WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
12 jours
C
Estoril
16 oct.
Prochain événement dans
26 jours

Bautista : "Avec Honda, j'ai l'impression d'être en MotoGP"

partages
commentaires
Bautista : "Avec Honda, j'ai l'impression d'être en MotoGP"
Par :

Bautista s'est laissé convaincre de quitter Ducati pour Honda alors qu'il avait tellement impressionné à ses débuts en WorldSBK avec le constructeur italien. Aujourd'hui, il ne regrette pas son choix.

Álvaro Bautista a choisi de quitter Ducati pour Honda alors qu'il connaissait ses premiers revers au cœur de sa première saison en WorldSBK. Vainqueur des 11 premières courses du championnat 2019, Bautista a vu la machine se gripper avec ses premières chutes en course en juin. Ce n'était que le début de la dégringolade. Mais, en parallèle, il se laissait séduire par le programme que lui proposait Honda.

"Tout a commencé à l'été 2019, quand j'ai eu une proposition sur la table pour prolonger avec Ducati. Honda s'est pressé de se présenter car ils voulaient lancer un tout nouveau projet, avec l'implication du HRC et l'intention de concevoir une moto gagnante. Tomonori Sato et Tetsuhiro Kuwata [respectivement chef de projet et vice-président du HRC, ndlr] sont venus jusque chez moi à Talavera pour me parler, ce qui m'a montré que leur intérêt était grand", raconte Bautista à Motorsport.com.

"Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien me montrer du projet à ce moment-là, mais ils m'ont assuré qu'ils étaient en train de finir une moto gagnante pour le Superbike, que l'intention était de gagner à nouveau. À ce moment-là, je me suis senti très valorisé par Honda, très aimé, et ça m'a motivé à franchir ce pas."

Lire aussi :

"Dans l'autre équipe, je savais ce que j'allais avoir cette année et Honda m'a donné quelque chose de nouveau qui m'excitait, tout comme j'étais excité quand on m'a proposé pour la première fois d'aller en Superbike. J'ai donc pensé : 'Si ça se passe comme ça, c'est parce que ça doit se passer comme ça', et j'ai franchi le pas. Vous savez, quand le HRC veut quelque chose et met tout en œuvre pour cela, ils obtiennent ce qu'ils veulent. Je sais donc que tôt ou tard, nous pourrons nous battre pour le titre Superbike."

Maintenant qu'il est investi dans ce programme, il observe une différence de taille entre Honda et Ducati. Un an après avoir commencé à regarder ailleurs, Bautista témoigne d'une certaine frustration quant à la manière dont il percevait le fonctionnement de l'équipe italienne.

Il n'y a pas eu d'évolution. La moto fonctionnait bien et c'est tout.

Álvaro Bautista, au sujet de Ducati en 2019

"Honda m'apporte le fait que j'ai une usine tout entière derrière moi. Sincèrement, j'ai l'impression d'être en MotoGP : les ingénieurs, le traitement, la façon de travailler, tout est comme dans la catégorie reine. La seule chose qui change, c'est qu'au lieu d'un prototype j'ai une moto de route dans le box."

"Ils écoutent tous mes commentaires, ils font évoluer la moto avec mes données et mes indications, et je vois que je fais, ou que j'essaie de faire, une moto victorieuse. Ce que j'avais avant, c'était la moto et c'est tout, il n'y a pas eu d'évolution. La moto fonctionnait bien et c'est tout. Ici, je sens que je suis dans un projet beaucoup plus ambitieux."

Faire de la nouvelle CBR1000RR-R Fireblade une moto victorieuse est bien l'objectif affiché par le HRC et ses pilotes, mais force est de constater que le chemin s'annonce encore long. Si le succès a été immédiat avec Bautista, atteindre ce même niveau avec Honda prendra du temps et Bautista avoue qu'il ne sait pas quels seront ces délais.

Le bouleversement de cette année 2020 n'aide pas, le travail en piste ayant été suspendu pendant plusieurs mois et avec lui les développements possibles de la moto. "Depuis la première fois que je suis monté sur la moto jusqu'à maintenant, nous avons recueilli beaucoup de données, nous avons essayé d'améliorer les choses, mais c'est maintenant que nous allons faire ce pas en avant", promet cependant le pilote espagnol.

"Pendant la pause due au virus, ils ont travaillé très dur au Japon", assure Bautista, évoquant des évolutions qui n'ont pu être montées sur la CBR lors du test de Barcelone, la semaine dernière, les ingénieurs étant bloqués au Japon. Elles devraient toutefois faire leur apparition au prochain roulage, en Aragón. "Nous allons avoir beaucoup de choses à tester et tout dépend si nous y arrivons ou non. Souvent, on essaie des choses en ayant une idée claire, mais elles ne fonctionnent pas toujours. Si nous parvenons à faire fonctionner tout ce que nous avons demandé, nous serons bientôt compétitifs."

Lire aussi :

En attendant que ces développements prennent forme, Bautista ne souhaite pas formuler d'objectif clair pour 2020. "On n'en avait pas avant de commencer et, avec tout ce qui s'est passé, on en a encore moins maintenant. Il est clair que Honda comme moi, nous voulons gagner, mais on ne s'est pas fixé d'objectif à court terme. Après, si on peut gagner cette année, tant mieux. Se battre pour le titre, c'est autre chose, et c'est encore moins [simple] avec un calendrier compact, qui nous désavantage. Si on pouvait arriver à la fin de la saison en étant devant et en se battant pour gagner quelques courses, ce serait un succès."

Propos recueillis par Germán Garcia Casanova

Tous les pilotes Repsol Honda en MotoGP

Article précédent

Tous les pilotes Repsol Honda en MotoGP

Article suivant

Crutchlow admet qu'Aprilia serait "un projet intéressant"

Crutchlow admet qu'Aprilia serait "un projet intéressant"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Honda WSBK Team
Auteur Léna Buffa