Course 1 - Rea, la balade nord-irlandaise

partages
commentaires
Course 1 - Rea, la balade nord-irlandaise
Par : Medhi Casaurang-Vergez
11 mars 2017 à 10:06

Si les courses de Phillip Island ont délivré une lutte titanesque pour le podium, la première manche thaïlandaise a consacré Jonathan Rea comme l'homme imbattable du jour.

Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Jordi Torres, Althea BMW Racing
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Ondrej Jezek, Grillini
Alex Lowes, Pata Yamaha
Marco Melandri, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Randy Krummenacher, Puccetti Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Ducati Team
Markus Reiterberger, BMW Althea Racing
Alex Lowes, Pata Yamaha

Sur la grille de départ, les compagnes des concurrents ainsi que les mécaniciens appliquent consciencieusement des serviettes humidifiés sur la nuque des pilotes. Il faut rappeler la chaleur étouffante qui entoure le circuit de Buriram, plus de 30 degrés dans l’air, près du double sur la piste.

Une fois n’est pas coutume, le départ est exempt d’incident. Tout juste peut-on constater l’envol raté de Markus Reiterberger : qualifié au 12e rang, il est enfermé dans le peloton et se retrouve rejeté à la 17e place. Chaz Davies, bien que relégué sur la deuxième ligne, dépasse Alex Lowes, puis tente de faire les freins à Tom Sykes à l’épingle. Peine perdue pour le Gallois, qui manque de toucher son équipier Marco Melandri.

Davies doit patienter deux tours avant de réaliser un dépassement au cordeau sur Sykes dans un enchaînement de virages. Le porteur du numéro 66 a même été surpris de la manœuvre, et doit redresser sa machine pour éviter l’accrochage !

Jonathan Rea ne voit pas cette passe d’armes, et pour cause : il s’envole ! Si, pendant quelques boucles, Melandri tente de rester dans sa roue, le pilote Kawasaki rajoute une couche et distance irrémédiablement l’Italien. Il est même le seul à pouvoir tenir un rythme en-deçà des 1'34", signe incontestable de son aisance en Thaïlande.

À l’arrière, Ayrton Badovini ouvre la liste des abandons. L’Italien, avant-dernier, perd l’avant de sa Kawasaki privée dans un virage lent. Les deux Honda de Nicky Hayden et Stefan Bradl débutent une remontée dans les points. Après une qualification manquée (14e et 16e), les deux pensionnaires du Ten Kate gardent une allure régulière, pour scorer les points de la 9e (pour Hayden) et de la 10e place (pour Bradl).

Melandri dépassé dans le dernier virage

Dans la seconde moitié de course, les écarts s’agrandissent, les pneus perdent de leur mordant. Cela permet à Chaz Davies de fondre sur Marco Melandri. Les deux équipiers s’échangent leur position sans tarder. Pourtant, Davies ne peut hausser l’allure, et n’est pas capable de rattraper Rea. Cette deuxième place n’est pas de nature à décevoir le numéro 7. "C’est la troisième fois que nous venons ici, et nous savons que Jonathan est le meilleur sur ce circuit ! On doit améliorer quelques points pour demain, j’étais surpris de perdre autant de temps sur Sykes dans les deux lignes droites", analyse Davies dans le parc fermé.

Malgré toute son énergie, Melandri se retrouve sous la pression de Sykes ! Comme en Australie deux semaines auparavant, l’expérimenté italien va être destitué d’un probable podium dans les derniers moments de l’épreuve. En fait, c’est dans l’ultime freinage que ce diable de Sykes dépasse Melandri ! "La course était difficile, et j’ai simplement tenté quelques petites choses dans le dernier tour pour tirer le meilleur de la Kawasaki", relate Sykes.

Pour le vainqueur du jour, c’est la bonne affaire. Rea compte désormais 15 points d’avance sur Davies au classement général. "J’ai appris l’année passée qu’il était très difficile de doubler à Buriram", explique Rea, en référence à son duel contre Sykes. "Donc j’ai attaqué dès le début, et mon départ était efficace."

Les pilotes vont pouvoir reprendre leurs forces et se rendre au débriefing avant la deuxième course, prévue demain à 10 heures, heure française.

WSBK - Buriram - Course 1

PosPiloteMotoToursÉcart
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 20  
2 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 20 6.279
3 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 20 8.165
4 italy Marco Melandri  Ducati 20 8.239
5 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 20 11.384
6 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 20 14.862
7 spain Jordi Torres  BMW 20 26.035
8 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 20 31.755
9 united_states Nicky Hayden  Honda 20 33.305
10 germany Stefan Bradl  Honda 20 35.208
11 spain Xavi Forés  Ducati 20 35.428
12 switzerland Randy Krummenacher Kawasaki 20 38.865
13 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 20 39.869
14 germany Markus Reiterberger  BMW 20 40.140
15 spain Román Ramos  Kawasaki 20 47.407
16 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 20 57.203
17 italy Riccardo Russo  Yamaha 20 1'00.996
18 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 20 1'05.330
AB ireland Eugene Laverty  Aprilia 19 1 tour
AB italy Ayrton Badovini  Kawasaki 6 14 tours
Prochain article WSBK
Melandri battu, mais en pole pour la Course 2

Previous article

Melandri battu, mais en pole pour la Course 2

Next article

Superpole - Rea sur sa lancée, Melandri en première ligne

Superpole - Rea sur sa lancée, Melandri en première ligne

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Résumé de course