Cortese se recycle avec le Kallio Racing en Supersport

partages
commentaires
Cortese se recycle avec le Kallio Racing en Supersport
Par : Willy Zinck
13 févr. 2018 à 19:00

Sans guidon en Moto2 après son limogeage par le team Dynavolt, l'Allemand participera cette année au Championnat du monde Supersport.

La nouvelle était pressentie depuis quelques semaines, et c'est désormais officiel : Sandro Cortese évoluera l'an prochain en Supersport, après 13 saisons passées en Grands Prix. L'Allemand rejoint ainsi le Kallio Racing, où il évoluera aux côtés du Belge Loris Cresson.

Un point de chute après avoir été évincé du Moto2, un championnat dans lequel il évoluait au sein de l'équipe Dynavolt depuis 2013, dans la foulée de son titre en Moto3 l'année précédente. Las, celui-ci n'a jamais réussi à connaître le même succès dans la catégorie intermédiaire, accumulant les déconvenues, jusqu'à une saison 2017 cauchemardesque et bouclée à la 18e place.

Cortese va donc pouvoir se relancer en Supersport et, à l'entendre, la première prise de contact  avec la Yamaha YZF-R6 il y a quelques semaines à Jerez s'est plutôt bien déroulée. "Je suis très content. Il s'est passé beaucoup de temps avant que nous finalisions tout cela, mais maintenant que tout est prêt, je suis très excité d'aller en Australie pour la première course Supersport", a-t-il indiqué, sans doute soulagé, au site officiel du Superbike. "C'est une moto très différente de celle que j'avais l'habitude d'utiliser, mais après trois jours de tests je me sens très à l'aise et content avec la moto, et je peux dire que le rythme est déjà là."

Derniers préparatifs à Phillip Island

L'Allemand va à présent pouvoir parfaire sa préparation lors des derniers tests à Phillip Island, avant de sauter dans le grand bain dans la foulée, avec la première manche sur le circuit australien. "C'est bien de pouvoir avoir deux journées de tests supplémentaires à Phillip Island avant l'épreuve, de sorte que nous puissions voir où nous nous situons par rapport aux autres. Nous devons être patients mais je me sens très confiant à propos de notre équipe."

Le patron du Kallio Racing, Vesa Kallio, est lui aussi enthousiaste à l'idée de faire équipe avec l'Allemand. "Nous avons été en pourparlers avec Sandro à propos d'une signature depuis quelque temps, et nous sommes ravis que cela soit enfin conclu. Nous avons dû nous assurer que nous sommes capables d'obtenir le soutien des deux côtés, afin de combiner nos forces et d'avoir un package compétitif. Sandro a tout de suite montré son attitude professionnelle, il s'est accoutumé très vite à la moto et même s'il n'a pas fait autant de tours que cela, son rythme semble déjà très bon."

Prochain article WSBK
Kawasaki, une nouvelle moto et toujours un même objectif

Previous article

Kawasaki, une nouvelle moto et toujours un même objectif

Next article

Tout ce qu'il faut savoir sur la saison 2018 du WSBK

Tout ce qu'il faut savoir sur la saison 2018 du WSBK
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Sandro Cortese
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités