Un bon bilan d'ensemble à Phillip Island pour un Baz pourtant diminué

Le Français a terminé les deux premières courses de l'année aux alentours du top 10, mais avait la capacité de faire encore mieux si un accident n'était pas venu perturber son week-end.

Loris Baz aura dû s'armer de courage pour son retour en Superbike. Le Français a en effet rapidement dû reprendre le pli et le rythme de la discipline, avec un déroulé de week-end sensiblement différent de ce qui se fait en MotoGP, qui plus est sur l'un des tracés les plus sélectifs du calendrier : Phillip Island.

En ce sens, la journée de vendredi, regroupant cette saison les trois premières séances d'essais libres – et non plus seulement les deux premières –  était cruciale pour le pilote de l'Althea Racing. Mais la météo changeante, et surtout une chute lors des EL2 qui lui a occasionné des douleurs à l'épaule, ont fini par compromettre une performance optimale sur ce premier week-end de course de l'année.

Bon gré mal gré, le Haut-Savoyard est allé chercher une 14e place lors des qualifications, une position qui allait bientôt se muer en 13e, après le forfait de Lorenzo Savadori, dont la chute aura pour sa part été rédhibitoire.

Construisant sa confiance tour après tour, Baz a terminé sans faire parler de lui la Course 1 à la 11e position, avant de franchir un cap lors du second acte et de s'accaparer son premier top 10 de l'année, juste derrière celui qu'il remplace chez BMW, Jordi Torres.

Une seconde course pleine d'attaque

Il est vrai que le Français a pu se faire plaisir en réalisant une course tout en attaque : une approche rendue possible par l'arrêt au stand imposé par la direction de course suite à l'importante dégradation pneumatique constatée chez certains concurrents le samedi.

"La course d'aujourd'hui [dimanche] était amusante", a-t-il déclaré après coup. "Mon épaule était douloureuse, mais pas autant qu'hier. J'ai pris un bon départ, même si après cinq ou six tours j'ai commencé à avoir quelques difficultés avec le grip à l'arrière et avec mon épaule. Avec le second pneu, les choses ont été un peu mieux, et j'ai été capable de me battre avec Torres dans les derniers instants. Mais j'étais limité dans ce que je pouvais faire, en particulier lorsque j'ai essayé de dépasser, ainsi que dans les virages à droite. Je suis content d'avoir pu terminer les deux courses et marquer quelques points. Je vais à présent me concentrer sur ma récupération en vue de la Thaïlande."

Avec une neuvième place en poche lors de la Course 2, le bilan de ce premier rendez-vous de l'année demeure positif pour Baz, qui figure à ce même rang au championnat. Et avec à présent un mois pour recouvrir totalement ses capacités, celui-ci pourra sans nul doute enfin exprimer son plein potentiel à l'occasion de la deuxième manche de la saison, à Buriram en Thaïlande.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Phillip Island
Sous-évènement Course 2
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Loris Baz
Équipes Althea Racing
Type d'article Réactions