Kawasaki s’en sort bien

Pour la 25e fois de l’Histoire, l’Union Jack a flotté sur un podium 100% à ses couleurs ce dimanche en Aragón. Si Jonathan Rea a connu un week-end difficile, il limite cependant la casse avec deux bons résultats.

Kawasaki s’en sort bien
Le deuxième, Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team, le poleman Michael van der Mark, Honda WSBK Team et le troisième, Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Le deuxième, Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team sur le podium
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team, avec les médias
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Le vainqueur Tom Sykes, Kawasaki Racing Team fête sa victoire dans le Parc Fermé

Le Champion du monde a fait honneur à son rang au terme des deux fois 18 tours de course où il est monté sur le podium, assurant ainsi des points précieux. Depuis l’épreuve d’ouverture en Australie, la nouvelle version de la Kawasaki ZX10R semble ne pas donner pleinement satisfaction à ses deux pilotes pourtant auteurs d’une entame de Championnat idéale.

L’équipe KRT devait cependant s’attendre à une réplique du concurrent direct, Ducati, compte tenu des signes affichés en 2015 et d’un rythme bien soutenu sur les deux premières épreuves.

En termes de position de course, c’est une amélioration par rapport à hier”, commente Tom Sykes. “Il semble qu’après les informations que nous avons tirées de la première course, notre pneu arrière ne fonctionnait pas à son meilleur niveau pour contrer Chaz [Davies] qui a fait un travail incroyable. Je suis chanceux d’avoir une équipe comme la mienne, mais nous ne pouvions pas combler l'écart par rapport à hier. Nous ne devons pas être pessimistes parce que ça arrive parfois d’être sur un circuit qui est idéal pour un certain package, et Chaz est toujours très bon ici !”

L’arrière s’est bloqué au rétrogradage sur la fin de course et je n’ai pu m’arrêter”, avoue Jonathan Rea. “Terminer second ou troisième aujourd’hui n’est pas le plus important, terminer aussi loin est notre principal souci. Nous avons besoin de plus de temps avec la nouvelle moto et cela doit se faire étape après étape ! Quand un week-end aussi difficile se termine avec une deuxième et une troisième places, ce n’est pas si mal !

Après 18 victoires en 2015, déjà trois succès cette saison

Du rythme, voilà ce qu’il faut à Kawasaki pour gommer les imperfections découvertes sur le tracé ibérique. Le bilan comparatif à 2015 reste cependant positif pour Tom Sykes qui semble plus en verve cette saison, prêt à marquer ses rivaux à chaque occasion – à commencer par son compagnon d’écurie. À la même époque l’an dernier, le Champion 2013 ne comptait que deux podiums (deux 3e places) comme meilleur résultat. Il peut donc être satisfait de ce début de campagne.

Pour le Champion sortant, la pilule espagnole a du mal à passer et il va devoir aborder Assen avec une nouvelle donne : un coéquipier comme premier rival affirmé et un adversaire en rouge – Chaz Davies – tout aussi déterminé. Son parfait début de saison lui permet tout de même d’aligner six podiums consécutifs dont trois victoires, une performance qu’il est le seul à avoir réalisé et qui lui permet d’être toujours aux commandes du Championnat.

partages
commentaires
La bonne affaire de Chaz Davies

Article précédent

La bonne affaire de Chaz Davies

Article suivant

WSS - Sofuoglu monte en puissance !

WSS - Sofuoglu monte en puissance !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Lieu MotorLand Aragón
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea