Course 1 - Sykes retrouve le chemin de la victoire

Les tribunes de Misano espéraient fêter aujourd'hui la centième victoire d'un pilote italien en WSBK et beaucoup misaient avant tout sur Max Biaggi pour célébrer un tel succès. La première course du jour n'a pas donné raison aux prédictions des tifosi, car c'est à nouveau le God Save the Queen qui a résonné dans les haut-parleurs du paddock, primant la victoire d'une Kawasaki pour la dixième course consécutive.

Toutes les photos de Misano

Le poleman Tom Sykes a transformé l'essai en dominant l'épreuve de bout en bout. Parfaitement bien parti, l'Anglais n'a pas demandé son reste et a bâti sa victoire en se détachant irrémédiablement du seul pilote ayant pu suivre son rythme dans les premiers kilomètres, Davide Giugliano. "En essais libres, on a sacrifié la performance sur un tour pour nous concentrer sur ce moment," rappelle-t-il, son approche lui ayant valu de passer par la Superpole 1 pour se qualifier. Un moindre mal puisque le travail abattu lui a permis de disposer d'une machine parfaitement bien réglée pour cette course.

Souffrant de nombreux hématomes et contusions depuis la lourde chute subie dès le premier tour de ses essais, vendredi, Giugliano craignait de ne pouvoir tenir le rythme durant toute la course et ce fut effectivement le scénario de la matinée. La seconde moitié de la course a vu Jonathan Rea et Chaz Davies fondre sur un Giugliano en difficulté, puis le déposséder du podium dans les dernières encablures.

Rea et Davies ont livré une superbe bagarre, et ce jusqu'aux dernières mètres de course. C'est finalement au leader du Championnat du Monde que revient la deuxième place, ce qui permet à Kawasaki de fêter un nouveau doublé, alors que Davies offre à Ducati son 800e podium dans la discipline.

Rea admet toutefois avoir eu chaud, lui qui a tenté un choix de pneus différent de celui de ses adversaires, des gommes plus dures qui peuvent expliquer le retard pris au départ. "J'ai une avance confortable au Championnat, alors je peux me permettre de faire ce genre de paris," estime-t-il. "Je pensais franchement que le pneu dur serait meilleur sur la durée. Mais le choix est clair pour la seconde course, on va changer de pneu!"

Chaz Davies a quant à lui réalisé une performance admirable, un souci technique lui ayant valu une qualification lointaine, en onzième place, qu'il a su compenser dès le premier tour. Son coéquipier Davide Giugliano a beau avoir établi le meilleur temps en course, il doit se contenter d'une quatrième place frustrante.

Objectif (presque) atteint pour Max Biaggi

Parti de la deuxième place, Leon Haslam espérait bien mieux qu'un top 5 à l'arrivée. Il a résisté durant six tours aux attaques de Rea, mais une fois le Nord-Irlandais passé le pilote Aprilia n'a plus eu de répondant. Davies en a immédiatement profité et seul Max Biaggi, alors proche du trio britannique, n'a pu saisir l'opportunité pour prendre à son tour l'avantage. Alors que le binôme Rea-Davies engageait sa remontée à un rythme endiablé, les écarts se sont rapidement et définitivement creusés.

Revenu dans la roue d'Haslam dans les dernières encablures, Biaggi n'a pu trouver l'ouverture et c'est donc en sixième place qu'il rallie l'arrivée de cette course. Si ce résultat correspond globalement aux attentes qu'il annonçait hier soir, les 12s de retard sur le leader pourraient constituer l'amélioration recherchée pour la seconde manche.

Derrière le double Champion du Monde, une bagarre effrénée s'est jouée entre Ayrton Badovini, Michele Pirro et les Honda de Sylvain Guintoli et Michael Van der Mark. L'avantage revient au pilote BMW, comme souvent auteur d'une très bonne fin de course.

Prometteur hier, Jordi Torres a chuté en début de course, alors qu'il se battait contre Chaz Davies. Pour son retour sur Ducati, Niccolò Canepa a quant à lui été contraint à l'abandon sur problème technique. C'est également la mécanique - un problème de freins - qui a poussé Randy de Puniet à renoncer. Malgré l'amélioration de ses sensations, le Français n'est pas encore sorti du calvaire et continue de cumuler les ennuis techniques sur sa Suzuki.

Pour tous, l'heure de la revanche est fixée à 13h10, heure de départ de la seconde course Superbike du jour.

 

WSBK - Course 1 à Misano

Pos. Pilote Moto  Ecart
1 Tom Sykes Kawasaki  
2 Jonathan Rea Kawasaki 3.613
3 Chaz Davies Ducati 4.178
4 Davide Giugliano Ducati 5.944
5 Leon Haslam Aprilia 12.155
6 Max Biaggi Aprilia 12.352
7 Ayrton Badovini BMW 18.145
8 Michele Pirro Ducati 18.328
9 Sylvain Guintoli Honda 20.088
10 Michael Van der Mark Honda 20.282
11 Leandro Mercado Ducati 24.195
12 Alex Lowes Suzuki 26.625
13 Leon Camier MV Agusta 26.719
14 Román Ramos Kawasaki 31.898
15 Matteo Baiocco Ducati 32.643
16 Markus Reiterberger BMW 36.833
17 David Salom Kawasaki 42.514
18 Christophe Ponsson Kawasaki 1'10.247
19 Santiago Barragán Kawasaki 1'10.536
20 Gianluca Vizziello Kawasaki 1'28.191
21 Gabor Rizmayer BMW 1'38.856
22 Imre Tóth BMW 1 tour
 
(18) Niccolò Canepa Ducati Abandon
(24) Randy de Puniet Suzuki Abandon
(5) Jordi Torres Aprilia Abandon

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Dimanche
Circuit Misano
Pilotes Max Biaggi , Tom Sykes , Leon Haslam , Chaz Davies , Jonathan Rea , Davide Giugliano
Équipes Kawasaki , Ducati Team , Aprilia Racing Team
Type d'article Résumé de course
Tags course, misano, superbike, victoire, wsbk