"Ce sera de plus en plus difficile" prévient Max Biaggi

Avant même que l'heure des courses ait sonné, le retour de Max Biaggi à la compétition est une réussite indéniable. Auteur du meilleur temps de chacune des deux séances du jour à Misano, le double Champion du Monde Superbike, retraité depuis fin 2012, a prouvé si besoin était qu'il avait encore les ressources nécessaires, à près de 44 ans, pour faire trembler le sommet de la hiérarchie mondiale.

Seul pilote à avoir pu tourner en 1'35 ce matin, il flirtait déjà avec le record de la piste. Sa progression a été moins évidente cet après-midi, mais un dernier run réalisé dans la fenêtre des 1'35 l'a vu arrêter le chronomètre sur un 1'35.380 avec lequel personne n'a été en mesure de rivaliser.

Toutes les photos de Misano

"Je suis heureux d'être ici et je remercie de tout coeur Aprilia et le Groupe Piaggio de m'avoir donné cette formidable chance," déclare Max Biaggi, devenu commentateur pour Mediaset en parallèle de son rôle de pilote essayeur. "Je retrouve mon environnement, avec des pilotes, des amis, des motards magnifiques et rapides. Les voir de l'intérieur, ce n'est pas du tout comme le commenter pour la télévision."

"Je travaille avec les membres de l'équipe test de Noale (base d'Aprilia, ndlr) avec qui j'ai réalisé ces derniers mois des essais pour le MotoGP et le Superbike. C'est amusant et un peu étrange de se retrouver ici, dans une ambiance de course et non plus d'essais. Je suis très content pour eux aussi."

"Pensons maintenant à samedi. Je crois que plus on va avancer et plus cela sera difficile," suggère le pilote italien, qui n'a encore jamais expérimenté le système de Superpole actuel, mis en place l'an dernier. "Le temps d'essais va se réduire, tout comme les pneus à disposition, et je vais devoir me confronter à des automatismes que je n'ai jamais connus. On verra bien. Ca ne sera pas facile et il va encore me falloir un peu de chance."

S'il ne connaît pas le format de qualifications actuel du WSBK, Max Biaggi peut compter sur d'autres atouts pour tirer son épingle du jeu. Il bénéficie d'une plus grande marge que les titulaires dans l'utilisation des moteurs (avec trois blocs autorisés pour deux manches, au lieu de sept blocs pour toute la saison) et peut cibler les rapports de boîte qu'il utilise sachant qu'ils ne peuvent être retouchés en cours de Championnat. Son esprit de compétition et sa gourmandise à l'idée de s'aligner à nouveau sur une grille de départ sont les autres ingrédients d'une recette qui n'a peut-être pas fini de surprendre.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Vendredi
Circuit Misano
Pilotes Max Biaggi
Équipes Aprilia Racing Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags aprilia, max biaggi, misano, retour, superbike, wsbk