex Lowes. "Toutes les autres années pendant ma carrière en World Superbike, j'ai été sur des contrats d'un an, et chaque année je me battais pour obtenir un nouveau contrat. C'est donc vraiment bien d'être dans cette position."

Calendrier WorldSBK : Donington, Assen et Losail annulés

Article précédent

Calendrier WorldSBK : Donington, Assen et Losail annulés

Article suivant

Les pilotes MV Agusta disqualifiés de la manche de Phillip Island

Les pilotes MV Agusta disqualifiés de la manche de Phillip Island
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Alex Lowes
Équipes Kawasaki
Auteur Lewis Duncan