Pas de course ce samedi à cause des orages à Mandalika

La première manche a été repoussée à dimanche et la course Superpole a été annulée à Mandalika en WorldSBK, à cause d'une forte pluie. Une situation qui renforce les chances de titre de Toprak Razgatlioglu mais le leader du championnat ne s'en réjouit pas et craint toujours Jonathan Rea.

Pas de course ce samedi à cause des orages à Mandalika

La lutte pour le titre attendra dimanche ! La première course de Mandalika était prévue ce samedi mais les conditions météo en ont décidé autrement. Après une séance d'essais et des qualifications disputées sur une piste sèche, un violent orage s'est abattu sur le circuit indonésien. D'abord repoussée d'une heure, la course prévue ce samedi a finalement été décalée à dimanche.

Les organisateurs ont annoncé un nouveau programme. La première course va remplacer la course Superpole, qui n'aura donc pas lieu ce week-end. Le départ est prévu à 11h00 locales (5h00 en France métropolitaine). Rien ne change pour la deuxième course, dont le départ reste programmé à 15h00 (9h00 en France).

Ce changement de programme booste les chances de titres de Toprak Razgatlioglu face à Jonathan Rea. Le Turc était déjà dans une situation favorable avec 30 points d'avance mais il n'en reste plus que 50 à prendre, au lieu des 62 initialement prévus. Auteur de la pole devant son rival, Razgatlioglu ne se réjouit pas de cette situation, préférant un véritable duel avec celui qui a remporté les dix derniers titres.

"Je ne pense pas qu'à moi, je pense aussi à Jonathan", a déclaré le pilote Yamaha. "Ce n'est pas bon pour lui parce qu'on se bat pour le championnat. Peut-être que d'autres pilotes diraient 'C'est bon pour moi' et peut-être que ça l'est, mais je ne regarde pas que de mon côté. Je suis vraiment content de la pole position. C'est la troisième cette saison. [...] Je vais tout essayer demain et je sais que Jonathan va tout essayer. On verra."

Le risque d'averses reste élevé pour dimanche et Razgatlioglu a reconnu que des conditions pluvieuses ne seraient "peut-être pas très bonnes" pour lui face à Rea. Ce dernier espère être avantagé par une piste humide mais sait que ses chances de conserver sa couronne mondiale sont faibles.

"Ce n'est pas impossible mais c'est un défi très difficile et peu réaliste", a déclaré le pilote Kawasaki. "Mais on va se battre jusqu'à la fin, on ne sait jamais ce que la météo va faire. Ça pourrait être la même chose demain, on ne sait pas dans quelle mesure. On verra en se réveillant. Je veux juste faire de mon mieux, comme à chaque fois ce week-end. C'est sûr que ça sera dur, mais j'apprécie ce challenge. C'est bon signe [qu'il pleuve], c'est comme une opportunité. Je suis assez bon quand il y a une forte pluie."

Lire aussi :

Propos recueillis par Scherazade Mulia Saraswati

partages
commentaires
Tom Sykes de retour après deux mois de convalescence
Article précédent

Tom Sykes de retour après deux mois de convalescence

Article suivant

Razgatlioglu décroche le titre malgré la victoire de Rea

Razgatlioglu décroche le titre malgré la victoire de Rea
Charger les commentaires