Désastre pour Bautista, Rea s’envole au championnat et Davies revient

partages
commentaires
Désastre pour Bautista, Rea s’envole au championnat et Davies revient
Par :
14 juil. 2019 à 22:22

Le pilote Ducati a connu un week-end catastrophique sur le tracé américain et accuse désormais un important retard sur son adversaire Kawasaki au classement général, tandis que son coéquipier s’est réaffirmé aux avant-postes.

Chaz Davies a beau avoir remporté trois succès sur la piste de Laguna Seca, il a dû s’incliner face à Jonathan Rea en essais libres, ainsi qu’en qualifications, le Nord-Irlandais le privant de la pole position pour neuf millièmes. Mais le Gallois n'avait pas dit son dernier mot en course.

De son côté, Loris Baz a été dans le coup puisqu’il s’est classé huitième en EL1 et EL3 et a même terminé aux portes du top 5 en EL2. Une chute en début de Superpole l’a néanmoins ralenti, et il s’est élancé de la neuvième position, juste devant Eugene Laverty, qui retentait sa chance après être revenu un peu trop tôt à Donington la semaine dernière. Malgré le feu vert des médecins, il avait dû déclarer forfait à la fin de la première journée. Cette fois, le pilote nord-irlandais a pu réaliser l’intégralité de la manche américaine, comme il le prévoyait, grâce au tracé antihoraire de Laguna Seca, qui lui a permis de moins forcer sur son poignet droit, le plus abimé dans sa chute d’Imola.

Lire aussi:

Déjà annoncé absent en Grande-Bretagne le week-end dernier puis aux États-Unis ce week-end, Leon Camier a finalement dû se faire opérer, contrairement à ce que les médecins prévoyaient initialement. L’Anglais fera néanmoins tout pour revenir à Portimão début septembre, comme prévu. Enfin, Markus Reiterberger est revenu en piste, après avoir manqué la manche de Donington en raison d’une infection grippale.

Course 1 : Rea enfonce le clou

Fort de déjà quatre victoires consécutives, le Champion du monde en titre n’a pas véritablement été inquiété lors de la Course 1. En tête au premier virage, il a vu Davies revenir et lui mettre la pression lors des premiers tours, mais à la mi-course il a creusé une avance d’une seconde et s’est mis à l’abri. Les positions des deux hommes n’ont alors plus bougé jusqu’à la ligne d’arrivée. Le chemin du retour au podium aura été semé d’embûches pour le Gallois, qui n’était plus monté dessus depuis la Course Tissot Superpole d’Imola. Il a ainsi fêté avec un beau résultat son 200e départ en Superbike.

Son coéquipier n’a en revanche pas connu une conclusion si positive et a continué d’enchaîner les déconvenues. Lui qui avait totalement écrasé la concurrence lors de la première moitié de saison a commis des erreurs lors des dernières courses qui lui ont valu de voir la tendance s’inverser et Rea prendre le large au championnat. Álvaro Bautista n’a pas été en mesure de se rattraper et est parti une nouvelle fois à la faute. Bien que reparti en piste, il n’a terminé que 17e.

Toprak Razgatlioglu a pour sa part complété le podium, son troisième consécutif, et a terminé juste devant Tom Sykes. Derrière, la bataille a été animée entre Alex Lowes et Jordi Torres, mais c’est l’Anglais qui a eu le dernier mot. Baz a terminé meilleur pilote indépendant Yamaha, en huitième position.

United States Top 10 de la Course 1 - Laguna Seca

Cla Pilotes Moto Gap
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki  
2 United Kingdom Chaz Davies Ducati 5.693
3 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 12.721
4 United Kingdom Tom Sykes BMW 14.957
5 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 20.621
6 Spain Jordi Torres Kawasaki 23.087
7 Netherlands Michael van der Mark Yamaha 26.491
8 France Loris Baz Yamaha 30.605
9 Italy Marco Melandri Yamaha 32.556
10 Italy Michael Rinaldi Ducati 44.432

Course Tissot Superpole : La série noire continue pour Bautista

À peine la Course Tissot Superpole était-elle commencée que Bautista a commis une erreur. Dans le virage 2, le pilote Ducati a touché la roue arrière de Razgatlioglu et a chuté. Emmené au centre médical pour une vérification, l'Espagnol s'est déboîté l'épaule gauche et devait revoir les médecins avant la Course 2.

