Camier retente un retour, "mais la douleur est toujours là"

partages
commentaires
Camier retente un retour,
Par : Léna Buffa
24 mai 2018 à 13:30

Lourdement accidenté en avril, le pilote Honda Ten Kate sait qu'une reprise complète reste compliquée au vu de la douleur avec laquelle il doit encore composer.

Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team
Leon Camier, Honda WSBK Team

Leon Camier tente à nouveau de faire son retour à la compétition cette semaine, à Donington. Accidenté en Aragón il y a un mois et demi, et percuté au sol, le pilote anglais souffrait de côtes fracturées et de contusions aux poumons, ce qui l'avait empêché de courir à Assen, le week-end suivant.

Après un petit mois de repos, Camier s'est présenté sur le circuit d'Imola pour reprendre le guidon de sa Fireblade, néanmoins l'expérience a tourné court. Une première journée riche de trois séances d'essais libres a amplement suffi à confirmer que ce retour était prématuré.

"Je suis allé là-bas sans savoir si on me laisserait courir. Et puis j'ai essayé, je n'étais pas en contrôle, j'ai donc fini par chuter à nouveau parce que je n'arrivais pas à rouler correctement", relate-t-il auprès du site officiel du World Superbike. "Nous avons essayé un plus long run dans la deuxième séance, pour voir comment je me sentais. Mais j'avais tellement mal à la suite de la première séance, mon corps était enraidi et c'était encore pire pendant la deuxième séance. Quand j'ai eu besoin d'attaquer fort, je n'ai pas pu, je n'avais rien, alors on a décidé d'arrêter là."

Après cette sage décision, suivie par deux autres semaines de repos et de soins, Leon Camier retente l'expérience cette semaine, cette fois pour son épreuve maison, à Donington Park, bien qu'il reconnaisse qu'un retour six semaines après sa chute reste "toujours trop tôt".

"C'est compliqué, parce que je me sens mieux dans les choses de la vie quotidienne, mais la douleur est toujours là", explique-t-il. "Ça s'améliore doucement, ce qui est difficile parce que, compte tenu de mon expérience avec d'autres blessures, je m'attends à récupérer plus vite. Mais on m'a dit que cela pouvait prendre des mois et tant que je ne serai pas remonté sur la moto, je ne saurai pas vraiment comment je vais."

"J'ai eu tous les traitements possibles. J'ai fait des traitements Indiba, magnétiques, et même de la physiothérapie. J'ai fait tout ce qu'il était possible de faire pour que ça se reprenne, mais il faut encore du temps", poursuit le pilote Honda. "Je vais essayer de courir à nouveau et je verrai ce qui se passe, mais tant que je ne serai pas monté sur la moto, je ne saurai pas vraiment."

Leon Camier a dû composer avec la douleur à Imola, mais aussi dans les jours qui ont suivi puisque l'effort fourni en Italie a mis à mal son corps. La reprise à Donington sera donc un véritable test, devant lui démontrer si sa récupération a suffisamment avancé pour lui permettre d'être moins en souffrance durant trois jours, mais aussi d'être plus en contrôle lorsqu'il sera en piste.

"S'engager sur le week-end complet est plus difficile, surtout le samedi parce que c'est une journée pleine. Ce qui m'inquiète pour ce week-end c'est que, si mon corps reste enraidi, ça va aller de pire en pire au fil du temps. On va donc établir un plan et voir ce qui est mieux pour mon corps", indique-t-il.

"Si je n'arrive pas à rouler correctement, je serai juste dangereux pour moi-même et pour les autres pilotes. Cela ne sert à rien de rouler en 15e position, de chuter et potentiellement d'empirer la situation pour les prochaines courses. Mais mettre un terme à son week-end n'est pas une décision facile à prendre."

Prochain article WSBK
Insatisfait de BMW, Althea pourrait revenir à Ducati

Previous article

Insatisfait de BMW, Althea pourrait revenir à Ducati

Next article

Rea mène un doublé Kawasaki ; Aprilia et Yamaha surfent sur la vague

Rea mène un doublé Kawasaki ; Aprilia et Yamaha surfent sur la vague
Load comments

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Donington
Lieu Donington Park
Pilotes Leon Camier
Équipes Ten Kate Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview