Course 1 – Rea en deux temps

Sous un soleil radieux réchauffant la piste d'Imola jusqu'à 38°, Jonathan Rea a remporté la première course mise en jeu dans ce cinquième rendez-vous de l'année en Superbike. C'est sa septième réalisation en neuf occasions possibles cette année mais, pour autant, ça n'a pas été une promenade de santé. L'Irlandais a dû en effet s'y reprendre à deux fois pour arriver à ses fins puisque l'épreuve a dû être arrêtée au drapeau rouge, suite à une violente chute de David Salom.

Le pilote Espagnol a été transporté au centre médical et on attend le diagnostique que l'on espère rassurant. Avant cet accident, Davide Giuglinao avait fait le boulot en partant de sa pole-position et en menant la course jusqu'à dix tours du but. Un moment clé de la course où, comme il l'avait prévu, sa condition physique a commencé à faiblir. On rappellera que l'officiel Ducati fait son retour à la compétition après onze semaines de convalescence imposées par une fracture des vertèbres.

A ce stade de la compétition, les deux Kawasaki allaient pouvoir s'expliquer pour le gain de la victoire, au grand dam de la marque italienne qui regrettait, depuis quelques tours déjà, l'abandon de son second fer de lance, Chaz Davies, trahit par la technique. Entre Tom Sykes en pneus tendres et Jonathan Rea en gommes dures, les paris étaient lancés. Puis le drapeau rouge est arrivé.

Sykes faute et Rea s'échappe

Après le nettoyage de la piste, la course a été relancée pour un sprint de six tours. Avec les mêmes pneus, ainsi que le règlement l'exige, les pilotes ont repris le combat et on a bien cru que Tom Sykes allait pouvoir tenir en respect son équipier. Mais à deux tours du but, le champion du monde 2013 a manqué une vitesse. Une erreur sur laquelle le leader actuel du général a sauté pour prendre les commandes et s'envoler sur un rythme effréné. Malgré tous ses efforts, Tom Sykes n'a pu rendre la pareille à son binôme avant le baissé du drapeau à damiers

Rea gagne donc à nouveau alors que Sykes enregistre sa meilleure performance de l'année. Giugliano monte sur un podium bien mérité tandis que le reste du peloton est réglé par un Leon Haslam hors du coup pour semer le trouble en tête. L'officiel Aprilia sauve néanmoins des points pour un championnat où il est à présent relégué à soixante-deux longueurs du leader et vainqueur.

La bonne affaire a été réalisée par un Sylvain Guintoli parti quinzième et qui pointait dixième avant l'arrivée du drapeau rouge. La relance lui a été bénéfique puisque le champion du monde en titre passe cinquième la ligne d'arrivée avec sa rétive Honda. L'autre Français Christophe Ponsson, se classe quatorzième alors que Randy De Puniet a ramené sa Suzuki au stand avant la mi-course. Dans cette épreuve on note aussi les chutes de Jordi Torres et de Leon Camier.

Pos Pilote Moto Temps
1 Jonathan Rea Kawasaki ZX-10R 10'43''252
2 Tom Sykes Kawasaki ZX-10R 10'43''734
3 Davide Giugliano Ducati Panigale R 10'47''197
4 Leon Haslam Aprilia RSV4 RF 10'50''707
5 Sylvain Guintoli Honda CBR1000RR SP 10'55''177
6 Ayrton Badovini BMW S1000 RR 10'55''326
7 Leandro Mercado Ducati Panigale R 10'56''041
8 Matteo Baiocco Ducati Panigale R 10'56''964
9 Michael van der Mark Honda CBR1000RR SP 10'57''115
10 Michel Fabrizio Ducati Panigale R 10'57''889
11 Román Ramos Kawasaki ZX-10R 11'00''242
12 Alex Lowes Suzuki GSX-R 1000 11'04''375
13 Santiago Barragán Kawasaki ZX-10R 11'15''695
14 Christophe Ponsson Kawasaki ZX-10R 11'16''229
15 Imre Tóth BMW S1000 RR 11'22''963
16 Gabor Rizmayer BMW S1000 RR 11'24''073
  Leon Camier MV Agusta 1000 F4 -
  Niccolò Canepa Kawasaki ZX-10R -
  Chaz Davies Ducati Panigale R -
  Jordi Torres Aprilia RSV4 RF -
  Randy de Puniet Suzuki GSX-R 1000 -
  David Salom Kawasaki ZX-10R -
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Imola
Sous-évènement Course 1
Circuit Imola
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé de course
Tags davide giugliano, italie, kawasaki, tom sykes