WSSP - Duel au sommet entre Krummenacher et Caricasulo, Mahias 3e

partages
commentaires
WSSP - Duel au sommet entre Krummenacher et Caricasulo, Mahias 3e
Par :
23 juin 2019 à 12:17

Les coéquipiers du team Bardahl Evan Bros. se sont livrés à une incroyable bataille en fin de course, au terme de laquelle le Suisse a eu le dernier mot. Le pilote français a pour sa part retrouvé le podium, après un début de saison compliqué.

La météo capricieuse qui a animé la manche adriatique de la saison n’a pas perturbé le Supersport, puisque ce sont les top pilotes qui ont occupé les premières places des essais, comme à leur habitude. Si Federico Caricasulo, fort de sa victoire à Jerez, a pris le dessus lors des essais libres, c’est bien Lucas Mahias qui a décroché la pole position. Randy Krummenacher, Jules Cluzel et Raffaele De Rosa n’ont pas terminé loin, et la course a donc été très serrée jusqu’au bout, avec une incroyable bagarre dans les deux derniers tours.

Lire le résumé de la course précédente :

Confrontation en piste

À l’extinction des feux, Mahias a conservé sa première place au bout de la ligne droite et a ainsi viré en tête dans le premier virage. De son côté, Cluzel s’est un peu raté alors qu’il s’était parfaitement bien élancé, et s’est retrouvé quatrième, soit une place gagnée malgré tout. Il n’a néanmoins fallu que deux tours pour que la machine Bardahl Evan Bros. se mette en place et que les coéquipiers Krummenacher et Caricasulo ne doublent le Français et enregistrent les temps au tour les plus rapides.

Malgré une tentative de l’Italien, le Suisse est resté en tête jusqu’à deux tours de l’arrivée, où s’est alors entamée une bataille épique entre les deux. Alors que la victoire semblait acquise pour Caricasulo, son équipier est revenu et les contacts entre les deux se sont enchaînés dans le dernier secteur du dernier tour, parfois à la limite, et c’est bel et bien Krummenacher qui a eu le mot de la fin.

"Je voulais vraiment gagner. Merci à Federico car c’était super de se battre avec lui. On s’est tous les deux poussés au maximum et au final la victoire a été possible", a-t-il déclaré à l’arrivée, bien plus souriant que son coéquipier. "Je n’avais pas 100% de grip et j’ai donc conservé mes pneus pour la fin de course. J’ai attaqué dans les derniers tours et suis passé là où je le voulais, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit si agressif. Je ne pouvais rien faire car ma trajectoire était très étroite, je ne pouvais qu’attendre qu’il freine pour passer ensuite, sinon nous tombions tous les deux. Cela fait partie des courses, nous verrons ce que la Direction de course en décidera, en tout cas ce sont 20 points importants pour le championnat", a de son côté conclu l’Italien.

Les Français en embuscade

Si les coéquipiers ont fait le spectacle, Mahias et Cluzel sont restés tout le long derrière, en troisième et quatrième positions, sans être en mesure de pouvoir porter une attaque, bien que le pilote Kawasaki ait tenté en début de course. "Je suis vraiment content, c’est comme une victoire", a-t-il déclaré avant de monter sur son premier podium de l’année.

"La course n’a pas été très rapide, je pense que ceux de devant jouaient, mais moi je ne jouais pas du tout. Leur stratégie était de faire une course lente puis ils ont attaqué dans les derniers tours. J’ai pu les suivre, mais quand j’ai vu que j’étais à trois secondes, j’ai pensé au podium et je n’ai pas voulu tout gâcher, la saison a été assez difficile jusqu’à présent. Je n’ai pas toujours le sourire lorsque je ne suis pas aux avant-postes et là j’ai un grand sourire."

Cluzel a pour sa part terminé quatrième et marqué des points pour le championnat. De son côté, son coéquipier Corentin Perolari est parti à la faute en tout début de course, tandis que Jules Danilo a terminé 14e. À noter également la belle performance de Hannes Soomer, qui a terminé septième et réalisé le meilleur résultat de sa carrière.

Italy Misano - Classement Supersport

1 Switzerland Randy Krummenacher Yamaha 31'57.912
2 Italy Federico Caricasulo Yamaha 0.084
3 France Lucas Mahias Kawasaki 0.161
4 France Jules Cluzel Yamaha 2.373
5 Japan Hikari Okubo Kawasaki 6.642
6 Italy Lorenzo Gabellini Yamaha 12.098
7 Estonia Hannes Soomer Honda 14.898
8 Italy Kevin Manfredi Yamaha 19.885
9 Austria Thomas Gradinger Yamaha 19.933
10 Italy Massimo Roccoli Yamaha 20.064
11 Italy Federico Fuligni MV Agusta 23.246
12 Italy Luca Ottaviani Yamaha 23.426
13 Belgium Loris Cresson Yamaha 25.402
14 France Jules Danilo Honda 26.429
15 Italy Mattia Casadei Yamaha 28.026
16 Hungary Péter Sebestyén Honda 28.549
17 Italy Filippo Fuligni Yamaha 31.291
18 Netherlands Rob Hartog Kawasaki 31.420
19 United Kingdom Kyle Smith Kawasaki 32.355
20 Netherlands Glenn van Straalen Kawasaki 45.322
21 Germany Christian Stange Honda 51.597
22 Spain Nacho Calero Pérez Kawasaki 55.993
23 Italy Roberto Rolfo Kawasaki 56.207
24 Germany Patrick Hobelsberger Yamaha 1'00.194
25 Italy Michael Canducci Yamaha 1'14.398
26 Hungary Alen Gyorfi Yamaha 1'14.499
27 Spain Isaac Viñales Yamaha 1'17.907
Nc
Italy Ayrton Badovini
Kawasaki  
Nc
Italy Gianluca Sconza
Honda  
Nc
Italy Raffaele De Rosa
MV Agusta
 
Nc
France Corentin Perolari
Yamaha  
Nc
Netherlands Jaimie Van Sikkelerus Honda  
Nc
Spain María Herrera
Yamaha  

Avec sa victoire, Krummenacher continue de creuser l’écart au championnat, et dispose désormais de 22 points sur Caricasulo, qui s’affirme comme son adversaire principal. Cluzel est pour sa part isolé en troisième position, avec 53 points de retard. Les coéquipiers Hikari Okubo et Mahias clôturent quant à eux le top 5, à 90 et 94 points du Suisse.

Article suivant
Van der Mark forfait à Misano après une lourde chute

Article précédent

Van der Mark forfait à Misano après une lourde chute

Article suivant

Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat

Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Charlotte Guerdoux