D'où viennent les problèmes de Yamaha en WSBK ?

Jusqu'à présent, les débuts de la Yamaha YZF-R1 en Championnat du monde Superbike ont déçu. Les problèmes principaux semblent venir du frein-moteur et de l'électronique, qui provoquent l'usure rapide du pneu arrière. Explications.

D'où viennent les problèmes de Yamaha en WSBK ?
Alex Lowes, Yamaha Factory Racing
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha Official WorldSBK Team
Alex Lowes, Pata Yamaha Official WorldSBK Team
Alex Lowes, Yamaha Factory Racing
Alex Lowes, Pata Yamaha Official WorldSBK Team
Cameron Beaubier, Pata Yamaha Official WorldSBK Team
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha Official WorldSBK Team, et son frère Sam Lowes
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Cameron Beaubier, Pata Yamaha Official WorldSBK Team

Ses débuts en Endurance avaient fait rêver les fans de Yamaha, grâce à une victoire catégorique de Pol Espargaró, Bradley Smith et Katsuyuki Nakasuga lors de l'édition 2015 des 8 Heures de Suzuka. Les premières véritables difficultés sont intervenues cette année, lors de ses débuts en Championnat du monde Superbike.

La nouvelle Yamaha YZF-R1 est une moto née pour partir à l'assaut des plus grands championnats des dérivées de série, à commencer justement par le Mondial Superbike. Les projets de la marque pour la saison de son retour, avec deux R1 confiées au team Crescent et soutenues par le sponsor italien Pata, étaient d'atteindre le top 5 dès les premières manches ainsi qu'un classement comparable dans la hiérarchie mondiale.

Dès le premier rendez-vous à Phillip Island, les attentes ont été déçues, Sylvain Guintoli et Alex Lowes se trouvant aux prises avec une moto très rapide sur le tour lancé - il suffit de prendre leurs chronos en essais libres et qualifications pour s'en convaincre - mais désastreuse en rythme de course, en tout cas pour ce qui est de rester au contact des cinq ou six premiers qui jouent la victoire à chaque manche. Mais d'où viennent les problèmes de la R1 ?

Frein-moteur trop brusque et pneus qui souffrent

Après les premiers tours de chaque course, les performances de la R1 commencent à connaître une baisse sensible. Le principal problème de la moto d'Iwata semble être lié à l'intervention trop brusque du frein-moteur lors du rétrogradage. Cela tend à provoquer de petits blocages de la roue arrière, faisant monter la température à l'intérieur de la carcasse (au-delà de la fenêtre sensée la faire fonctionner au mieux) et créant des frictions qui consomment la bande de roulement de façon inattendue.

Intervenir sur l'électronique pour atténuer le problème

Jusqu'à la manche de Donington Park, les pilotes du team Crescent Pata Yamaha ont cherché à remédier au problème en travaillant tout particulièrement avec l'embrayage en phase de rétrogradage, et ce avec des résultats mitigés. Le team s'est quant à lui impliqué dans la compréhension et la mise au point de l'électronique de la moto, afin justement d'adoucir l'intervention du frein-moteur et d'éviter que ces problèmes continuent à se présenter durant cette saison qui, tout en étant celle des débuts, est jusqu'à présent en-deçà des attentes.

Des problèmes aussi à l'avant

Lowes et Guintoli - et en particulier le Français - doivent en outre composer avec quelques difficultés de trop à l'avant de la R1. La moto a du mal à entrer dans les virages, avec un train avant manquant de précision, peut-être justement à cause des problèmes venus du frein-moteur, ce qui affecte la roue de la traction, à savoir la roue arrière, et conditionne également la partie avant.

Pata veut un pilote italien

Le bras de fer interne au sein du team Crescent Pata Yamaha se poursuit concernant le line-up pilotes. Jusqu'à présent Alex Lowes n'a pas convaincu et la marque qui sponsorise l'équipe britannique veut placer sans tarder un pilote italien sur la R1.

C'est de Marco Melandri dont on parle, lui qui sait depuis un moment que Pata lui porte une réelle estime. En revanche, les dirigeants de Yamaha Europe continuent à tergiverser et la situation stagne. Mais il sera impossible de trop tirer sur la corde, sachant que Pata semble avoir perdu patience et pourrait quitter l'équipe à la fin de la saison.

partages
commentaires
Camier doublement vainqueur d'Hayden à Donington

Article précédent

Camier doublement vainqueur d'Hayden à Donington

Article suivant

Édito - Un manque de super show !

Édito - Un manque de super show !
Charger les commentaires