Deux nouveaux top 10 pour Laverty en Aragón

partages
commentaires
Deux nouveaux top 10 pour Laverty en Aragón
Par : Willy Zinck
6 avr. 2017 à 14:17

Le pilote britannique a signé deux nouvelles solides prestations le week-end dernier en Aragón, en dépit de problèmes de freins récurrents.

Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Chaz Davies, Ducati Team, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team

Avec le forfait de Lorenzo Savadori, blessé lors d'une lourde chute en Thaïlande, tous les espoirs d'Aprilia reposaient sur les épaules d'Eugene Laverty lors de la troisième manche du calendrier Superbike en Espagne.

Malgré des conditions de course difficiles avec beaucoup de vent et des problèmes de freins, le pilote britannique est tout de même parvenu à signer deux nouveaux top 10 qui lui ont permis d'obtenir de précieux points, et de se hisser à la dixième place du championnat.

Belle bataille avec les Honda

Après une solide neuvième place lors des qualifications, le pilote du team Milwaukee a ainsi longtemps ferraillé lors de la Course 1 avec Jordi Torres, Stefan Bradl et Nicky Hayden. S'il a finalement dû s'incliner face au premier cité, il a en revanche tenu la dragée haute aux deux pilotes Ten Kate jusqu'à l'arrivée. "Ce fut une course très difficile", confie le Nord-Irlandais. "La huitième place est un meilleur résultat que ce j'avais imaginé à un moment, mais j'ai réussi à rester devant le groupe derrière moi et j'ai eu une belle bataille avec Bradl et Hayden."

Laverty aurait sans doute pu viser un meilleur résultat s'il n'avait pas souffert de problèmes de freins, qui ont compromis son attaque. "J'ai eu des difficultés avec les freins, ce qui a rendu les dépassements difficiles, mais j'ai été capable de bien utiliser la puissance de l'Aprilia dans les lignes droites."

Classé huitième de la première course, le pilote Aprilia a donc pris le départ de la Course 2 depuis la cinquième position, grâce à la nouvelle mesure de la grille inversée. Après avoir joué un temps les trouble-fêtes en tête de course, des problèmes de freins persistants sur sa RSV4 RF, doublés de plusieurs petites erreurs liées au vent, ont forcé l'ex-pilote MotoGP à rétrograder jusqu'à la neuvième place.

"Au départ, je suis remonté jusqu'à la deuxième place et j'étais dans le coup pour une belle bagarre, mais les gars n'ont fait que me tourner autour", a-t-il regretté après coup. "Le vent soufflait vraiment fort ici et cela nous a affecté. J'ai été poussé à l'extérieur des virages à plusieurs reprises, et c'était des conditions difficiles pour piloter. Pour le moment, nous n'avons pas une moto qui nous permette de nous battre, il nous manque quelque chose." 

Ce quelque chose, l'équipe et Laverty ont essayé de le trouver dès le lendemain, à l'occasion de la journée d'essais organisée sur le tracé de MotorLand Aragón. Avec un certain succès si l'on en croit les chronos, puisque le Nord-Irlandais a signé le cinquième temps, entre les deux pilotes Yamaha, Michael van der Mark et Alex Lowes, et à moins d'une seconde des Kawasaki. Reste donc à confirmer ces récents progrès lors de la prochaine course, à Assen.

Prochain article WSBK
Markus Reiterberger quitte le WSBK pour se remettre

Previous article

Markus Reiterberger quitte le WSBK pour se remettre

Next article

Stefan Bradl : "Ce n'est pas le résultat que nous attendions"

Stefan Bradl : "Ce n'est pas le résultat que nous attendions"

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Catégorie Course 2
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Eugene Laverty
Équipes Team Milwaukee
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions