WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
14 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
21 jours
C
Aragon I
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
42 jours
C
Aragon II
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
49 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
63 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
77 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
84 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
112 jours

Baz : "Un championnat compliqué mais il faudra attaquer"

partages
commentaires
Baz : "Un championnat compliqué mais il faudra attaquer"
Par :
5 juin 2020 à 11:15

Le Français se verrait bien comme "l'anti-Rea", lui qui sent que le podium et la victoire sont à sa portée. Et si une saison 2020 atypique lui offrait une chance à saisir ?

Un an après ses débuts chez Ten Kate, Loris Baz doit une nouvelle fois faire preuve de patience, attendant comme tout le monde que les courses puissent reprendre. Et cet arrêt forcé n'a clairement pas étanché sa soif de victoire, loin s'en faut, car le Haut-Savoyard a bien l'intention de poursuivre l'évolution qui a été la sienne depuis qu'il a pris en main la R1 du team néerlandais. Il compte notamment sur l'évolution de sa machine, sur laquelle il espère voir un gain de vitesse de pointe grâce à un nouveau moteur qu'il aurait dû recevoir pour la manche de Jerez, en mars.

"Durant cette année d'expérience avec Ten Kate, je crois que l'on a beaucoup progressé et les résultats sont évidents. Malheureusement, je n'ai pas réussi à monter sur le podium, mais au fond de moi j'ai conscience que c'est un objectif à notre portée, tout comme la victoire. C'est pour cela que l'on travaille", assure Loris Baz à GPone.

C'est précisément à Jerez l'an dernier que le Français a fait son retour à la compétition, après avoir dû prendre son mal en patience en attendant le début du programme de Ten Kate avec Yamaha. Entré cinq fois dans le top 5, il a su mener sa machine satellite aux avant-postes et compte à présent franchir l'étape suivante sans tarder. Dès la première manche de la saison, en février, il avait été conforté dans son potentiel, bien qu'il n'ait pas réussi à atteindre le résultat espéré après avoir occupé la tête de la Course 2.

"En Australie, je voulais me battre pour la victoire, mais je crois que j'ai joué de malchance, surtout en Course 2 après ce contact avec Toprak [Razgatlioglu]. Malheureusement, j'avais encore la version 2019 du moteur pour cette première manche et je suis donc curieux de voir quel sera mon potentiel avec le nouveau moteur, une fois que la saison reprendra", souligne-t-il.

Lire aussi :

Son potentiel, il l'espère à la hauteur de ses ambitions, et ce d'autant plus que l'incongruité du championnat 2020 alimente les espoirs de coups d'éclat pour les outsiders. Lorsqu'il est interrogé sur celui qui pourrait être "l'anti-Rea", Loris Baz répond d'ailleurs dans un sourire : "Moi !" Et d'ajouter : "Il y a beaucoup de pilotes qui sont forts cette année et chacun a ses qualités propres. Je garde un doute pour la Course 2 de Phillip Island : il était possible de battre Johnny, mais personne n'a risqué de le dépasser pendant la course. Lowes a gagné, c'est sûr, mais d'autres pilotes auraient pu finir devant lui."

"Ce sera un championnat très compliqué", prévient le pilote français, vainqueur à deux reprises en WorldSBK, "parce que si on fait une seule erreur on est pratiquement hors-jeu, étant donné que l'on peut difficilement se rattraper. Mais dans le même temps il faut essayer de gagner et pour cela il faut attaquer. Alors on verra ce qui va se passer."

Article suivant
Cluzel : J'arrêterai quand je ne pourrai plus être Champion du monde

Article précédent

Cluzel : J'arrêterai quand je ne pourrai plus être Champion du monde

Article suivant

Davies : Pas encore de discussion "sérieuse" avec Ducati pour 2021

Davies : Pas encore de discussion "sérieuse" avec Ducati pour 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Loris Baz
Équipes Ten Kate
Auteur Léna Buffa