WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
17 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
24 jours
C
Aragon I
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
45 jours
C
Aragon II
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
52 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
66 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
80 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
87 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
115 jours

Insatisfait de BMW, Althea pourrait revenir à Ducati

partages
commentaires
Insatisfait de BMW, Althea pourrait revenir à Ducati
Par :
18 mai 2018 à 16:41

BMW ne pourra pas connaitre le succès de la manière dont la marque s’investit actuellement en WSBK, assène le directeur de l’équipe Althea.

Loris Baz, Althea Racing, Roman Ramos, Team Go Eleven
Loris Baz, Althea Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing

L’équipe Althea World Superbike considère le fait de se ré-équipier d’une machine Ducati pour la saison 2019 en raison des résultats décevants atteints avec BMW, n’ayant "pas satisfait" l’équipe italienne.

L’équipe Althea, qui aligne Loris Baz sur la seule S1000RR engagée dans le championnat cette année, a remporté le titre 2011 avec Carlos Checa et une Ducati Panigale, avant de se lier à BMW pour la saison 2016.

Alors que la relation de Ducati avec Althea incluait un soutien d’usine, BMW ne fournit à l’équipe que les moteurs et l’électronique, tandis que celle-ci se charge de l’intégralité du développement maison du package.

Une situation qui a vu Althea incapable d’inscrire le moindre podium sous l’ère BMW, alors que le directeur d’équipe Genesio Bevilacqua estime que la moto est en mesure de se montrer compétitive mais que BMW doit "montrer plus d’intérêt dans le fait de gagner" pour qu’une collaboration au-delà de 2018 soit maintenue.

"Nous n’avons pas encore décidé quoi faire", avoue Bevilacqua à Motorsport.com, interrogé sur les plans de l’équipe pour le futur. "Cela dépend de nombreux facteurs, dont BMW. Je pense que la moto pourrait être rapide en WSBK. Nous pourrions certainement faire progresser nos performances. Nous n’avons pour le moment pas atteint de bons résultats. Nous sommes conscients du fait que BMW poursuit une stratégie claire. Althea est une équipe prestigieuse, qui a été victorieuse dans le passé, et c’est la raison pour laquelle nous ne sommes pas satisfaits en ce moment."

Quelle "alternative" à BMW ?

"S’ils montrent plus d’intérêt dans le fait de gagner [nous resterons avec BMW]", poursuit-il. "La stratégie de BMW est complètement différente de celle de l’équipe. Il leur faut nous montrer qu’ils peuvent améliorer le package. Nous avons un bon pilote et de bons ingénieurs. J’espère que BMW changera son approche, sinon, ils ne pourront pas rencontrer le succès, que ce soit avec Althea ou une autre équipe. Si [un constructeur] d’usine vient vers moi, je suis prêt. Mais je ne ferai rien si je ne constate pas d’intérêt. J’ai plusieurs alternatives."

Interrogé sur ce que peuvent être les alternatives en question pour Althea, Bevilacqua réfute tout contact ayant pu avoir lieu entre lui et Ducati pour aligner la nouvelle Panigale V4. Il admet cependant que la performance de la structure cliente Ducati (Barni, avec Xavi Forés), qui a inscrit trois podiums cette saison, lui "rappelle le passé" de son équipe et qu'un rapprochement n'est pas exclu.

"Pour 2019, il y a de nombreuses bonnes motos avec lesquelles il est possible d’être victorieux, même en tant qu’équipe privée. Ce que Barni fait cette année nous rappelle le passé. Je n’ai pas encore parlé avec Ducati, mais ça pourrait être une très bonne alternative. Je pense que la V4 sera une très bonne moto. Nous avons acquis de l’expérience avec la Panigale dans le passé. Les attentes des gens étaient très élevées, mais ça n’a pas fonctionné. Je ne veux pas avoir des attentes trop hautes, ; je connais assez bien Ducati. Ils sont capables de construire de bonnes motos et ont de l’expérience."

Interview Sebastian Fränzschky

Article suivant
Ducati voudrait miser sur la continuité avec ses pilotes WSBK

Article précédent

Ducati voudrait miser sur la continuité avec ses pilotes WSBK

Article suivant

Camier retente un retour, "mais la douleur est toujours là"

Camier retente un retour, "mais la douleur est toujours là"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Loris Baz
Équipes Althea Racing
Auteur Lewis Duncan