Ducati retrouve l'Italie avec de solides attentes

Pour la deuxième fois de la saison, Ducati retrouve cette semaine ses terres à l'occasion de la huitième manche du Championnat du monde Superbike. Un déplacement nourri d'ambitions pour les Rouges.

Ducati retrouve l'Italie avec de solides attentes
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Davide Giugliano, Aruba.IT Racing - Ducati
Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team, chute devant Karel Abraham, Milwaukee BMW
Chaz Davies, Ducati Team
Davide Giugliano, Aruba.IT Racing - Ducati
Davide Giugliano, Ducati Team, fête sa deuxième place

"L'année dernière, j'ai signé mon premier podium à Misano, mais cette fois on espère quelque chose de plus et on fera de notre mieux pour offrir à nos fans la même chose qu'à Imola", prévient Chaz Davies. Et le Gallois est en droit de nourrir des attentes élevées tant pour son équipe qu'à titre personnel, lui qui n'a plus retrouvé la première place depuis Imola.

Davies avait fêté le premier week-end italien de la saison par un doublé, cependant il n'a plus signé que deux podiums depuis lors. Ces deux troisièmes places couplées à une quatrième position et un abandon, l'ont fait rétrograder d'un rang au championnat du monde, où Tom Sykes lui a ravi la position de dauphin.

Pour tenter de rebondir, il pourra puiser sa force d'un circuit de Misano sur lequel Ducati compte un nombre record de 75 podiums, 28 victoires et 11 pole positions - deux autres records. Et l'équipe italienne a voulu mettre toutes les chances de son côté : à l'instar de plusieurs de ses rivales, elle était déjà sur place il y a deux semaines pour une séance d'essais visant à préparer cette huitième manche de la saison, tout en poursuivant le développement du châssis et de l'électronique de la Panigale R.

"C'est bien d'aborder Misano après avoir fait des tests ici il y a deux semaines. On a pris une longueur d'avance dans une partie du travail que l'on réalise habituellement au début du week-end de course, tels que les rapports de boîte et le set-up de base", explique Chaz Davies. "La piste n'a pas beaucoup changé, elle est toujours en excellent état après les travaux de resurfaçage de 2015. On a aussi testé quelques nouvelles pièces qui se sont avérées positives et qui devraient nous aider un peu en course."

Dans le stand voisin, Davide Giugliano espère ne pas être en reste, même si la victoire avec Ducati reste pour l'heure une ambition non assouvie pour l'Italien. "Nos adversaires sont compétitifs partout, mais les données récoltées il y a deux semaines représentent une aide fondamentale", assure-t-il. "On mène, avec l'équipe, un bon travail sur le set-up de base de ma Panigale R. On a obtenu des confirmations pendant les essais et il nous faut maintenant franchir un dernier cap pour gagner les derniers dixièmes de rythme de course qu'il nous faut pour faire la différence sur la distance."

partages
commentaires
Canepa appelé à remplacer Guintoli à Misano

Article précédent

Canepa appelé à remplacer Guintoli à Misano

Article suivant

Melandri sur Yamaha ? Le pilote se dit disponible pour Laguna

Melandri sur Yamaha ? Le pilote se dit disponible pour Laguna
Charger les commentaires