Anthony West fait sensation pour ses débuts en WSBK

partages
commentaires
Anthony West fait sensation pour ses débuts en WSBK
Par :
17 mai 2016 à 09:40

Appelé en renfort par le team Pedercini après les blessures de Sylvain Barrier puis de Lucas Mahias, Anthony West a fait des débuts très remarqués en Championnat du monde Superbike.

Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini
Anthony West, Team Pedercini

L'ancien pilote 500cc et MotoGP n'est pas étranger à la catégorie Supersport, au sein de laquelle il a signé quelques victoires par le passé et participé avec brio à la manche de Phillip Island, en février. Pourtant, il n'avait encore jamais couru au guidon d'une WSBK.

Il s'agissait cette fois de prendre en main la Kawasaki ZX-10R du team italien, et le moins que l'on puisse dire c'est que l'Australien n'a pas fait dans la demi-mesure. Premier pilote Kawasaki au classement de la journée de vendredi, il a accédé directement à la Superpole 2.

Sa déception face à la 11e place obtenue sur la grille sera de courte durée, puisque la première course disputée dans la foulée de la Superpole a déjà permis à Ant West d'offrir au team Pedercini son meilleur résultat à ce stade de la saison, à savoir la 9e position. "Quand je vois certains sourires sur les visages de mon team, je ne peux qu'être content. Partir de loin m'a un peu limité au début, mais dès le deuxième tour j'ai enregistré mon meilleur temps personnel", raconte le pilote.

"J'ai préféré maintenir ma position sans trop dépasser la limite. Étant donné que je ne connaissais pas bien la moto, j'ai opté pour une course raisonnable afin de marquer des points", ajoute West. "J'ai fait énormément de fautes en course, mais il fallait s'y attendre puisque c'était la première que je disputais en WSBK. Plus je pilote la moto, plus je comprends ce qu'il faut changer pour être plus rapide."

"Le résultat de West en Course 1 prouve que son extraordinaire performance [de vendredi] n'a pas été qu'un exploit sportif isolé", notait le team manager Lucio Pedercini. "Même s'il s'agissait de ses débuts au guidon d'une Superbike, il a su gérer toute la course de la meilleure des façons, avec dextérité et intelligence. Du reste, c'est un pilote très expérimenté et de très grand talent."

Toujours plus haut

Anthony West a vécu encore une nouvelle expérience le lendemain, avec cette fois une course disputée sur une piste détrempée. Lui qui n'avait jamais piloté la Ninja sur le mouillé, il a rapidement retrouvé ses automatismes, ceux qui au cours de sa carrière lui ont valu de signer trois de ses quatre victoires mondiales (250cc, Moto2 et WSS) sur le mouillé.

C'est ainsi qu'il s'est immédiatement retrouvé en bagarre contre les Van der Mark, Lowes, Giugliano et le Champion du monde 2013, Tom Sykes. Si Giugliano s'est rapidement détaché, West s'est défait sans attendre de ses autres adversaires pour disputer une course globalement solitaire, récompensée par la 5e place.

"Quand je suis descendu de la moto, j'ai été fêté comme si j'avais gagné la course ! Je suis très heureux de ce résultat et de la satisfaction apportée à mon équipe", se réjouit-il, "mais je veux préciser que l'on peut viser encore plus haut. Mes réglages n'étaient pas parfaits et, dès que j'essayais de piloter de façon plus agressive, la moto ne répondait pas comme je l'espérais. N'oublions pas que c'était mes débuts en Superbike, je ne connaissais pas du tout la moto, la marge de progression est donc vaste."

"Je voudrais que cette journée ne se termine jamais", savourait quant à lui Lucio Pedercini. "Nous avons enfin prouvé que nous sommes une équipe de haut niveau, avec toutes les qualités techniques et sportives pour viser très haut."

"J'ai adoré courir en WSBK. J'espère obtenir un guidon permanent ici", soulignait Anthony West dans le courant du week-end. Une chose est certaine, il ne devrait pas avoir beaucoup de mal à convaincre le team Pedercini de lui renouveler sa confiance si un remplacement s'avère à nouveau nécessaire.

Article suivant
WSS - Badovini en vainqueur, Khairuddin en héros

Article précédent

WSS - Badovini en vainqueur, Khairuddin en héros

Article suivant

Édito - Les promesses du Kid !

Édito - Les promesses du Kid !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Sepang
Catégorie Dimanche
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Anthony West
Équipes Team Pedercini
Auteur Léna Buffa