EL2 - Rea tient bon, Melandri fait une entrée fracassante dans le top 10

Rea a préservé sa première position à l'issue de la première journée sur le circuit de Portimão, alors que derrière lui Melandri a fait sensation en s'adjugeant le deuxième temps absolu de ce vendredi.

C'est avec une excitation certaine que les pilotes du Superbike ont repris le chemin de la piste de Portimão. Et pour cause : cette dernière heure de roulage ce vendredi revêtait un aspect décisif dans l'attribution des dix premières places pour la Superpole 2.

Un luxe pour les heureux élus, qui peuvent ainsi s'exonérer de la foire d'empoigne qu'occasionne généralement la Superpole 1, avec son lot d'énergie consommée avant la véritable chasse à la pole position. 

Des conditions idéales

Comme ce matin, le soleil était de sortie pour accueillir le plateau dans ce second acte du vendredi. Le réchauffement des températures lors des dernières heures a par ailleurs longtemps fait espérer une hausse des performances, mais la levée du vent a quelque peu perturbé les pilotes dans cette région de l'Algarve située au bord de l'Atlantique, à l'extrême Sud du Portugal.

Dans ces conditions, la grande majorité des pilotes se sont remis en selle pour aller en découdre en piste. L'une des améliorations les plus attendues était sans doute celle de Marco Melandri, victime d'un bris mécanique lors des EL1 et seulement 19e aux temps combinés avant le début de la séance. 

Cette fois-ci, le transalpin a pu défendre ses chances, et il l'a bien fait, en faisant son entrée dès les premières minutes dans le top 10, avant de réaliser une série d'améliorations qui lui ont permis de grimper jusqu'en deuxième position.

Alex Lowes a aussi fait partie des plus prompts à abaisser sa référence de la matinée, mais de manière insuffisante cependant pour espérer toute progression dans la hiérarchie. 

Melandri composte son billet pour la Superpole 2

Pareil scénario s'est déroulé derrière l'Anglais pour Eugene Laverty, et hormis l'arrivée de Melandri dans les "happy few" des pré-qualifiés provisoires pour la Superpole 2, le statu quo a prévalu dans le top 10 lors de la première demi-heure de cette session. 

Mais à mesure que les minutes se sont égrenées, la tension est devenue de plus en plus palpable, les pilotes multipliant les figures en piste. Xavi Forés s'est ainsi fait peur avec un joli wobble en déboulant en haut du virage 9, au même titre que Lorenzo Savadori quelques instants plus tard. Ce ne fut cependant que le début des ennuis pour l'Espagnol, qui a été par la suite contraint de mettre pied à terre en raison d'un problème mécanique sur sa Panigale.

 

 

Il faut dire que les deux hommes ont été tentés de prendre tous les risques tant leur qualification directe en Superpole 2 était loin d'être assurée, puisqu'ils occupaient alors les deux dernières places du top 10.

Aux avant-postes, Chaz Davies est finalement venu à bout d'un Leon Camier particulièrement résistant, mais également de Tom Sykes. Le Gallois est cependant resté en troisième position en raison de l'importante progression chronométrique de son coéquipier Melandri dans les dix dernières minutes, qui ont permis au natif de Ravenne de s'immiscer à la deuxième place et de venir menacer Jonathan Rea, intouchable jusqu'ici.

Pas de progression pour Sykes

Ce dernier est tout de même parvenu à maintenir son avantage. Sykes ne peut pas en dire autant, puisqu'il a, à l'inverse, fait les frais de son absence d'amélioration en dégringolant en cinquième position. 

Derrière le numéro 66, Eugene Laverty a pris le dessus sur Lowes pour tenir tête aux deux pilotes Yamaha, séparé au classement par Lorenzo Savadori. Stefan Bradl ferme quant à lui le top 10 après un run de dernière minute salvateur, éjectant Torres du wagon des pré-qualifiés. 

Plus bas dans la hiérarchie, son coéquipier Takumi Takahashi, qui épaulera également l'Allemand lors de la prochaine manche à Jerez, a pour sa part poursuivi sa progression dans l'ombre. Le Japonais, doté d'une riche expérience de course mais qui découvre ce week-end le circuit de Portimão, a néanmoins ramené des données précieuses à l'équipe Ten Kate.

Les pilotes vont à présent disposer d'une ultime séance d'essais libres demain matin d'une durée de 25 minutes, avant de prendre part à la séance de qualifications, qui permettra d'établir l'ordre de départ de la Course 1 de cette dixième manche du championnat. 

 WSBK - Portimão - Temps combinés (EL1 + EL2)

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 43 1'42.621 
2 italy Marco Melandri  Ducati 24 0.586
3 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 38 0.689
4 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 47 0.794
5 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 41 0.895
6 ireland Eugene Laverty  Aprilia 36 0.901
7 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 42 1.056
8 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 38 1.146
9 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 44 1.233
10 germany Stefan Bradl  Honda 45 1.336
11 spain Jordi Torres  BMW 48 1.549
12 italy Raffaele De Rosa  BMW 37 1.841
13 argentina Leandro Mercado  Aprilia 40 1.971
14 spain Xavi Forés  Ducati 30 1.987
15 italy Riccardo Russo  Yamaha 42 2.011
16 spain Román Ramos  Kawasaki 42 2.663
17 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 34 2.897
18 japan Takumi Takahashi  Honda 57 3.386
19 australia Anthony West  Kawasaki 41 3.551
20 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 36 3.737
21 italy Alessandro Andreozzi  Yamaha 37 3.778

 

 
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Portimao
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Algarve Motor Park
Type d'article Résumé d'essais libres