Leader des BMW, Althea cherche la confirmation à Assen

Des quatre BMW engagées cette année en WSBK, c'est celle de Jordi Torres qui fait la course en tête, les trois premières manches lui ayant permis de se détacher de ses rivales jusqu'à concurrencer Yamaha.

Leader des BMW, Althea cherche la confirmation à Assen
Jordi Torres, Althea BMW Team et Michael van der Mark, Honda WSBK Team
Jordi Torres, Althea BMW Team
Jordi Torres, Althea BMW Team et une charmante Grid Girl
Jordi Torres, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team

On s'interrogeait sur la capacité d'adaptation du pilote espagnol à sa nouvelle machine, et le voici qui brille par sa régularité. Après une série de septièmes et de huitièmes places, son entrée dans le top 5 en Aragón l'a hissé au même niveau mathématique que Sylvain Guintoli au championnat.

Après la manche espagnole, Torres a profité de deux jours d'essais privés à Jerez pour tenter d'améliorer la BMW S1000 RR avec l'ensemble du team Althea Racing. L'équipe a testé différentes options de réglages et des modifications de géométrie, avec pour objectif notamment de stabiliser l'arrière de la machine, ce dont il espère profiter cette semaine sur l'impitoyable piste d'Assen.

"Les récents essais nous ont fourni beaucoup d'informations qui vont nous aider dans la préparation des courses aux Pays-Bas. Je crois que l'on arrive mieux préparés, plus sereins, et que l'on a beaucoup progressé", estime Jordi Torres. "Assen est une piste spéciale, avec ses chicanes rapides, il faut donc une moto qui soit bonne dans les changements de direction. Je m'adapte de plus en plus à ma BMW et j'espère donc pouvoir disputer deux bonnes courses ce week-end."

Assen, terre de victoire pour Reiterberger

Plus connaisseur de la S1000RR, Markus Reiterberger compte lui aussi un top 5 à son palmarès de ce début de saison. En revanche, une chute en Australie et une usure pneumatique prononcée en Aragón pèsent dans le bilan comptable du rookie, plus jeune pilote du plateau à seulement 20 ans.

L'Allemand connaît bien Assen, qui lui a réservé un superbe moment l'an dernier après des visites passées plus compliquées. "Ces dernières années, j'ai couru à Assen en championnat d'Allemagne", explique-t-il. "Je n'ai pas toujours disputé les meilleures courses ici. Et puis, l'année dernière, on a trouvé une nouvelle solution qui nous a permis de signer un doublé et de remporter le titre. Je suis arrivé à 2 dixièmes du meilleur temps signé par Rea sur la course WSBK !"

"Cette fois, ce ne sera pas facile", anticipe Markus Reiterberger, victime de deux chutes pendant les essais privés. "Il faut que je retrouve mon feeling en améliorant les réglages. Les essais de Jerez m'ont donné l'opportunité de travailler pour améliorer mes sensations, mais je crois que l'on n'a que peu progressé. En tout cas, je suis confiant et prêt à reprendre le travail à Assen."

Ce début de saison a clairement permis à Althea de prendre l'ascendant sur sa rivale directe qu'est l'équipe Milwaukee. Après les performances prometteuses de Josh Brookes à Phillip Island, les BMW du team venu du championnat britannique ont marqué le pas, les deux pilotes cherchant encore à prendre la mesure de leur machine tout en essayant de trouver la voie dans le set-up et l'électronique.

partages
commentaires
Giugliano bien décidé à se racheter à Assen

Article précédent

Giugliano bien décidé à se racheter à Assen

Article suivant

EL1 - Les Kawasaki prennent le contrôle

EL1 - Les Kawasaki prennent le contrôle
Charger les commentaires