Avant le grand jour, Kawasaki s'offre un doublé en qualifs

La journée de dimanche devrait, selon toute probabilité, permettre à Kawasaki de coiffer la couronne mondiale grâce à l'avance prise par Jonathan Rea au Championnat Pilotes.

Avant cela, c'est la grille de départ qui s'est peinte de vert, avec un doublé emmené par Tom Sykes. Sur la piste de Jerez qui l'a consacré il y a deux ans - avec Kawasaki, déjà - le pilote anglais a réuni toutes les pièces du puzzle au moment d'aller chasser le chrono, ce qui lui vaut la 29e pole position de sa carrière.

"Certains gars sont très forts, alors c'est bien d'être devant pour les courses de demain. J'aime courir devant. Je n'aime pas avoir quelqu'un devant ou derrière moi, j'aime juste y aller, arpenter la piste," explique Tom Sykes.

Le début de la Superpole n'avait pourtant pas souri à Sykes, en difficulté lorsqu'il s'agissait de tourner en pneus course. "J'ai eu du mal dans mon premier run en pneus course, mon chrono était incroyablement lent," s'étonne-t-il, alors crédité d'un tour en 1'42.0, à 6 dixièmes de Jonathan Rea.

"Quand on a monté le pneu qualifs pour mon second run, il s'est avéré très facile à gérer. C'était un vrai plaisir de piloter et le fait de signer le record n'a été qu'un bonus," ajoute Sykes, qui a pu gagner 1.8s en changeant de gommes. "Mon objectif c'était la première ligne et je pense avoir aussi un bon rythme."

Rea a essentiellement préparé les courses

Jonathan Rea peut lui aussi se targuer d'avoir un bon rythme. C'est bien simple, il a dédié tout son week-end à la préparation des courses, réalisant de longs runs qui ont d'ores et déjà annoncé la couleur : il n'ira pas chercher son titre en la jouant petit bras.

"On a fait du super boulot avec la moto pendant les essais libres et à aucun moment on n'a véritablement essayé de claquer un temps ce week-end," assure-t-il. "Le pneu course qu'on a utilisé au début de la Superpole a très bien fonctionné. Ensuite, dans mon tour qualifs, je me suis un petit trop emballé dans le deuxième secteur, j'y suis allé un peu trop fort. Ceci dit, je suis très content de ce que j'ai fait."

"C'est bien d'être en première ligne parce que j'avais été abonné à la troisième ligne dernièrement. La première offre une véritable chance de prendre un bon départ et de bien se placer. Merci à tout mon team pour m'avoir fourni une bonne moto pour demain," conclut un Jonathan Rea détendu, plus prêt que jamais à devenir, pour la première fois de sa carrière, Champion du Monde.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Jerez
Sous-évènement Samedi
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé de qualifications
Tags superpole