La voie était donc libre pour Rea, mais ce dernier a dû patienter, la course étant arrêtée au drapeau rouge à la fin du premier tour en raison d’une collision entre Alessandro Delbianco et le pilote invité James Douglas Beach. Relancée en départ rapide, elle a été raccourcie à huit tours.

Si Davies avait eu l’avantage lors du premier départ, cette fois Rea a conservé sa première place du début à la fin pour aller s’imposer assez facilement, et ainsi inscrire sa 80e victoire en Superbike et la 250e pour la Grande-Bretagne. Il a ainsi devancé le Gallois, et Sykes, qui s’est offert son premier podium du week-end. Le pilote BMW a terminé devant Razgatlioglu, qui a eu le dernier mot sur Leon Haslam. Lowes, Baz, Torres, Leandro Mercado et Michael van der Mark ont complété le top 10.

United States Top 10 de la Course Tissot Superpole - Laguna Seca

Cla Pilotes Moto Intervalle
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki  
2 United Kingdom Chaz Davies Ducati 2.533
3 United Kingdom Tom Sykes BMW 1.108
4 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 1.260
5 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 1.094
6 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 0.212
7 France Loris Baz Yamaha 3.390
8 Spain Jordi Torres Kawasaki 0.114
9 Argentina Leandro Mercado Kawasaki 3.730
10 Netherlands Michael van der Mark Yamaha 0.192

Course 2 : Le sort s’acharne

Malgré le feu vert des médecins, Bautista n’a pas été en mesure de mener à bien la dernière course du week-end. L’Espagnol est en effet rentré aux stands après seulement deux tours, la douleur à son épaule étant trop importante. Le week-end se conclut donc de la pire des façons pour lui avec trois résultats blancs en trois courses, et il est certain que sa pause estivale ne sera pas aussi agréable que celle de Rea.

Ce dernier n’a pas réalisé un triplé à Laguna Seca et a dû s’incliner face à Davies en Course 2, mais repart néanmoins des États-Unis avec une avance très importante au championnat. Le Gallois a pour sa part célébré sa toute première victoire de la saison, et est ainsi revenu au sommet juste avant l’été, de quoi partir en vacances l’esprit léger, aux antipodes de son coéquipier.

Razgatlioglu a pour sa part retrouvé le podium, et a confirmé la régularité qu’il a affiché depuis plusieurs manches. Il a devancé Lowes, qui a une fois encore terminé meilleur pilote Yamaha et qui est remonté extrêmement vite sur van der Mark pour le dépasser au championnat, le Néerlandais ayant abandonné. Sykes a clôturé le top 5, devant Haslam et Baz, qui confirme sa place aux avant-postes, même sur le sec.

United States Top 10 de la Course 2 - Laguna Seca

Cla Pilotes Moto Gap
1 United Kingdom Chaz Davies Ducati  
2 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki 3.333
3 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 11.658
4 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 16.259
5 United Kingdom Tom Sykes BMW 16.823
6 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 19.449
7 France Loris Baz Yamaha 23.637
8 Spain Jordi Torres Kawasaki 24.572
9 Italy Marco Melandri Yamaha 25.919
10 Italy Michael Rinaldi Ducati 30.742

À l’entame de la pause estivale, Rea dispose désormais de 81 points d’avance sur Bautista, avec 433 points contre 352. Ensuite, Lowes est repassé devant van der Mark avec 220 unités contre 215. Haslam est un peu plus loin derrière avec 202 points. Rendez-vous est désormais pris au Portugal du 6 au 8 septembre.

Article suivant
Leon Camier finalement opéré de l'épaule

Article précédent

Leon Camier finalement opéré de l'épaule

Article suivant

Bautista : "Notre chance a définitivement disparu ce week-end"

Bautista : "Notre chance a définitivement disparu ce week-end"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Laguna Seca
Lieu WeatherTech Raceway Laguna Seca
Auteur Charlotte Guerdoux