Jonathan Rea assomme la concurrence

Jonathan Rea quitte la Thaïlande en grand vainqueur, un doublé lui ayant permis de conforter sa position de leader du Championnat du Monde Superbike. Il a dominé la seconde course de la journée comme la première, avec un rythme que personne n'a été en mesure de contrer durablement. A l'instar des autres épreuves disputées depuis le début de cette saison, le podium est 100% britannique !

Parfaitement bien parti de la pole position, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a rapidement creusé son avance sur ses adversaires pour se mettre à l'abri de toute attaque. Comme précédemment, il a su maintenir un rythme très élevé jusqu'à l'arrivée malgré la marge dont il disposait, visiblement à l'aise sur ce circuit.

"Franchement, j'ai très bien piloté et l'équipe m'a fourni une super moto," commentait-il à l'arrivée. "Toute l'équipe a travaillé très dur ce week-end. On a eu quelques soucis, mais on a continué à travailler et on est resté positifs. C'est le résultat de notre préparation. On a préparé les tours rapides, les longs runs, les départs... tout ! Aujourd'hui, on décroche le résultat de tout le travail abattu cet hiver et à Phillip Island. J'espère qu'on va pouvoir continuer comme ça."

La bagarre pour la deuxième place a opposé deux autres Britanniques, Leon Haslam (Aprilia Racing Team) et Alex Lowes (Crescent Suzuki). Elle tournait d'abord à l'avantage du pilote Suzuki qui, après une petite faute dans le premier virage, réussissait à surprendre son adversaire dans le suivant. Après avoir cédé un peu de terrain dans cette manoeuvre, Haslam s'employait à remonter dans le classement en signant des chronos dignes de la tête de la course. Il se défaisait de Chaz Davies, puis parvenait à reprendre la deuxième place à Lowes dans le huitième tour et à se détacher pour finir à 4 secondes du vainqueur.

Pas de déception pour Alex Lowes, qui se félicite de concrétiser enfin son potentiel en montant sur le podium. Cette récompense en appelle d'autres, après trois courses malchanceuses pour l'Anglais alors qu'il fait partie des grands animateurs des essais.

Jonathan Rea vainqueur solitaire de la 1ère course Superbike en Thaïlande

A lire aussi

Les places d'honneur

La quatrième place s'est jouée entre Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) et Jordi Torres (Aprilia Racing Team), dont le duel a animé toute la course. Dans l'avant-dernier tour, l'avantage final est revenu au pilote espagnol, qui a su profiter de la vitesse de pointe de son Aprilia.

Quant à la sixième place, elle a opposé les deux pilotes du team Pata Honda. C'est à Michael Van der Mark qu'est revenu l'avantage dans le dernier virage, cependant la direction de course a décidé que la manoeuvre de dépassement méritait une sanction et le pilote néerlandais a été déclassé au profit de Sylvain Guintoli. Le Champion du Monde en titre termine donc sixième, dans les points pour la 42e course consécutive. Un résultat synonyme de beaucoup d'efforts pour le Français, qu'un problème d'embrayage a contraint de s'élancer de la dernière position sur la grille.

Matteo Baiocco (Althea Racing) termine à la huitième position, premier pilote Ducati au classement comme il l'était également dans la course précédente. Cette deuxième manche thaïlandaise s'est révélée bien difficile pour l'équipe officielle de Borgo Panigale. Chaz Davies a une nouvelle fois chuté alors qu'il bataillait pour le podium. Quant à Troy Bayliss, longuement impliqué dans la bagarre pour la sixième place, il a disputé une fin de course compliquée qui pourra s'expliquer par l'usure de ses gommes. Il marque les points de la onzième place, derrière David Salom (Team Pedercini) et Leandro Mercado (Barni Racing Team).

Le Français Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia) se classe treizième. Pour sa part, Randy de Puniet (Crescent Suzuki) fait partie des pilotes ayant dû renoncer, visiblement victime du problème de freins qui l'a gêné depuis le début du week-end. Abandon également pour Christophe Ponsson, sur la Kawasaki du team Grillini.

A noter enfin que les deux machines engagées par le team Hero EBR ont dû renoncer à disputer la course, leur moteur ayant souffert de la chaleur extrême subie en Thaïlande depuis le début du week-end.

Au Championnat du Monde, Jonathan Rea bénéficie désormais d'un capital de 95 points. Il compte 10 unités d'avance sur Leon Haslam, 45 sur Tom Sykes et 54 sur Sylvain Guintoli.

Le prochain rendez-vous du Championnat du Monde Superbike est programmé pour le week-end du 12 avril, cette fois en Europe, à Aragón.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Buriram
Sous-évènement Course
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Troy Bayliss , Randy de Puniet , Tom Sykes , Leon Haslam , Sylvain Guintoli , Chaz Davies , Matteo Baiocco , Jonathan Rea , David Salom , Leandro Mercado , Alex Lowes , Sylvain Barrier , Christophe Ponsson , Jordi Torres , Phillip Island
Type d'article Résumé de course
Tags buriram, chang international circuit