WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
SBK EL3 dans
15 Heures
:
39 Minutes
:
00 Secondes
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
20 jours
C
Aragon II
04 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
Barcelone
18 sept.
Prochain événement dans
41 jours
02 oct.
Prochain événement dans
55 jours
C
Villicum
09 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
Misano
06 nov.
Prochain événement dans
90 jours

Jonathan Rea aimerait un nouveau contrat de 2 ans avec Kawasaki

partages
commentaires
Jonathan Rea aimerait un nouveau contrat de 2 ans avec Kawasaki
Par :
31 août 2017 à 09:11

Rea sait qu'il est désormais trop tard pour qu'il puisse rejoindre le MotoGP. Il souhaite en revanche finir sa carrière avec Kawasaki en WSBK en prolongeant une dernière fois son contrat.

Le deuxième, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le deuxième, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, vainqueur à Donington Park, 2017
Marco Melandri, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Tom Sykes, Kawasaki Racing, le troisième Chaz Davies, Ducati Team
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing

En deux saisons avec Kawasaki, celui qui a longuement été d'une fidélité inébranlable pour Honda s'est imposé comme la référence du Superbike mondial, capable de tout gagner. Jonathan Rea est devenu très naturellement l'homme à battre, contraignant ses adversaires à avancer en en faisant immanquablement leur référence.

Aujourd'hui âgé de 30 ans, le Britannique aimerait encore poursuivre un peu l'aventure, mais commence déjà à penser passer à autre chose. "J’ai encore une saison avec Kawasaki. Même si je ne souhaite pas courir encore trop longtemps, je pense qu’un contrat de deux années supplémentaires serait parfait", indique-t-il auprès du site officiel du WSBK.

"Je pilote comme jamais auparavant et je suis convaincu que l’expérience compte beaucoup. La meilleure option pour moi serait de rester avec Kawasaki et de construire un avenir à leurs côtés. Je ne me projette pas trop, car je suis déjà chanceux d’avoir un contrat pour la saison prochaine", estime-t-il. "Je suis sûr que mon manager aura de quoi s’amuser dans le paddock en 2018 ! De nombreuses places se libéreront en MotoGP tout comme en WorldSBK. Tous les teams officiels seront ouverts fin 2018 et ce sera une période de tractations excitante pour tout le monde !"

Bien que le mercato s'annonce excitant dans les deux championnats de pointe, Rea a désormais rayé le MotoGP de la liste de ses envies. "J’aime beaucoup le paddock du WorldSBK, piloter nos machines, et j’aime travailler avec Kawasaki. Aujourd’hui, c’est ici que se trouve ma voie", assure-t-il.

"Je pense également que je suis trop vieux pour entrer en MotoGP et que j’ai manqué le coche. J’ai eu de la chance d’y courir en 2012 avec Honda en remplacement de Casey Stoner. Ce fut difficile pour moi, car je courais en WorldSBK en même temps, mais j’en ai profité. J’ai pu évoluer sur l’une des meilleures motos et inscrire quelques points."

"L’écart avec les autres est trop conséquent"

Depuis qu'il a rejoint Kawasaki en 2015, Rea a disputé 70 courses au cours desquelles il a cumulé 32 victoires sur un total de 63 podiums… Impressionnant ! Sur cette période, seules quatre victoires ont été remportées par les pilotes autres que les officiels Kawasaki et Ducati, tel que représenté dans le tableau ci-dessous. Ces derniers ont dans le même temps trustré 179 des 210 places disponibles sur le podium. Et la donnée peut se révéler encore plus décourageante pour la concurrence que la tendance ne fait que s'accentuer.

  Podiums Victoires
2015

16

Haslam / Aprilia (7)

Torres / Aprilia (3)

Van der Mark / Honda (3)

Guintoli / Honda (1)

Biaggi / Aprilia (1)

Lowes / Suzuki (1)

3

Haslam / Aprilia (2)

Torres / Aprilia (1)

2016

12

Van der Mark / Honda (6)

Hayden / Honda (3)

Guintoli / Yamaha (1)

De Angelis / Aprilia (1)

Forés / Ducati (1)

1 Hayden / Honda (1)
2017

3

Lowes / Yamaha (2)

Haslam / Kawasaki (1)

0 -

Dans ce contexte, la grogne monte auprès des équipes les plus en difficulté et des structures privées, et le débat fait rage quant aux changements à appliquer au règlement technique pour mettre fin à cette hégémonie. Un problème qui ne laisse pas insensible celui qui domine la série. "Je pense que le plus gros problème concerne l’écart entre les Kawasaki et les Ducati avec le reste. J’ai fait partie des deux camps", rappelle Jonathan Rea.

"Si l’objectif est de faire en sorte que les motos se rapprochent de la version stock, alors cela encouragerait d’autres constructeurs à investir en WorldSBK. Dès le début du WorldSBK, il s’agissait de machines de production, puis durant l’ère Fogarty, le championnat est devenu spécialisé. Ce fut d’ailleurs la période où Honda prit cela au sérieux avec la RC45, c’était une moto de production, mais basée sur une machine particulière. Ce n’est guère différent aujourd’hui, mais il est aussi crucial de savoir que le Superbike vit dans une ère où tout est plus standard que jamais."

"Quelque chose doit se passer, mais qu’importent les changements apportés, je serai sur la grille prêt à en découdre. Les tops pilotes vont très vite ; Davies, Melandri, Sykes et moi sommes tous rapides, mais l’écart avec les autres est trop conséquent", maintient le pilote nord-irlandais.

Melandri : "Faire de notre mieux, car personne n'est imbattable"

Article précédent

Melandri : "Faire de notre mieux, car personne n'est imbattable"

Article suivant

C'est Takahashi qui épaulera Bradl à Portimão et Jerez

C'est Takahashi qui épaulera Bradl à Portimão et Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa