Guintoli retrouve les avant-postes à Losail

partages
commentaires
Guintoli retrouve les avant-postes à Losail
30 oct. 2016 à 11:40

Il aura fallu attendre le Qatar pour que Yamaha atteigne enfin le podium cette saison. Ce retour aux avant-postes du constructeur est doublement significatif car il est emmené par Sylvain Guintoli, dont la saison a été marquée par une lourde blessure.

Podium : le vainqueur Chaz Davies, Ducati Team; le deuxième, Jonathan Rea, Kawasaki Racing; le troisième, Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha

Si la nouvelle R1 s’annonçait prometteuse, développée notamment avec les bons soins de Valentino Rossi, la saison du retour s’est transformée en un chemin de croix pour Yamaha après quatre ans d’absence dans la catégorie.

L’équipe dirigée par Paul Denning a dû composer avec la chute du Français dès le cinquième round à Imola, avant que ce dernier ne débute une longue convalescence et laisse à Alex Lowes le soin de développer seul sa moto.

Revenu depuis l’épreuve allemande du Lauzitsring, Guintoli a progressivement retrouvé ses sensations et son niveau jusqu’aux tests effectués au lendemain de l’épreuve de Jerez.

Des essais, qui selon le principal intéressé, ont joué un rôle majeur dans son week-end Qatari. Dans le rythme dès la journée de vendredi, Guintoli a tenu son rang en course en allant décrocher son premier podium d’une saison compliquée : "Ça a été une bonne journée avec une grande course. J'ai commencé par une bonne qualification et puis un bon rythme tout de suite en course, avec un rythme élevé."

"J’ai le vraiment le sentiment d’avoir fait une bonne course, j’ai poussé à la limite avec quelques bons dépassements dès le début avant de me détacher. C’est un résultat très positif pour nous et une grande satisfaction pour moi d’offrir le premier podium à Yamaha pour leur retour, surtout après presque cinq mois hors compétition, donc je suis très heureux."

Guintoli, qui ne poursuivra pas avec Yamaha en 2017, réussit ainsi à se replacer pour la suite de sa carrière en rassurant sur sa forme physique et son pilotage. Sur les terres de son titre mondial de 2014, le Français aura à coup sûr à cœur de réitérer sa performance.

Moins à l’aise que son coéquipier, Alex Lowes est resté à quelques longueurs de son chef de file et n’a pu espérer mieux qu’une septième place. Désormais classé juste derrière le Français au classement du Championnat en 12e position, Lowes n’affiche pas le même rythme au Qatar.

"Je suis vraiment heureux que l'équipe obtienne le premier podium de l'année ! La YZF-R1 fonctionne bien aujourd'hui, mais malheureusement, j’ai pris un mauvais départ et j’ai lutté pour faire mon chemin, ce qui était assez frustrant car je savais que nous avions le potentiel pour plus. Nous sommes impatients de faire un meilleur travail sur la seconde course d’autant que nous avons travaillé dur ce week-end et au cours des dernières épreuves. Tout commence à bien se passer, donc je veux vraiment terminer l'année avec un bon résultat."

Le rendez-vous est donc pris par les deux pilotes Yamaha pour une seconde course déjà prometteuse d’une grande finale.

Article suivant
Johnny Rea, le parfait doublé

Article précédent

Johnny Rea, le parfait doublé

Article suivant

Ducati et Davies pour finir en beauté

Ducati et Davies pour finir en beauté
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Losail
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Sylvain Guintoli , Alex Lowes
Équipes Crescent Racing