Guintoli doit renoncer à la manche de Misano

Blessé il y a un mois et demi, Sylvain Guintoli n'est pas encore prêt à faire son retour en piste.

Guintoli doit renoncer à la manche de Misano
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha

Le Champion du monde 2014 poursuit son marathon médical, afin de récupérer de la fracture de la cheville gauche subie pendant la Superpole d'Imola, fin avril. Après avoir dû renoncer aux épreuves de Sepang puis de Donington, c'est sur celle de Misano qu'il doit tirer un trait.

Présent dans le paddock de l'épreuve anglaise, il y a deux semaines, Sylvain Guintoli s'était montré confiant quant à ses chances de faire son retour en piste à Misano, néanmoins il avait insisté sur son souhait de se remettre à 100% avant de remonter en selle. Visiblement, les conditions ne sont pas encore réunies et un délai supplémentaire est requis.

C'est un nouveau coup dur pour l'équipe officielle Yamaha, qui n'a pu disputer la manche de Sepang qu'avec une seule machine, celle d'Alex Lowes. L'Anglais s'étant lui-même blessé à la fin du week-end malais, il avait dû déclarer forfait à Donington, où seul Cameron Beaubier avait défendu les couleurs du team. Une première honorable pour l'Américain, néanmoins Yamaha et le team Crescent ont besoin de retrouver leurs titulaires afin de poursuivre le développement d'une R1 encore jeune.

Canepa à la rescousse pour les essais

Après le week-end de Donington, l'équipe a pris la direction de Misano pour une journée d'essais à laquelle Alex Lowes a pu participer. Il s'agissait de tester de nouvelles stratégies électroniques - et tout particulièrement le contrôle de traction - ainsi que de nouveaux réglages de fourches, des pièces de châssis et une nouvelle spécification moteur.

"Je reste frustré, parce qu'on a beaucoup de choses à tester mais je ne suis pas encore suffisamment en forme pour tout passer en revue. Le travail qu'on a pu réaliser est quand même bon et je suis optimiste en vue de la course", déclarait alors Alex Lowes.

Dans ces circonstances, Niccolò Canepa avait été appelé en renfort pour ce test. Après une saison mouvementée en WSBK l'an dernier, l'Italien a trouvé refuge en Endurance, au sein du GMT94 avec lequel il vient notamment de remporter les 12 Heures de Portimão. Il a également retrouvé ces dernières semaines le CIV et le Superstock 1000 où il remplace Riccardo Russo, convalescent. Un pilote très occupé, donc, mais qui espère ne pas en rester là : "J'espère avoir l'opportunité de tester à nouveau la Superbike factory. J'ai vraiment aimer l'expérience, mais maintenant j'en veux plus !"

partages
commentaires
Nicky Hayden sera au départ des 8 Heures de Suzuka
Article précédent

Nicky Hayden sera au départ des 8 Heures de Suzuka

Article suivant

Kawasaki a l'intention de garder les devants à Misano

Kawasaki a l'intention de garder les devants à Misano
Charger les commentaires