WSS - Après huit mois d'attente, Caricasulo renoue avec la victoire !

partages
WSS - Après huit mois d'attente, Caricasulo renoue avec la victoire !
Par :
9 juil. 2018 à 14:30

Après une première partie de saison délicate, le pilote du GRT a signé son premier succès de l'année devant son public à Misano.

Le vainqueur Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Podium : le vainqueur Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Sandro Cortese, Kallio Racing
Jules Cluzel, NRT
Jules Cluzel, NRT
Jules Cluzel, NRT
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Anthony West, EAB Antwest Racing
Anthony West, EAB Antwest Racing
Kyle Smith, GEMAR Team Lorini
Kyle Smith, GEMAR Team Lorini

Dans quasiment tous les sports, le fait d'évoluer à domicile constitue souvent un avantage non-négligeable. Il n'y a qu'à voir le parcours de l'équipe de Russie ces dernières semaines lors de "son Mondial" pour s'en convaincre.

Ce fut également le cas en Supersport ce week-end, avec le retour au sommet sur ses terres de Federico Caricasulo. L'Italien, natif de Ravenne, ville située à une cinquantaine de kilomètres seulement du circuit de Misano, a profité de l'air du pays et du soutien des nombreux fans présents dans les tribunes pour renouer avec une victoire qui se refusait à lui depuis Jerez l'an dernier.

Doublé d'Italiens à Misano

Et comble du bonheur pour le public transalpin, c'est également un Italien qui a terminé en deuxième position, en la personne de Raffaele De Rosa. Ce dernier a réalisé une nouvelle course très solide, parti depuis le quatrième emplacement sur la grille, pour aller décrocher son cinquième podium d'affilée dans la catégorie.

Pourtant, c'est bien un Français qui a failli gâcher les festivités sur la côte de l'Adriatique. Qualifié en deuxième position, Jules Cluzel a en effet pris un excellent envol, qui lui a permis de prendre le leadership dans les premiers tours de course.

Mais l'Auvergnat n'a pas été en mesure de soutenir le rythme des deux Italiens derrière lui, galvanisés par la foule et qui ont tôt fait de reprendre l'avantage. Dès lors, le natif de Montluçon s'est concentré sur la bataille qui se joue en arrière-plan entre lui et Sandro Cortese.

Mais à la différence de la dernière manche disputée à Brno, il n'a pas été en mesure de contenir les velléités de l'Allemand, qui a fini par prendre le dessus pour compléter le podium en Émilie-Romagne.

Statu quo entre les deux leaders du championnat

Cluzel termine tout de même quatrième et ne rend que trois points à son rival pour le titre, les deux hommes n'étant séparés au championnat que de cinq unités. Le Français et l'Allemand commencent d'ailleurs à faire le trou par rapport à leurs adversaires derrière eux au classement général.

 

Randy Krummenacher, cinquième dimanche, est en effet à présent distancé de près d'une victoire par Cortese, troisième dimanche malgré un week-end des plus mouvementés.

"Je suis très content de cette troisième place", a déclaré l'Allemand. "Nous avons beaucoup travaillé ce week-end, et nous avons eu beaucoup de problèmes, comme une panne moteur, un embrayage cassé, une chute lors de la Superpole. Je n'ai pu faire qu'un tour en qualifications, et finalement ce matin nous avons trouvé la bonne direction. Je ne me suis cependant jamais senti aussi à l'aise qu'à Brno. Je n'avais pas fait suffisamment de tours, et dans l'ensemble sur deux jours j'ai dû faire une vingtaine de tours. Je n'avais donc pas pu travailler pour la course. Mais cette troisième place est très importante pour nous. Elle me permet d'accroître mon avance au championnat. Et après mon accident d'hier, c'est comme une victoire."

Dans les faits, Caricasulo est dans une situation guère plus enviable, puisqu'il accuse 34 points de retard sur le leader du championnat. Mais la dynamique enclenchée ce week-end – c'était du reste le premier succès d'un Transalpin à Misano depuis 12 ans – et toute la ferveur du public italien sont sans doute de nature à lancer sa saison qui jusqu'ici était bien terne. "C'est incroyable de gagner à Misano !" s'est-il esclaffé au Parc Fermé à l'issue de la course. "Je tiens à remercier toute mon équipe et Yamaha pour la moto qu'ils m'ont fournie. Je suis très content, je ne peux pas expliquer cette sensation, merci à tout le monde !"

Mahias en difficulté

La joie était également de mise pour son compatriote De Rosa. "Je suis très content, car j'améliore mon meilleur résultat", a souligné ce dernier. "Et puis c'est mon cinquième podium de suite. Caricasulo avait un bon rythme, et une bonne vitesse. J'ai perdu le contact en milieu de course, mais j'ai fait quelques erreurs, c'est la course."

Celui-ci profite d'ailleurs de cette première victoire en 2018 pour passer devant Lucas Mahias au championnat pour une petite unité. Le Français a perdu gros en Italie, en essuyant son premier abandon de la saison, après une chute dès le deuxième tour.

Car avec 35 points de retard sur Cortese au championnat et plus que quatre courses à disputer cette saison, le Montois ne disposera plus de beaucoup de marge d'erreur lors de la reprise en septembre.

 WSS - Misano - Course

Pos. Pilote Moto Temps/Écart
1  Federico Caricasulo Yamaha 31'20.416
2  Raffaele De Rosa MV Agusta 1.423
3  Sandro Cortese Yamaha 3.869
4  Jules Cluzel Yamaha 7.052
5  Randy Krummenacher Yamaha 13.581
6  Anthony West Kawasaki 15.746
7  Kyle Smith Honda 16.275
8  Lorenzo Gabellini Yamaha 28.743
9  Hikari Okubo Kawasaki 29.068
10  Ayrton Badovini MV Agusta 29.522
11  Marco Bussolotti Yamaha 31.440
12  Corentin Perolari Yamaha 31.877
13  Rob Hartog Kawasaki 32.853
14  Luke Stapleford Yamaha 35.103
15  Hannes Soomer Honda 36.900
16  Davide Stirpe MV Agusta 44.856
17  Peter Sebestyen Honda 44.870
18  Roberto Mercandelli Honda 44.901
19  Michael Canducci Yamaha 45.083
20  Wayne Tessels Kawasaki 1'04.453
21  Javier Iturrioz Kawasaki 1'13.352
22  Jaimie van Sikkelerus Honda 1'18.246
23  Alfonso Coppola Yamaha 1'27.667
Ab.  Nacho Calero Kawasaki 6 tours
Ab.  Sheridan Morais Kawasaki 7 tours
Ab.  Christian Stange Kawasaki 8 tours
Ab.  Loris Cresson Yamaha 9 tours
Ab.  Stefano Valtulini Kawasaki 11 tours
Ab.  Thomas Gradinger Yamaha 12 tours
Ab.  Stefan Hill Triumph 15 tours
Ab.  Richard Bodis Kawasaki 17 tours
Ab.  Lucas Mahias Yamaha 17 tours
Ab.  Eemeli Lahti Suzuki  
Ab.  Alex Baldolini Honda  
Article suivant
Misano - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article précédent

Misano - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article suivant

Misano : Les plus belles photos du week-end WSBK

Misano : Les plus belles photos du week-end WSBK

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Course SSP
Lieu Misano
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir toute l'actu