Jordi Torres fait de l’ombre aux Kawasaki

Ce week-end qatari a plutôt bien débuté pour Jordi Torres. Le jeune Espagnol s’est intercalé entre les deux Kawasaki durant les essais libres 2 après avoir dominé la première séance.

Jordi Torres fait de l’ombre aux Kawasaki
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team

Jordi Torres, qui était apparu en retrait lors du précédent meeting après cette jolie 2e place de Jerez -son meilleur résultat à ce jour - entend bien conclure cette première saison en Superbike par un bon résultat. Pour ce faire, l’ex-pilote Aspar a aligné les tours, 19 au total durant la première séance, et a été récompensé du meilleur temps. Avec son tour en 1’58’’744, il repousse la première des Kawasaki, celle du Champion du Monde Jonathan Rea - excusez du peu -, à 505 millièmes. Tom Sykes quant à lui se voit relégué en 3e position à un presque huit dixièmes… Torres aura frappé fort !

Torres tout aussi performant sur de longs runs

Mais durant la deuxième séance, les ‘verts’ ont organisé leur riposte et son chrono sera battu en à peine un quart d’heure. Torres finit tout de même par améliorer : 1’58’’406, ce qui le place entre les deux ZX10-R - plus exactement à 154 millièmes de Jonathan Rea, qui termine cette première journée en tête. Le Catalan s’est dit ravi de ces débuts, d’autant plus qu’il s’était plus concentré pour le coup sur l’usure des pneus en vue des courses : "Je connais ce tracé car j’y ai déjà couru. La vitesse est néanmoins différente avec des Superbike", indique Torres qui pointe au 5e rang du championnat. "J’ai réussi à adapter mon style de pilotage aux caractéristiques de la RSV4. Et comme ici la piste est assez large, je n’ai pas trop besoin de forcer dans les virages serrés qui habituellement me posent quelques difficultés. Je ne vais pas crier victoire trop tôt car je sais que la concurrence sera redoutable demain."

Haslam en progression

Son coéquipier Leon Haslam a quant à lui eu du mal à trouver ses marques. Classé 8e de la première séance à plus de 1’’4, le poleman de Magny-Cours est tout de même parvenu à progresser de sept dixièmes : "Pour être honnête, cette première journée a été assez difficile. Nous avons eu plus de difficultés que prévu sur la première séance. Nous avons essayé différents pneus, réglages. Dans les EL2, nous avons pu améliorer notre rythme même si il y a encore plein de choses à améliorer. Nous allons travailler dur cette nuit, en espérant que ça aille mieux demain."

partages
commentaires
EL2 - Jonathan Rea récupère le commandement
Article précédent

EL2 - Jonathan Rea récupère le commandement

Article suivant

Bons débuts pour Jonathan Rea et Tom Sykes

Bons débuts pour Jonathan Rea et Tom Sykes
Charger les commentaires