"Aucun regret" pour Jonathan Rea, battu au championnat

Après six titres consécutifs, Jonathan Rea a cédé la couronne du WorldSBK à Toprak Razgatlioglu, sans regrets, affirme-t-il.

"Aucun regret" pour Jonathan Rea, battu au championnat

Pour la première fois depuis 2015, Jonathan Rea ne termine pas le championnat en tête, Toprak Razgatlioglu ayant réussi l'exploit de le détrôner. Bien que vainqueur des deux courses disputées en Indonésie lors du week-end de clôture de la saison, le pilote Kawasaki n'a pas pu combler le retard de 30 points qu'il affichait sur son rival.

Jusqu'ici invaincu depuis qu'il a rejoint Kawasaki, Rea préfère retenir sa performance en Indonésie pour dresser un bilan sans regrets de cette fin de saison. "Ça a été une super journée, j'en suis super content", a-t-il déclaré après avoir remporté les deux courses de Mandalika, toutes deux disputées dimanche à la suite des intempéries qui ont frappé la région samedi. "Après les EL1, on a été confrontés à des difficultés. Alors je suis super content d'avoir rebondi, d'être revenu et d'avoir gagné sur le mouillé puis sur le sec."

Un week-end classique aurait mis en jeu 62 points en Indonésie, mais l'annulation de la Course Superpole a réduit le butin à 50 unités, compliquant d'autant plus la tâche de Rea face à son adversaire. Il ne lui restait qu'un espoir, compter sur un faux-pas de Razgatlioglu tout en faisant lui-même un sans-faute. "Bien sûr, je suis déçu, parce que j'ai perdu une occasion de plus. Tout peut arriver dans ces conditions, mais c'est la course", a-t-il jugé sans remettre en cause le changement de programme face aux conditions, même si la piste a séché rapidement samedi.

Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team WorldSBK avec le numéro 65 sur sa moto

Jonathan Rea va reprendre son numéro 65 en 2022

Parti de la pole position, Razgatlioglu a rallié l'arrivée de la première course à la deuxième place, derrière le Nord-irlandais, et le titre lui a dès lors été acquis. Avec panache, Rea a malgré tout décroché une seconde victoire à la course suivante.

"J'ai d'emblée essayé d'imprimer un bon rythme, mais Toprak et Scott [Redding] étaient eux aussi très rapides. J'ai pu comprendre où ils étaient rapides et j'ai simplement roulé comme si je n'avais rien à perdre. Je voulais terminer sur une bonne note", a-t-il poursuivi. "C'était l'objectif ce week-end, de rentrer à la maison en étant satisfait de l'effort que j'aurais fourni. On peut vraiment dire que l'on n'a aucun regret cette année. J'ai couru à mon maximum, en y mettant tout mon cœur à chaque course, et je suis très satisfait."

"Félicitations à Toprak et à son équipe. Ils ont fait une saison incroyable, ils ont été très rapides et ils m'ont aussi vraiment fait progresser en tant que pilote. Je regarde [ce que je fais], j'évalue comment je peux m'améliorer, comment ma moto peut être améliorée. Cet hiver, on va vraiment pousser Kawasaki à améliorer notre ZX10-RR et essayer de revenir avec un package plus fort pour 2022."

Pour la première fois depuis 2015, Kawasaki manque aussi le titre constructeurs, qui revient à Yamaha. Mais Jonathan Rea admet que la technique n'est pas le seul élément en cause, alors qu'il a remporté 13 victoires sur un total de 30 podiums en 37 courses. "Le championnat n'a pas été perdu ici, à Mandalika. J'ai perdu mon championnat au milieu de la saison, avec beaucoup d'erreurs d'inattention. Donc, aucun regret", a-t-il résumé, évoquant ses chutes à Donington Park, Most et plus récemment à Portimão.

"Désormais, j'ai hâte de pouvoir me reposer un peu. Ce championnat a été très condensé, sur une période très courte, avec beaucoup de tests, beaucoup de courses et beaucoup de voyages. Je suis donc impatient de prendre une petite pause avant que l'on entame les essais, en décembre."

Avec Scherazade Mulia Saraswati

partages
commentaires
Toprak Razgatlioglu : "Une journée incroyable"
Article précédent

Toprak Razgatlioglu : "Une journée incroyable"

Article suivant

Le calendrier 2022 provisoire du WorldSBK dévoilé

Le calendrier 2022 provisoire du WorldSBK dévoilé
Charger les commentaires