WSBK
28 févr.
-
01 mars
SBK Course SP dans
16 Heures
:
34 Minutes
:
13 Secondes
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
12 jours
C
Jerez
27 mars
-
29 mars
Prochain événement dans
26 jours
C
Assen
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
47 jours
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
68 jours
C
Aragon
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
82 jours
C
Misano
12 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
103 jours
C
Donington Park
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
124 jours
C
Oschersleben
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
152 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
187 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
201 jours
C
Magny-Cours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
208 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
222 jours

Course 2 - Rea résiste à toutes les attaques

partages
commentaires
Course 2 - Rea résiste à toutes les attaques
Par :
28 févr. 2016 à 05:42

Jonathan Rea quitte Phillip Island avec un score parfait. Alors que trois de ses adversaires ont momentanément occupé la place de leader, il sort vainqueur de la seconde course du week-end grâce à une maîtrise sans pareil.

Tom Sykes, Kawasaki Racing Team avec une charmante Monster Energy girl
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team essaie de relever sa moto après une chute
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Le troisième, Michael van der Mark, Honda WSBK Team
Podium : le deuxième, Michael van der Mark, Honda WSBK Team, le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team et le troisième, Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team et Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team et le deuxième, Michael van der Mark, Honda WSBK Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team et Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team
Nicky Hayden, Honda WSBK Team
Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team, Michael van der Mark, Honda WSBK Team, Nicky Hayden, Honda WSBK Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing Team et Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Le troisième, Michael van der Mark, Honda WSBK Team sur le podium

Phillip Island est une destination particulièrement appréciée du WSBK - il est le premier circuit à passer le cap des 50 manches - et les courses très disputées qui s'y jouent n'y sont pas étrangères. En comparaison des quatre millièmes qui départagèrent Leon Haslam et Michel Fabrizio il y a six ans, la marge de huit dixièmes qu'affiche Rea à l'arrivée de cette seconde manche est un gouffre, pourtant le Champion du monde en titre a dû batailler dur pour s'imposer face à une concurrence de tous les instants.

Sans surprise, son premier adversaire aura été son coéquipier, Tom Sykes. Déterminé à se racheter après avoir manqué sa chance hier, l'Anglais a pris les rênes dès l'extinction des feux et il a cette fois su conserver la place de leader durant dix tours. Avec cinq pilotes dans sa roue, Sykes savait toutefois qu'il n'avait pas le droit à l'erreur et l’Épée de Damoclès a fini par s'abattre sur lui. Le cap de la mi-course a signé la fin de ses espoirs lorsque, en manquant son passage dans le virage n°4, il a ouvert la porte à des rivaux aux aguets, qui l'ont relégué hors du podium et ont filé sans demander leur reste.

Puis, il y a eu Michael Van der Mark. Très performant tout le week-end et auteur d'une solide course samedi, le Néerlandais s'est constamment maintenu au contact durant cette seconde manche. Tant et si bien qu'il a su saisir sa chance à l'entame du douzième tour, dépossédant Rea de la position de leader dont il venait d'hériter après la faute de Sykes. Durant sept tours, le pilote Honda a touché du doigt un premier succès qui lui semble promis sans tarder, cependant le binôme Rea-Davies est parvenu à lui ravir le commandement de la course à quatre boucles de l'arrivée.

En effet, et comme bien souvent, Chaz Davies aura été le dernier caillou dans la chaussure de Johnny Rea ce dimanche. Tous deux ont une nouvelle fois su hausser le rythme ensemble et s'attaquer mutuellement pour s'échanger la position de tête dans les dernières encablures. Mais le Gallois a cette fois commis une faute : à l'instar de Sykes un quart d'heure plus tôt, c'est le virage Honda (le n°4) qui a vu s'envoler ses espoirs.

En chutant, le pilote Ducati a scellé le dénouement de cette course en faveur de Jonathan Rea, qui n'en demandait pas tant pour confirmer sa victoire d'hier. Le score parfait qu'il affiche désormais au championnat est la marque des grands champions, puisque c'est la première fois depuis Troy Bayliss en 2002 que le Champion du monde en titre entame la saison par un doublé. "C'est incroyable", reconnaît-il, conforté dans sa symbiose avec la Ninja, malgré l'évolution qu'elle a connue.

Hayden à un cheveu du podium

Au même titre que la bagarre pour la victoire, l'ensemble de la hiérarchie est resté très indécis jusqu'au bout de cette course. Sur un circuit ne favorisant pas les échappées, le groupe de tête est longtemps resté composé de six à sept pilotes, tous affichant le potentiel de saisir toute opportunité pouvant se présenter à eux.

