Guintoli - "Première impression très positive" avec la Yamaha

Sylvain Guintoli et son nouveau coéquipier Alex Lowes ont pris la piste cette semaine, pour leurs deux premiers jours d'essais au guidon de la Yamaha YZF-R1.

Guintoli - "Première impression très positive" avec la Yamaha
Alex Lowes, Yamaha YZF-R1
Alex Lowes, Yamaha YZF-R1
Sylvain Guintoli, Yamaha YZF-R1
Sylvain Guintoli, Yamaha YZF-R1
Sylvain Guintoli, Yamaha YZF-R1
Sylvain Guintoli, Yamaha YZF-R1
Alex Lowes, Yamaha YZF-R1
Alex Lowes, Yamaha YZF-R1

Les nouveaux porte-drapeaux de la marque d'Iwata en Championnat du Monde Superbike étaient à Jerez pour deux jours, aux côtés de l'équipe Kawasaki. Une première séance qui avait surtout pour but de créer les premiers liens au sein de l'équipe ainsi qu'entre les pilotes et leur nouvelle monture.

Après les fortes pluies tombées lundi, la séance a débuté mardi sur une piste humide, mais les conditions n'ont cessé de s'améliorer au cours de ces deux jours de travail. Si Yamaha ne dévoile pas les chronos de ses pilotes, on sait en revanche qu'Alex Lowes a bouclé 121 tours et Sylvain Guintoli 100.

"Un premier contact très positif avec la YZF-R1!" se félicite le pilote français. "On a réussi à abattre pas mal de travail, mais le plus important c'est que la base de la moto - le châssis et la distribution de puissance - est très bonne. Globalement, c'était un premier test positif et j'ai hâte de poursuivre cette progression ave les prochains essais."

Passé ces deux dernières saisons par Aprilia et Honda, Sylvain Guintoli sent qu'il est parti du bon pied avec la R1 : "J'ai vraiment aimé piloter cette moto. Elle me rappelle beaucoup la M1 que je pilotais en 2007 (en MotoGP, ndlr). Je peux voir et ressentir la même philosophie derrière la moto. Alors, oui, une première impression très positive et c'est bien de ressentir une aussi bonne atmosphère chez Yamaha."

Même enthousiasme chez Alex Lowes, malgré une petite chute sans conséquences. "C'était mes débuts au guidon de l aYZF-R1 et je l'ai vraiment adorée!" commente l'Anglais, qui connaît déjà bien le team Crescent - en charge du projet - pour avoir couru avec lui sur Suzuki. "On a beaucoup de travail mais le potentiel de la moto est vraiment bon. J'ai besoin d'apprendre beaucoup de choses et de modifier mon style, je vais donc devoir m'améliorer, mais j'ai hâte d'affronter ce défi. J'ai vraiment aimé piloter la YZF-R1, ça a été très amusant et c'est sympa d'entamer ce projet avec aussi de succès."

Si la YZF-R1 se présentait sur cette séance sans ses couleurs officielles, elle affichait clairement le soutien de son sponsor, Pata, qui accompagnait jusqu'à présent le team Ten Kate et Honda.

Le prochain rendez-vous de l'équipe Yamaha WSBK est fixé dans deux semaines, pour une séance programmée en Aragón et qui verra également débuter Nicky Hayden au guidon de la Honda.

partages
commentaires
Officiel - Vers un nouveau Supersport et la disparition du Superstock 600

Article précédent

Officiel - Vers un nouveau Supersport et la disparition du Superstock 600

Article suivant

Petite opération pour Haslam, qui cherche toujours un guidon

Petite opération pour Haslam, qui cherche toujours un guidon
Charger les commentaires