Alex Lowes sur le podium - "Pour nous ça veut dire beaucoup !"

Son potentiel est évident aux yeux de tous depuis l'entame de cette saison, pourtant Alex Lowes n'avait pas encore transformé l'essai. C'est chose faite, puisqu'il monte sur la troisième marche du podium de la seconde épreuve du jour, à Buriram, après avoir dû s'incliner face à Leon Haslam contre qui il bataillait en début de course.

La première manche s'est avérée moins fructueuse pour le pilote Suzuki, qui a d'abord commis une petite faute dans les premières encablures, avant de chuter alors qu'il se battait pour la quatrième position. Remonté en selle immédiatement puis pénalisé pour un dépassement sous drapeaux jaunes, il a finalement marqué les points de la septième place.

"Je suis vraiment heureux d'être de retour sur le podium," se réjouit Alex Lowes, dont c'est la troisième arrivée dans le top 3 d'une course WSBK. "C'est une troisième place, mais pour nous elle veut dire beaucoup après ce qui s'est passé à Phillip Island !"

La manche australienne avait en effet été plutôt amère pour l'Anglais. Déjà très rapide lors des essais libres, il avait subi la casse de sa moto principale pendant le warm-up, puis pris un mauvais départ en Course 1 et terminé seulement neuvième. Quant à la Course 2, il avait dû y renoncer sur problème mécanique. Après les 7 points glanés en Australie, il en marque aujourd'hui 25, accueillis donc avec un certain soulagement.

Alex apparaît déjà comme un sérieux prétendant

Paul Denning

"Franchement, j'aurais dû monter sur les deux podiums aujourd'hui, mais j'ai commis une petite faute due à ma détermination à rattraper Leon et à finir deuxième [de la Course 1]," reconnaît Alex Lowes. "On a beaucoup travaillé au sein de l'équipe et le résultat c'est notre retour sur le podium et dans le groupe de tête. Si on arrive à être un peu plus régulièrement à ce niveau sur le reste de l'année, alors ce pourrait être une excellente saison pour nous."

"Je ne sais pas trop quoi dire au sujet de la pénalité pour drapeaux jaunes, c'est un peu dommage," poursuit le pilote britannique. "Salom est tombé sur l'herbe artificielle au virage n°4. Il avait donc coupé les gaz, Troy [Bayliss] et moi-même l'avons évidemment passé et, quand on est arrivé au virage suivant, il y avait un drapeau jaune ! Franchement, je n'y ai pas trop pensé. C'est décevant, parce que ça aurait été bien de signer deux entrées dans le top 6, mais c'est comme ça."

"Donc, à part une erreur, ça a été un super week-end. Je suis vraiment content de la deuxième course, je me suis montré assez agressif au départ mais j'ai disputé une course régulière et c'est une excellente façon de remercier l'équipe pour le travail abattu. Maintenant je vais faire en sorte que ça continue à Aragón !"

Paul Denning s'est montré particulièrement fier de son poulain au terme de ces deux courses : "Après avoir affiché un très bon potentiel à Phillip Island mais vécu une journée de course vraiment difficile, il est très positif d'avoir confirmé le potentiel de la Suzuki GSX-R 2015 et celui d'Alex, ce week-end en Thaïlande. Je n'aurais pas pensé que cette piste convienne particulièrement à notre moto, mais nous avons été rapides tout le week-end, nous nous sommes bien qualifiés et, sans une très petite erreur dans la première course, nous aurions été deux fois sur le podium aujourd'hui. Félicitations à toute l'équipe, et tout particulièrement à Alex qui n'en est qu'à sa deuxième année de compétitions internationales mais qui commence déjà à apparaître comme un sérieux prétendant."

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Buriram
Sous-évènement Course
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Leon Haslam , Paul Denning , Alex Lowes , Phillip Island
Équipes Crescent Racing
Type d'article Actualités
Tags buriram, chang international circuit, suzuki