WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
3 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
17 jours
C
Jerez
27 mars
-
29 mars
Prochain événement dans
31 jours
C
Assen
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
52 jours
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
73 jours
C
Aragon
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
87 jours
C
Misano
12 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
Donington Park
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
129 jours
C
Oschersleben
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
157 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
192 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
206 jours
C
Magny-Cours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
213 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
227 jours

Jonathan Rea vainqueur solitaire de la 1ère course Superbike en Thaïlande

partages
Jonathan Rea vainqueur solitaire de la 1ère course Superbike en Thaïlande
Par :
22 mars 2015 à 07:34

Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Troy Bayliss, Ducati Corse

Le nouveau Chang International Circuit a consacré Jonathan Rea, vainqueur de la première course WSBK du jour qu'il a dominée du premier au dernier tour. Impuissant face au rythme affiché par le Nord Irlandais, Leon Haslam termine sur la deuxième marche du podium, suivi par Tom Sykes dont la course s'est avérée plus mouvementée.

A l'extinction des feux, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) ne laissait pas passer sa chance et plongeait en tête dans le premier des douze virages du circuit thaïlandais. Le pilote Kawasaki s'employait à immédiatement creuser son avance. Plus rapide que tous ses adversaires et auteur notamment du seul tour bouclé en 1'33, il ne sera plus jamais menacé jusqu'au drapeau à damier.

Une épreuve rondement menée, qu'il termine avec une marge de plus de 6 secondes, confirmant son statut de leader du Championnat du Monde. "Mon team m'a donné d'excellentes informations depuis le muret des stands et j'ai pu gérer assez bien la position de leader. La course m'a paru un peu longue parce que j'étais tout seul, mais en tout cas ce sont 25 points et une victoire !" se félicitait-il avant de monter sur le podium.

La course m'a paru un peu longue

Jonathan Rea

Derrière Rea, la bagarre s'est avérée plus indécise. A l'entame de la course, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) prenait l'avantage sur Leon Haslam (Aprilia Racing Team), qui admettra plus tard s'être montré un peu trop prudent. Repassé devant le pilote Kawasaki au bout de trois tours grâce à une attaque parfaite au freinage du premier virage, Haslam se détachait peu à peu pour ne plus être inquiété. Contrairement à samedi, il n'était toutefois pas en mesure de rivaliser avec le rythme affiché par Jonathan Rea, un déficit qui pourrait s'expliquer par son choix de pneus.

Semé par Rea et Haslam, Tom Sykes a dû se défaire d'Alex Lowes (Crescent Suzuki), non sans mal. S'il avait initialement pris l'avantage, une trajectoire légèrement élargie a permis à Lowes un dépassement musclé dans un virage. Le pilote Suzuki s'était ainsi hissé au troisième rang, mais ses efforts étaient réduits à néant dans une chute au douzième tour, une perte de l'avant dans le dernier virage dont il se relèvera sans mal.

Pour Sykes, la bagarre n'était pas finie, il fallait encore se défaire de Jordi Torres (Aprilia Racing Team). Une nouvelle fois, le rookie espagnol a marqué les esprits avec une excellente course, s'illustrant d'abord en bataillant contre Chaz Davies (Aruba.it Racing Ducati), puis en maintenant jusqu'à l'arrivée la pression sur Sykes. Il termine à une prometteuse quatrième place, tandis que Sykes décroche son premier podium de la saison.

Les places d'honneur

Distancé par les leaders mais régulier, Sylvain Guintoli (Pata Honda) décroche la cinquième position, à 20 secondes du vainqueur. Il poursuit ainsi une série d'arrivées dans les points, ininterrompue depuis Juin 2013 ! A l'arrivée, le Français devançait Alex Lowes, qui ne pouvait masquer sa déception compte tenu du rythme compétitif affiché même après sa chute. Il écopait en outre d'une place de pénalité pour avoir dépassé sous drapeaux jaunes, rétrogradant au septième rang.

Johnny Rea reprend l'avantage et signe la Superpole

A lire aussi

Dans ces circonstances, les points de la sixième place reviennent à Matteo Baiocco (Althea Racing), qui a pu prendre l'avantage sur Troy Bayliss (Aruba.it Racing Ducati) dans le dernier tour. Auteur de chronos quelque peu irréguliers, l'Australien a réussi à dépasser David Salom (Team Pedercini) en fin de course, mais écope lui aussi d'une pénalité similaire à celle de Lowes et se classe finalement neuvième. Le top 10 est complété par Leon Mercado (Barni Racing Team).

Chaz Davies doit se contenter d'une décevante onzième place. Après un départ canon, puis un dépassement sur Alex Lowes qui l'avait positionné au 3e rang, l'Anglais a perdu tout le profit de son début de course incisif avec une chute identique à celle d'Alex Lowes, subie au neuvième tour.

Quant à Randy de Puniet (Crescent Suzuki), il termine à la treizième position. Un temps classé dans le top 10, il a été débordé par Leon Mercado, avant de perdre deux places supplémentaires dans le dernier tour.

A noter les abandons de Michael Van der Mark, victime d'une casse mécanique, de Leon Camier, Niccolò Canepa, Larry Pegram ou encore du Français Christophe Ponsson, parti à la faute dans le premier virage, au cinquième tour.

Les pilotes WSBK ont une autre opportunité d'en découdre ce dimanche. Départ de la seconde course à 16h30 heure locale (10h30 en France).

 

Article suivant
Problème de freins inexpliqué pour Randy de Puniet

Article précédent

Problème de freins inexpliqué pour Randy de Puniet

Article suivant

Leon Haslam : "Rea tout simplement trop rapide"

Leon Haslam : "Rea tout simplement trop rapide"