Davies, un abandon qui coûte cher

Le pilote gallois a essuyé un sérieux revers en Course 1, avec deux chutes et un abandon, tandis que Jonathan Rea a accru son avance de 16 points.

Davies, un abandon qui coûte cher
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team

En partant 2e, soit deux rangs devant son adversaire direct au Championnat Jonathan Rea, Chaz Davies avait une belle opportunité de combler son retard en cette première journée de course. Le Gallois était même le plus efficace en début de course. Après un envol parfait lui permettant de dépasser Tom SykesDavies emmenait dans sa roue arrière son équipier Davide Giugliano.

Les deux hommes faisaient cause commune, afin de créer de la distance sur les Kawasaki. Ces dernières n'ont pas immédiatement été dans le rythme, si bien que les motos transalpines paraissaient les plus à l'aise lors du début de course.

Mais la situation vira du tout au tout à la fin du 5e tour. En pleine négociation du dernier virage du tracé (en 2e vitesse), le porteur du numéro 7 glissa et se retrouva à terre ! Dans l'incident, il perdit la bagatelle de 15 places. Mais vaille que vaille, le fer de lance de la formation italienne ne s'avouait pas vaincu, et entreprenait une remontée impressionnante.

Un retard conséquent au Championnat

Davies était sans doute trop à l'attaque pour préserver une marge de sécurité. Ainsi, après avoir passé Karel Abraham pour le gain de la 9e position, il se retrouva une seconde fois les quatre fers en l'air. Cette fois, la moto était hors d'usage. ''Je suis très déçu de ma course. Dans mes deux chutes, lorsque je relâchais les freins, l'avant se déchargeait un peu trop rapidement'', explique-t-il.

Selon lui, le manque de préparation la veille (sa moto avait brûlé en début des Essais Libres 2) n'est pas une cause de cet abandon : ''Nous avons abordé la Course 1 en essayant encore de comprendre nos chances de résultats. Le vendredi joue un grand rôle dans la façon de régler la machine, de choisir les bons pneus. Le plan était donc d'avoir de bonnes sensations tour après tour, tout en mesurant les opportunités qui se présenteraient à nous.''

''Finalement, peut-être que le choix de gommes n'était pas le plus adapté, mais ce n'est pas cela qui a engendré ces chutes'', annonce Davies. Avec désormais 57 points de retard sur Rea, et alors que la mi-saison vient tout juste d'être franchie, les choses s'annoncent désormais compliquées pour lui. Néanmoins, il tentera de finir ce week-end sur une note positive lors de la Course 2, prévue à 16h.

partages
commentaires
Giugliano sur la bonne voie
Article précédent

Giugliano sur la bonne voie

Article suivant

Course 2 - Sykes vainqueur au forceps

Course 2 - Sykes vainqueur au forceps
Charger les commentaires