Bautista: Kawasaki traite le WorldSBK comme le MotoGP

Álvaro Bautista estime que Kawasaki aborde son implication en WorldSBK comme s'il s'agissait d'un programme en MotoGP, ce qui lui donne un avantage sur ses rivaux, souvent présents dans les deux catégories.

Bautista: Kawasaki traite le WorldSBK comme le MotoGP

Kawasaki a réalisé son sixième doublé consécutif en WorldSBK cette année, avec le titre au championnat des pilotes, grâce à Jonathan Rea, comme à celui des constructeurs. Malgré cette domination, Rea a senti le besoin d'une nouvelle machine et il a été exaucé puisqu'il a pu tester une ZX-10RR profondément modifiée à Jerez il y a deux semaines.

Le constructeur japonais a modifié le carénage à l'avant et modifié son moteur mais contrairement à BMW ou Ducati, il n'a pas produit un modèle de route spécialement destiné à la compétition. Álvaro Bautista estime que ce n'est pas un besoin pour Kawasaki, en raison des ressources que la marque consacre à son programme en WorldSBK.

"Quand la moto fonctionne, pourquoi changer ?", a commenté le pilote du HRC. "Ils gagnent toujours, donc pourquoi changer la moto ? Vous pensez peut-être que c'est une Superbike normale, mais pour eux, c'est comme une [machine du] MotoGP parce qu'ils ne participent pas à d'autres championnats et qu'ils concentrent tous leurs efforts sur ce championnat. La moto semble peut-être normale, mais le secret est à l'intérieur."

Lire aussi :

Des progrès sont nécessaires sur la Honda

Alvaro Bautista n'a pas réellement pu se mesurer à Jonathan Rea en 2020, pour le retour de Honda avec son équipe officielle en WorldSBK, avec un seul podium, à MotorLand Aragón. De gros progrès ont été faits sur la CBR1000RR-R mais Bautista estime que le constructeur japonais a payé un certain manque de préparation, notamment en raison de la pandémie de coronavirus.

"La moto [de 2020] était totalement nouvelle et j'espère que nous aurons une base normale pour la saison prochaine, afin de commencer le travail, surtout cet hiver. L'an dernier, notre travail n'a peut-être pas commencé trop tardivement, mais avec [peu de] temps et la situation du COVID, nous n'avons pas pu faire plus d'essais pour trouver des réglages de base."

Les essais de Jerez ont montré des progrès mais la Honda a encore certaines faiblesses selon Bautista, qui attend des améliorations avant le début de la saison 2021 : "Je veux un meilleur turning et plus d'adhérence à l'arrière, en particulier, et juste travailler un peu sur l'électronique, sur le frein moteur, sur la façon dont la puissance arrive. Nous avons fait des ajustements dans les réglages et nous avons trouvé du positif et du négatif [à Jerez]. Maintenant, ils ont les données et je leur ai dit 'Je veux ça, ça et ça' et ils doivent travailler pour tout assembler. On verra."

Avec Sebastian Fränzschky

partages
commentaires
Le World Superbike annonce son calendrier provisoire pour 2021

Article précédent

Le World Superbike annonce son calendrier provisoire pour 2021

Article suivant

Márquez convalescent, Bautista serait "honoré" d'aider Honda en MotoGP

Márquez convalescent, Bautista serait "honoré" d'aider Honda en MotoGP
Charger les commentaires