Course 1 - Rea, imperturbable, réaffirme sa domination

partages
commentaires
Course 1 - Rea, imperturbable, réaffirme sa domination
Par : Léna Buffa
13 oct. 2018 à 19:54

Le Champion du monde signe en Argentine sa neuvième victoire consécutive, la 15e de la saison. Kawasaki, qui remporte le titre constructeurs, place un deuxième pilote sur le podium.

Leon Camier, Honda WSBK Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Alex Lowes, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Alex Lowes, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Deuxième place : Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Toprak Razgatlioglu, Kawasaki Puccetti Racing
Deuxième place : Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha

Alors que Jonathan Rea arrivait en Argentine invaincu depuis trois mois et demi, d'aucuns se demandaient si le fait d'évoluer sur une piste inédite pouvait être le caillou dans sa chaussure cette semaine, et créer quelque opportunité à ses adversaires. Après les erreurs commises par le Nord-Irlandais durant la Superpole, l'espoir de ceux qui assistent, impuissants, à la domination d'un des plus grands champions de la discipline était bel et bien présent… mais celui-ci s'est envolé quelques instants à peine après le départ de la course.

Lire aussi :

À l'extinction des feux, Marco Melandri a semblé rester collé à l'emplacement de la pole position avant de se rattraper suffisamment à l'accélération pour signer le holeshot. Jonathan Rea n'avait bien sûr pas l'intention d'en rester là et sa réplique a été cinglante, lui permettant de repasser immédiatement en tête et de filer sans demander son reste. La victoire ? Elle lui était d'ores et déjà acquise !

Derrière les deux hommes forts du jour, Tom Sykes s'est quant à lui installé à la troisième place, tandis que Chaz Davies, qualifié seulement en neuvième position, s'est frayé un chemin avec brio dans le peloton pour se porter en quelques virages à peine dans la roue de Eugene Laverty, débarrassé (momentanément…) de quelques outsiders de taille tels Razgatlioglu, Forés et Mercado.

Après quelques tours de mise en jambe, Laverty s'est défait consécutivement d'Alex Lowes puis de Tom Sykes, faisant ainsi son entrée dans le trio de tête. Un autre pilote suivait alors une progression comparable, en l'occurrence Toprak Razgatlioglu, bientôt leader d'un groupe qui comptait également Lowes, Davies et Forés.

Contraint de s'élancer de la 11e place après avoir dû en passer par la Superpole 1, Michael van der Mark s'est installé en milieu de peloton, derrière un Lorenzo Savadori rapidement isolé, et poursuivi notamment par les Honda et les Français Loris Baz et Florian Marino. Dans ce petit groupe, Jake Gagne a été le premier à sortir de scène, parti à la faute dans le virage 5 dans le septième tour. Quelques tours plus tard, l'abandon de Savadori permettait à ses poursuivants de grimper d'un cran.

Razgatlioglu s'illustre encore

Razgatlioglu, Sykes et Davies ayant rattrapé Laverty, une lutte pour la troisième place du podium s'est dessinée pour le dernier tiers de la course. C'est alors que les projecteurs étaient braqués sur ce groupe que les premières gouttes de pluie ont été signalées. Sitôt l'humidité visible sur leur objectif, les caméras ont été témoin d'un premier coup de théâtre lorsque Davies, qui venait de passer Sykes, a manqué son freinage, perdu le contrôle de sa Ducati et fini sa course dans le gravier.

Aucunement échaudé, Razgatlioglu a poursuivi son attaque et, à huit tours de l'arrivée, il dépossédait Laverty de sa place sur le podium. Désormais troisième, le Turc n'a toutefois pas réussi à semer ses adversaires. Revenu en force dans les derniers tours, Xavi Forés s'en est mêlé et, à deux boucles de la fin, il est parvenu à déposséder Laverty de la quatrième place. Le podium s'est en revanche refusé à l'Espagnol, Razgatlioglu ayant pris une légère avance qui s'avérera précieuse dans les derniers instants.

Les Yamaha, quant à elles, n'ont pas semblé avoir autant de ressources, et si van der Mark est remonté jusqu'à la huitième place au gré des aléas de la course, c'est pour rejoindre son coéquipier, Lowes ayant peu à peu glissé jusqu'au septième rang.

Derrière les R1, Leon Camier a longtemps conservé sa neuvième place malgré la pression exercée par Loris Baz. Le Haut-Savoyard a toutefois démontré une nouvelle fois qu'il ne lâche jamais rien tant que la ligne d'arrivée n'est pas passée et c'est ainsi qu'il a dépossédé l'Anglais de la neuvième position in extremis. Quant à son compatriote Florian Marino, s'il a perdu le contact, il obtient néanmoins une très valeureuse 11e position pour sa première course WSBK.

Lire aussi :

Les derniers points reviennent à Roman Ramos, Maximiliam Scheib et au jeune Gabriele Ruiu – devenu aujourd'hui le plus jeune pilote de l'Histoire à avoir pris le départ d'une course WSBK.

Quant au héros local, Leandro Mercado, après avoir participé pour la première fois de la saison à la Superpole 2 – en s'y qualifiant directement – il a chuté dès les premiers tours, au grand dam du public argentin.

Comme chacun des 18 autres pilotes, il aura cependant une deuxième chance de briller dimanche, avec la seconde course au programme à 16h heure locale (21h en France).

Argentina Argentine - WSBK - Course 1
Pos. Pilote Moto Écart
1 United Kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 34'55.037
2 Italy Marco Melandri  Ducati 9.163
3 Turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 11.410
4 Spain Xavi Forés  Ducati 11.796
5 Ireland Eugene Laverty  Aprilia 12.441
6 United Kingdom Tom Sykes  Kawasaki 12.690
7 United Kingdom Alex Lowes  Yamaha 15.597
8 Netherlands Michael van der Mark  Yamaha 16.846
9 France Loris Baz  BMW 28.117
10 United Kingdom Leon Camier  Honda 28.164
11 France Florian Marino  Honda 41.449
12 Spain Román Ramos  Kawasaki 41.783
13 Chile Maximilian Scheib  MV Agusta 47.736
14 Italy Gabriele Ruiu  Kawasaki 55.986
Ab. Italy Lorenzo Savadori  Aprilia  
Ab. United Kingdom Chaz Davies  Ducati  
Ab. United States Jake Gagne  Honda  
Ab. Argentina Leandro Mercado  Kawasaki  
Ab. Czech Republic Jakub Smrz  Yamaha  

Prochain article WSBK
Superpole - Melandri en pole, Rea imparfait

Article précédent

Superpole - Melandri en pole, Rea imparfait

Article suivant

San Juan - Course 1 : ce qu'ont dit les pilotes

San Juan - Course 1 : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Villicum
Catégorie Course 1
Lieu Circuit de Villicum
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course