En plein été, le duo Kawasaki encore incertain pour 2019

partages
commentaires
En plein été, le duo Kawasaki encore incertain pour 2019
Par : Willy Zinck
17 juil. 2018 à 08:15

Si Jonathan Rea a déjà signé pour deux années supplémentaires avec Kawasaki, il n'en va pas de même pour son coéquipier Tom Sykes, qui n'est pas assuré de rester au sein de l'équipe l'an prochain.

Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing

Si Jonathan Rea brille au firmament au sein du Kawasaki Racing Team depuis ses débuts avec le constructeur japonais en 2015, avec le succès que l’on sait et trois couronnes obtenues consécutivement depuis lors, son voisin de garage Tom Sykes ne peut pas en dire autant.

L’Anglais, Champion du monde en 2013, a vu ses performances péricliter ces deux dernières saisons, ne décrochant même que trois victoires depuis 2017, contre 26 à son coéquipier. De quoi susciter des rumeurs d’un prochain remplacement du numéro 66 pour 2019, alors que l’avenir de ce dernier tarde à se clarifier, là où celui de Rea est déjà fixé désormais depuis plusieurs semaines, avec une prolongation jusqu’en 2020 inclus.

Sykes, toujours une bonne référence

Les deux hommes ont par ailleurs été en froid récemment, suite à un accrochage survenu à Brno et à des interprétations opposées quant au responsable de celui-ci. Néanmoins, Rea explique qu’avoir Sykes comme acolyte chez Kawasaki est un avantage inestimable, l’Anglais étant une référence de la discipline, et toujours aussi tranchant en qualifications, avec 46 superpoles dans sa carrière (un record), dont quatre au cours de l’actuel exercice.

"Je ne pense pas que cela soit prêt [à être décidé]", explique ainsi Rea quant à l'identité de son futur coéquipier. "Je pense que Tom va rester. Pourquoi quitter la meilleure moto du paddock ?"

Sykes a été pressenti récemment pour rejoindre Yamaha au sein du GRT, équipe du Supersport qui devrait passer le cap et faire ses débuts en Superbike l'an prochain. Aussi, dans l'hypothèse d'un éventuel départ, le KRT envisage toutes les possibilités pour ne pas être pris au dépourvu.

Un possible retour à temps plein de Leon Haslam serait ainsi envisagé, l'Anglais n'ayant plus participé en tant que titulaire au championnat des motos dérivées de la série depuis 2015 avec Aprilia.

"Pour moi ça va [peu importe qui signe]. Si c’est Leon, je suis content", reprend Rea. "Je suis content si j'ai un coéquipier rapide. Avec Tom, c’est bien parce que j’ai beaucoup de motivation pour le battre. Avec Leon c’est bien aussi, il est rapide, et je veux le gars le plus rapide. Si c’est Leon je serais très content, car c’est un gars normal, un coéquipier normal. L’équilibre au sein de l’équipe serait très bon. J’ai couru avec Leon en tant que coéquipier en British Superbike, et c’est le genre de gars qui certes ne vous fait pas de cadeau en piste, mais avec qui vous pouvez aller boire une bière ensuite."

Déjà coéquipier en BSB donc, Rea et Haslam se retrouveront de nouveau à la fin du mois dans le cadre des 8 Heures de Suzuka, accompagnés du pilote de Superbike japonais, Kazuma Watanabe.

Prochain article WSBK
Camier forfait pour les 8 Heures de Suzuka

Article précédent

Camier forfait pour les 8 Heures de Suzuka

Article suivant

Sykes et Kawasaki vont se séparer à l'issue de la saison 2018

Sykes et Kawasaki vont se séparer à l'issue de la saison 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités