Essais post-course - Rea inatteignable, Giugliano de retour

Le leader du championnat a confirmé sa mainmise sur la hiérarchie WSBK, à l'occasion d'une intense journée d'essais à Portimão qu'il a intégralement dominée.

Dans la foulée de son doublé, Jonathan Rea a gardé le rythme à Portimão, en dominant la journée d'essais post-course à laquelle participaient lundi quelques équipes WSBK. Le pilote britannique a établi un meilleur temps de 1'42"313, qui se situe dans la moyenne de ses meilleures performances lors des essais libres des jours passés. Surtout, il s'est octroyé une avance de près de quatre dixièmes sur Chaz Davies et de plus de sept dixièmes sur Marco Melandri, confirmant la très nette marge déjà affichée pendant le week-end.

Deux drapeaux rouges ont perturbé le début de cette journée de roulage, le premier survenant avant même que Rea ait pu entamer son programme, suite à un problème technique sur l'Aprilia de Lorenzo Savadori. Puis, quelques minutes après l'entrée en scène du leader du championnat, c'est une chute de Jordi Torres qui a conduit à une nouvelle interruption, un accident provoqué par un problème électronique.

Cela n'a pas empêché Rea de s'installer en tête dès son premier tour lancé, verrouillant d'emblée la première place. Il a par la suite abaissé la référence à plusieurs reprises jusqu'à aller chercher son meilleur chrono après la pause déjeuner, multipliant au passage les tours en 1'42. Il aura fallu attendre la toute fin de journée pour voir un autre pilote, en l'occurrence Chaz Davies, entrer à son tour dans cette fenêtre et s'octroyer la deuxième place du classement, après le passage d'une légère pluie.

Jonathan Rea a profité de cette journée pour travailler sur des suspensions et sur les réglages de sa Kawasaki en vue de la fin de saison, principalement dans le but d'optimiser l'équilibre du châssis, tout en commençant à s'intéresser à la version 2018 de la ZX-10RR. Il était le seul représentant officiel de la marque, en l'absence de Tom Sykes qui s'est fait opérer dimanche pour des fractures de la main et du poignet.

Dans le clan Kawasaki, on notait aussi la présence de Toprak Razgatlioglu, qui a impressionné au guidon de la moto du team Puccetti. Le protégé de Kenan Sofuoglu, engagé en Superstock 1000, a reçu les conseils avisés de Rea au cours de cette intense journée, qu'il a terminée en quatrième position.

Chez Ducati, le travail s'est concentré sur l'électronique et les réglages de la Panigale pour la fin du championnat, Melandri cherchant en particulier à travailler sur la répartition des masses. Du côté de chez Yamaha, Alex Lowes a pris part à la journée malgré les douleurs consécutives à son highside de dimanche et, comme son coéquipier Michael van der Mark, il s'est principalement intéressé aux réglages de la R1.

Les pilotes disposaient aussi de nouveautés pneumatiques à tester à l'arrière, dont ce premier test semble avoir apporté satisfaction.

Giugliano reprend le guidon de la Honda

Enfin, on notera le retour en piste de Michel Fabrizio, en sa qualité de pilote essayeur pour Althea Racing, et de Davide Giugliano qui a retrouvé la Honda orpheline de Nicky Hayden après avoir disputé la manche du Lausitzring puis cédé sa place à Takumi Takahashi pour la manche portugaise. Alors que Stefan Bradl a été mis au repos par une blessure du poignet, Giugliano a mené seul le programme d'essais de la journée, testant notamment une version légèrement modifiée du moteur de la CBR.

"J'ai déjà couru ici par le passé, mais jamais avec la Fireblade, j'ai donc dû passer la première partie du test à m'habituer au pilotage de cette moto sur le circuit et à vérifier que tout fonctionnait bien", explique le pilote romain, qui sera aux affaires sur la prochaine manche. "Ensuite, on a testé plusieurs choses, et principalement de l'électronique, en obtenant des résultats intéressants. Ça fait du bien d'être de retour sur la moto et c'était clairement une bonne façon de me préparer pour Magny-Cours."

Giugliano disputera en effet la manche de Magny-Cours, 11e round de la saison au programme la semaine prochaine, avant de céder à nouveau le guidon à Takahashi à Jerez.

 WSBK - Essais Portimão

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea Kawasaki 53 1'42.313
2 united_kingdom Chaz Davies Ducati 64 0.398
3 italy Marco Melandri Ducati 65 0.704
4  Toprak Razgatlioglu Kawasaki 62 0.936
5 ireland Eugene Laverty Aprilia 71 0.944
6 netherlands Michael van der Mark Yamaha 83 1.017
7 united_kingdom Alex Lowes Yamaha 46 1.204
8 italy Lorenzo Savadori Aprilia 54 1.275
9 spain Jordi Torres BMW 70 1.289
10 italy Riccardo Russo Kawasaki 82 1.761
11 italy Michel Fabrizio BMW 69 3.133
12  Davide Giugliano Honda 61 3.264

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Type d'article Résumé d'essais