Le team Puccetti s'intéresse au WSBK et à Melandri

Aujourd'hui engagé en Supersport et en Superstock, le team Puccetti étudie l'éventualité d'intégrer le WSBK. Et le pilote que le team manager place en tête de liste n'est autre que Marco Melandri.

Le team Puccetti s'intéresse au WSBK et à Melandri
Manuel Puccetti, team manager Puccetti Racing
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Toprak Razgatlioglu et Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini

Marco Melandri a beau être en retraite depuis un an, son nom n'en finit plus de circuler. Cité par MV Agusta à l'heure où la marque annonçait son nouveau programme à l'automne dernier, on l'a depuis dit en lien avec Yamaha ou BMW, autant de pistes qui n'ont pas (encore ?) été concrétisées.

Le voici à présent cité dans un projet en rapport avec Kawasaki. Son nom est en effet le premier argument avancé par Manuel Puccetti, à l'heure de faire connaître son envie de gravir le dernier échelon vers le Championnat du monde Superbike.

"J'ai rencontré Melandri avant la manche australienne, fin janvier, et nous avons discuté de la saison prochaine", indique le team manager italien au site officiel du championnat. "Si j'arrive à construire un projet pour faire grandir mon team et le mener en WSBK, il sera très heureux de venir avec nous et nous pourrons construire un package très fort, comme une équipe officielle. Kawasaki nous y aidera. Je saurai le mois prochain, en juillet, si je peux monter ce projet et nous pourrons très bientôt dire quelque chose."

En l'état actuel du projet, Manuel Puccetti concentre ses efforts sur une structure permettant d'aligner un seul pilote, sans forcément penser à l'éventualité de doubler les effectifs. "Je veux garder les pieds sur terre. Je sais que c'est un projet très solide, mais très cher, aussi nous concentrons-nous pour l'instant sur un pilote. Ensuite, nous verrons", indique-t-il.

Outre les questions de budget, Manuel Puccetti sait que, pour convaincre Marco Melandri, il doit lui promettre un programme de qualité, dans lequel les efforts nécessaires seront fournis pour que le pilote ait ce qu'il désire. C'est donc précisément le discours que tient le team manager, tout en se sachant en concurrence avec les autres opportunités qui s'offrent à Melandri, retraité de luxe et hautement courtisé.

Rappelons que le team Puccetti est d'ores et déjà lié à Kenan Sofuoglu pour la prochaine saison du WSS, ainsi qu'à son protégé Toprak Razgatlioglu. Sacré l'an passé en Superstock 600 avec cette même équipe, le jeune pilote turc évolue désormais en Stock 1000. Prometteur, il a été appelé en renfort du WSBK en début de saison afin de remplacer Josh Hook, convalescent, mais son expérience n'a pas été au-delà de la première journée puisqu'il s'est lui-même blessé.

Avec de tels projets, Manuel Puccetti envisage de mettre un terme à son soutien au team San Carlo Italia qui évolue en Coupe d'Europe Supersport. Quoi qu'il en soit, il s'agit bel et bien d'un projet, justement, et il manque encore la principale étape : la concrétisation. C'est d'autant plus vrai concernant l'hypothèse que Marco Melandri puisse en être, si l'on en croit le nombre de rumeurs plus ou moins fondées qui ont circulé sur son compte depuis un an.

partages
commentaires
Ducati - Week-end compliqué, malgré de nombreuses nouveautés
Article précédent

Ducati - Week-end compliqué, malgré de nombreuses nouveautés

Article suivant

Lowes entre satisfaction et frustration

Lowes entre satisfaction et frustration
Charger les commentaires