Ce jeu de patience a tourné en faveur de Davide Giugliano. Après avoir perdu quelques places dans les premiers instants au profit de Van der Mark et Davies, l'Italien s'est confronté à Nicky Hayden, puis à Tom Sykes une fois que celui-ci a laissé filer la place de leader. Un contact entre la Ducati et la Kawasaki a un temps profité à Hayden, celui-ci s'engouffrant pour se hisser au quatrième rang et même afficher un rythme si compétitif qu'il pouvait lui donner l'espoir de se hisser encore plus haut.

Giugliano a néanmoins trouvé la ressource pour se battre jusqu'au dernier moment et c'est finalement dans l'avant-dernier virage qu'il a dépossédé l'Américain du podium au terme d'une superbe confrontation. "La bagarre avec Nicky était très fun", assure-t-il, vainqueur de ce duel pour 39 millièmes. "Je suis désolé pour Chaz, il n'a pas eu de chance, mais je suis très content pour moi et pour mon équipe. Je remercie Ducati de m'avoir donné l'opportunité d'avoir ce team", souligne l'Italien, qui possède depuis peu un nouvel atout avec pour ingénieur de piste Aligi Deganello.

Sylvain Guintoli a connu une course assez similaire à celle d'hier et c'est durant la seconde moitié qu'il a affiché le rythme le plus prometteur. S'il lui a manqué une petite seconde pour rivaliser avec Giugliano et Hayden, il termine tout de même cinquième, devant Sykes.

Le second groupe a été animé par une guerre interne entre les BMW. Le rookie Karel Abraham s'est fait distancer, néanmoins les trois autres pilotes de la marque ont fait jeu égal et n'ont eu de cesse d'échanger leurs positions. Le drapeau à damier a scellé le classement en faveur de Jordi Torres, septième, devant Markus Reiterberger et Josh Brookes.

On retiendra encore de cette course qu'elle permet à Alex de Angelis de marquer ses premiers points, grâce à sa treizième position finale. Sylvain Barrier réédite quant à lui sa quinzième place d'hier.

Alex Lowes a, en revanche, connu une rude journée, qu'il a entamée par un highside au warm-up après avoir manqué un rapport. Bien parti à l'extinction des feux, il a vite rétrogradé hors des points en manquant un virage. Il a finalement pu rallier l'arrivée (en quatorzième position), au contraire de Leon Camier, contraint de rentrer aux stands, Lorenzo Savadori, blessé à l'épaule, ou encore la wild-card Mike Jones, qui a chuté à la mi-course. Quant à Xavi Forés, il n'a pas été autorisé à prendre le départ, à cause d'un doigt fracturé.

Prochain rendez-vous dans deux semaines, en Thaïlande.

WSBK - Phillip Island - Course 2

Pos.PilotesMotosTemps/Écarts
1 Royaume-UniJonathan Rea  Kawasaki ZX-10R 33'48"377
2 Pays-BasMichael Van der Mark  Honda CBR1000RR SP +0"831
3 ItalieDavide Giugliano  Ducati 1199 Panigale R +1"472
4 États-UnisNicky Hayden  Honda CBR1000RR SP +1"511
5 FranceSylvain Guintoli  Yamaha YZF-R1 +2"439
6 Royaume-UniTom Sykes  Kawasaki ZX-10R +3"320
7 EspagneJordi Torres  BMW S1000 RR +13"744
8 AllemagneMarkus Reiterberger  BMW S1000 RR +15"084
9  Joshua Brookes BMW S1000 RR +15"106
10 Royaume-UniChaz Davies  Ducati 1199 Panigale R +16"276
11 République TchèqueKarel Abraham  BMW S1000 RR +30"147
12 EspagneRoman Ramos  Kawasaki ZX-10R +30"251
13 Saint MarinAlex de Angelis  Aprilia RSV4 RF +30"437
14 Royaume-UniAlex Lowes  Yamaha YZF-R1 +39"946
15 FranceSylvain Barrier  Kawasaki ZX-10R +53"515
16 SuisseDominic Schmitter  Kawasaki ZX-10R +58"450
17  Saeed Al Sulaiti Kawasaki ZX-10R +1'01"836
18 HongriePeter Sebestyen  Yamaha YZF-R1 +1'30"672
19 HongrieImre Toth  Yamaha YZF-R1 +1 tour
Ab.  Mike Jones  Ducati 1199 Panigale R  
Ab. Leon Camier  MV Agusta 1000 F4  
Ab. ItalieLorenzo Savadori Aprilia RSV4 RF  
Article suivant
Ducati se relance et vise la victoire

Article précédent

Ducati se relance et vise la victoire

Article suivant

Rea - "On travaille à 85-90% du potentiel de la moto"

Rea - "On travaille à 85-90% du potentiel de la moto"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Phillip Island
Catégorie Dimanche
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Auteur Léna Buffa