Ducati fait du contrat de Chaz Davies une priorité

Le marché des transferts Superbike est, certes, moins frénétique que celui du MotoGP, néanmoins les protagonistes du championnat sont eux aussi en phase de négociations. Dans le cas de Chaz Davies, Ducati espère mettre fin rapidement au suspense.

Ducati fait du contrat de Chaz Davies une priorité
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team et Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Podium : le vainqueur Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team et Tom Sykes, Kawasaki Racing Teamp
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team et Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Une bannière de soutien à Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it - Ducati SBK, Ducati 1199 Panigale R
Davide Giugliano, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team

Les deux pilotes de l'équipe italienne arrivent cette année en fin de contrat, après la prolongation d'un an signée la saison passée. Or, pour Ernesto Marinelli, une priorité se dégage indéniablement : convaincre Chaz Davies de conserver sa place, afin de capitaliser sur le travail réalisé depuis son arrivée, en 2014.

"Notre priorité est, sans conteste, de renouveler le contrat de Chaz Davies. Nous y travaillons et nous espérons résoudre tout cela à court - voire, très court - terme", annonce le directeur de l'équipe WSBK dans un entretien accordé à Motorsport.com.

Ernesto Marinelli ne nie pas que Ducati a risqué de perdre son pilote phare. "Quand on a un contrat qui arrive à échéance, le risque existe toujours. Et puis, c'est un pilote très rapide et il a eu des contacts avec d'autres équipes."

"Je dois dire que nous avons confiance dans la relation qu'il a avec nous. Je pense qu'il se trouve bien ici. Ensemble, nous avons vécu une belle progression de 2014 à aujourd'hui et il connaît désormais son potentiel avec notre moto et avec notre groupe, toute autre alternative est donc un point d'interrogation pour lui. Je suis assez confiant quant au fait que le renouvellement de son contrat puisse se faire, et sous peu."

L'évolution connue par Chaz Davies ces deux dernières années l'a replacé dans le radar du MotoGP, et Ernesto Marinelli ne s'en étonne pas : "De bons pilotes, il y en a, mais ils ne sont plus très nombreux. Aussi, ceux qui montrent qu'ils sont bons sont forcément courtisés et les offres ne manquent pas. Cela fait venir l'appétit dans d'autres mondes également."

Évaluations en cours pour le second pilote

Si Ducati affirme ouvertement sa volonté de conserver Chaz Davies en son giron, Davide Giugliano se trouve en revanche dans une position moins confortable. Ernesto Marinelli ne cache pas que l'équipe observe avec attention les autres pilotes en fin de contrat afin d'évaluer toutes les options possibles.

"En ce qui concerne le second guidon, nous sommes encore en train de mener d'importantes réflexions", nous indique l'ingénieur italien. "Il est difficile de faire des pronostics pour le moment, mais [ce sera fait] certainement d'ici à la pause estivale, la deadline est donc pour Laguna Seca."

"Nous cherchons un pilote qui puisse nous apporter la sécurité de la performance, des garanties de croissance et aussi, bien sûr, un budget possible. Compte tenu du fait que nos conditions ne sont pas illimitées, il existe une série de contraintes que nous devons garder à l'esprit. Nous devons avoir deux pilotes compétitifs, mais dans les conditions imposées."

"D'un côté, nous essayons de confirmer et de l'autre nous vérifions ce que propose le mercato", résume Ernesto Marinelli. "Le panorama Superbike propose des pilotes intéressants, dont le contrat arrive à échéance et qui ne l'ont pas encore renouvelé. Il y a donc une bonne liste de pilotes disponibles. Bien entendu, nous devons faire certaines évaluations."

"Nous sommes dans une situation où nous essayons de confirmer Chaz à très court terme, ensuite nous réfléchirons au second guidon pour l'année prochaine", conclut Ernesto Marinelli.

Interview Giacomo Rauli

partages
commentaires
Officiel - Tom Sykes reste chez Kawasaki

Article précédent

Officiel - Tom Sykes reste chez Kawasaki

Article suivant

Reiterberger blessé à une vertèbre après un violent highside

Reiterberger blessé à une vertèbre après un violent highside
Charger les commentaires