Baz aux portes du top 10 à l'issue de la première journée

partages
commentaires
Baz aux portes du top 10 à l'issue de la première journée
Par : Willy Zinck
23 mars 2018 à 14:55

Le Français n'a pas réussi à se qualifier directement pour la Superpole, alors que les écarts sont plus que jamais serrés en haut du classement.

Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing

S'il est un pilote pour lequel les planètes sont loin d'être alignées à Buriram, c'est bien Loris Baz. Alors qu'il a entamé le week-end avec une épaule encore douloureuse suite à sa chute survenue à Phillip Island il y a un mois, le Français doit en outre prendre la mesure de la piste thaïlandaise, sur laquelle il n'avait jamais piloté par le passé.

Dans ces conditions, sa huitième place lors des EL1, et même sa 12e au global de la journée, constituent de très bons résultats, surtout si on garde à l'esprit les progrès chronométriques importants du plateau depuis l'an dernier.

Un plateau plus rapide

En effet, cinq pilotes ont d'ores et déjà effacé le record de la piste, preuve du très haut niveau de compétitivité qui règne en Superbike cette saison. Alors, s'il ne s'est pas qualifié directement pour la Superpole 2, le Haut-Savoyard reste optimiste. "Le bilan est plutôt bon. Le circuit est bien meilleur que ce qu’on peut imaginer", assure-t-il. "C’est un tracé très facile à apprendre. Nous avons bien commencé la journée, mais nous n’avons pas suffisamment progressé sur l’ensemble des séances. Le classement est très serré avec les cinq premiers sous le record de la piste. Tout le monde a nettement progressé depuis la saison passée."

Sachant que Loris Baz est le dernier pilote situé à moins d'une seconde de la référence de la journée − propriété de Jonathan Rea −, les écarts sont plus que jamais étriqués dans la première partie du tableau. Les réglages détiendront donc un rôle particulièrement important pour faire la différence, et trouver ce soupçon de vitesse pour remonter dans la hiérarchie.

"Il faut que nous arrivions à trouver quelque chose qui nous permette de faire la différence, en particulier sur le premier secteur", analyse ainsi le Français. "Avec un classement aussi serré, tout est encore envisageable et je suis convaincu que nous pouvons accéder à la Superpole 2. Je suis déçu de ne pas y être parvenu directement, mais je vois le bon côté des choses puisque je disposerai d’une séance supplémentaire pour évaluer certains réglages. L’objectif sera de gagner quelques dixièmes afin de nous rapprocher du top 5 durant la course. Il ne me manque pas grand-chose !"

Prochain article WSBK
Superpole - Une première place record pour Jonathan Rea !

Previous article

Superpole - Une première place record pour Jonathan Rea !

Next article

Les Kawasaki fidèles à leur réputation, Torres surprenant troisième

Les Kawasaki fidèles à leur réputation, Torres surprenant troisième

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Loris Baz
Équipes Althea Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions