Aragón - Le meilleur temps pour Rea après les premiers essais

Pour la troisième manche de la saison, le Championnat du Monde Superbike retrouve l'Europe et le circuit d'Aragón. Le tracé est désormais utilisé dans la même configuration que le MotoGP, avec un dernier virage rapide en lieu et place de l'ancienne épingle, une nouveauté qui a déjà permis au plus rapide des pilotes WSBK de gagner près de 7 secondes en comparaison des premiers essais libres disputés il y a un an. Le plus rapide ? Jonathan Rea !

 

Superbike - Nouvelle électronique, leader inchangé

C'est en effet au leader du Championnat (Kawasaki Racing Team) que revient le chrono de référence au terme de cette première journée de piste, cependant il a dû batailler pour se hisser au sommet. Premier leader de la séance matinale, il a rapidement laissé le commandement à Chaz Davies (Aruba.it Racing-Ducati). C'est ensuite Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) qui s'est durablement installé à la première place, avant de voir le Gallois reprendre la tête dans les dernières minutes avec un chrono de 1'52.009.

Cet après-midi, Sykes s'est encore vu chiper les rênes du classement dans les derniers instants, cette fois par son coéquipier. Avec un chrono final de 1'51.234, Rea a pris 0.145s d'avance sur Sykes. Quant à Davies, il s'est maintenu dans la partie haute de la hiérarchie, troisième à 0.348s du leader. Les trois hommes sont les seuls à avoir tourné aujourd'hui en 1'51.

"C'est la première manche sur laquelle on doit tous utiliser la nouvelle électronique," rappelle Jonathan Rea, "on a donc quelques petites choses à régler. On a bien progressé et on va tenter quelque chose de plus durant la troisième séance. On a l'air plutôt bien et, si j'ai un bon feeling pendant la Superpole, j'attaquerai pour décrocher la meilleure place sur la grille. Ce serait sympa d'obtenir trois pole de suite, ceci dit on doit avant tout se concentrer sur les deux courses. Je m'attends à ce qu'elles soient serrées."

Tom Sykes semble enfin trouver un début de satisfaction dans le comportement de sa moto, pourtant il n'était pas aujourd'hui au meilleur de sa forme. "Franchement, ça n'était pas la meilleure de mes journées. Je me suis réveillé à 5h et j'ai tout de suite réalisé que quelque chose n'allait pas," explique-t-il. "On a quand même travaillé très dur, les récents essais nous ayant montré que l'on pouvait être rapides ici. On va dans la bonne direction avec la moto. Je n'ai pas pu vraiment me donner à fond, mais les résultats sont encourageants. Tout ce dont j'ai envie maintenant, c'est de boire une bonne tasse de thé et de me coucher tôt. J'espère me sentir mieux demain."

Sur le circuit qui lui a valu en 2013 une double victoire en WSBK, Chaz Davies a rapidement retrouvé un bon rythme. Il était toutefois plus à l'aise dans la fraîcheur matinale. "Ce matin ça s'est bien passé et j'ai pu me montrer rapide sans problème, mais cet après-midi l'adhérence a baissé et je n'ai pas obtenu les sensations que j'aurais voulu avec la moto," regrette-t-il. "Je sais que je peux être plus rapide, il s'agit d'identifier le bon set-up. On ne l'a pas encore trouvé, et ce même si nos résultats sont bons. On a encore du travail, mais c'est globalement une bonne journée. Ce soir on va contrôler les données et demain on essaiera de développer quelques unes de nos idées. J'ai confiance, je pense qu'on peut faire plus."

Nouveau remplaçant de Davide Giugliano, Xavi Forés (Aruba.it Racing-Ducati) a réussi son retour en WSBK. Deuxième temps des EL1, puis quatrième de la séance suivante, voici qui le place ce soir à 0.766s du leader. Il devance de moins d'un dixième l'Aprilia de Leon Haslam, dernier pilote classé dans la même seconde que le leader du jour.

Lui aussi désormais doté d'un nouveau système électronique, Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) n'a pas eu une journée de tout repos. Privé de traction control, il s'en sort honorablement avec le sixième temps, à 1.075s de Jonathan Rea. Il devance Michael Van der Mark (PATA Honda), Nico Terol (Althea Racing) et Sylvain Guintoli (PATA Honda). Jordi Torres (Aprilia Racing Team - Red Devils) complète le top 10, à 1.532s du leader.

Leon Camier a perdu beaucoup de temps aujourd'hui, la faute à des soucis mécaniques qui l'ont obligé à longuement patienter aux stands. Il n'aura bouclé que 12 tours au cours de cette journée, alors que sa MV Agusta présente justement plusieurs nouveautés pour cette manche.

On notera également l'absence de l'équipe JR Racing, qui n'est pas parvenue à régler l'épineux problème qui la tient éloignée depuis le lancement du Championnat. Toni Elias n'a donc toujours pas entamé sa saison à ce jour. Celui qui aurait dû être son coéquipier au sein de cette équipe, Ayrton Badovini, a en revanche pu prendre la piste grâce à l'accord de dernière minute qu'il a conclu avec BMW Motorrad Italia et qui le voit remplacer Sylvain Barrier. Sa journée a été marquée par une chute, sans gravité, tout comme celle du pilote EBR Niccolò Canepa.

 

Supersport - PJ Jacobsen prend les devants

Le meilleur temps de la catégorie Supersport revient aujourd'hui à PJ Jacobsen. Il aura fallu attendre la fin de la deuxième séance pour que l'Américain puisse abaisser le chrono enregistré ce matin par Kenan Sofuoglu et qui a longtemps fait office de référence.

Jacobsen s'est mis en évidence en gagnant 1.5s entre ces deux séances de 45 minutes. Avec un meilleur temps de 1'54.431, il devance Sofuoglu de 0.272s. Le troisième temps du jour revient au Français Jules Cluzel, qui n'a concédé qu'une poignée de centièmes au Turc. Vient ensuite Ratthapark Wilairot, leader du Championnat depuis sa victoire surprise à Buriram.

Les pilotes Superbike et Supersport, et leurs collègues du Superstock, seront de retour en piste samedi. La troisième séance d'essais libres WSBK permettra d'élire les participants à la Superpole, au programme dans l'après-midi.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Kenan Sofuoglu , Tom Sykes , Leon Haslam , Toni Elias , Sylvain Guintoli , Chaz Davies , Niccolo Canepa , Jonathan Rea , Davide Giugliano , Leon Camier , Jules Cluzel , Ayrton Badovini , Alex Lowes , Jordi Torres
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags aragon, wsbk