WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
35 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
56 jours
C
Donington Park
02 juil.
Prochain événement dans
77 jours
23 juil.
Prochain événement dans
98 jours
C
Navarra
20 août
Prochain événement dans
126 jours
C
Magny-Cours
03 sept.
Prochain événement dans
140 jours
C
Barcelone
17 sept.
Prochain événement dans
154 jours
C
Jerez
24 sept.
Prochain événement dans
161 jours
C
Algarve
01 oct.
Prochain événement dans
168 jours
C
Villicum
15 oct.
Prochain événement dans
182 jours
C
Mandalika
12 nov.
Prochain événement dans
210 jours

Kawasaki doute pour la course 2

La première journée du rendez-vous d’Aragon a hypothéqué de sérieuses options pour le Champion du monde Jonathan Rea, notamment celle de viser la victoire. Si les deux Kawasaki ZX10R terminent sur le podium, le doute subsiste pour la seconde course.

Kawasaki doute pour la course 2
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team

Un nouveau châssis et une nouvelle fourche à essayer n’étaient pas le meilleur cadeau à offrir au numéro 1 hier. Contrairement à Ducati qui endosse le rôle de chasseur et qui peaufine son retard en tests privés, l’équipe verte a donc consommé beaucoup de temps ce vendredi pour des options n’ayant donné aucune satisfaction à son pilote, et surtout avec un bilan complètement opposé obligeant Johnny Rea à revenir à des réglages de la fin 2015.

Une machine officielle bien meilleure que les privées

Si la ZX10R a de nouveau bien évolué cet hiver, le constat n’est pas tout à fait le même auprès des équipes privées. A l’opposé de Ducati (une fois de plus) qui confirme la vélocité de son modèle avec Fores, il faut descendre dans le classement pour trouver la première Kawasaki privée en 12è position avec Roman Ramos de l’équipe GoEleven, et à la 16è place occupée par le Français Sylvain Barrier et l’équipe expérimentée Pedercini.

"Le premier événement en Europe ne m'a pas apporté beaucoup de chance : depuis les premiers essais libres, nous étions incapables de trouver le réglage parfait pour ma KAWASAKI ZX-10R. Malgré des modifications, la géométrie de la moto n’est pas idéale, j'espérais tout de même améliorer le problème tour après tour avec l'usure des pneus. Dommage sur la façon dont cela s’est fini. Je vais essayer à nouveau demain."

Loin devant, à 52 secondes précisément, la Kawasaki de Tom Sykes complète le podium mais garde la seconde course en vue, non sans quelques questions.

"Je savais que faire un tour rapide serait facile tôt le matin, mais je savais aussi que le rythme en course serait difficile. J’ai souffert avec l’équilibre de la moto qui ne me laissait pas faire ce que je voulais. Cela signifie que quand les pneus sont usés je ne peux garder le niveau que je veux."

Pour Rea, c’est au freinage qu’il compte trouver la réponse aux 4,168 secondes de retard sur Chaz Davies demain à 13h00.

partages
commentaires
Ducati - Un bicylindre comme valeur sûre

Article précédent

Ducati - Un bicylindre comme valeur sûre

Article suivant

Course 2 - Davies double la mise et impose sa loi !

Course 2 - Davies double la mise et impose sa loi !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Lieu MotorLand Aragón
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki