Leon Camier - "Ma première erreur de la saison"

L'air anglais a galvanisé Leon Camier, qui évoluait le week-end dernier à quelque trois heures de son Kent natal. Surtout, cette manche de Donington Park lui a permis de concrétiser les récents progrès de MV Agusta en pointant son museau aux avant-postes.

Comptes-rendus : Course 1 | Course 2

En l'absence de longues lignes droites sur le circuit britannique, la F4 RR n°2 s'est crânement invitée à la fête. Crédité du meilleur temps de la première séance d'essais libres, Camier a décroché le lendemain la septième place de la Superpole, de loin son meilleur résultat de la saison à cet exercice.

Conscient qu'il serait difficile de maintenir un tel niveau sur la durée, le pilote MV Agusta visait objectivement le top 8 pour les courses au programme dimanche... tout en admettant qu'il allait jusqu'à envisager une arrivée dans le top 6 dans ses rêves les plus fous!

Les courses se sont toutefois avérées un peu plus compliquées qu'espéré pour Leon Camier. C'est d'abord un tout droit qui lui a coûté cher durant la première épreuve. Alors neuvième et en bagarre contre Ayrton Badovini pour la huitième place, il s'est vu contraint de remonter le peloton pour retrouver cette neuvième position qu'il occupait avant cette faute. Sur la ligne d'arrivée, dix secondes et quatre places le séparaient finalement de son adversaire du début de course, fruit d'une indéniable frustration.

J'ai trop attaqué pour rester avec Chaz et je n'aurais pas dû

Leon Camier

Mais c'est surtout l'erreur commise durant la seconde manche que le pilote anglais a du mal à accepter. Parti à la faute dès le troisième tour, alors qu'il se battait contre Chaz Davies, il reconnaît son entière responsabilité. "J'ai trop attaqué, c'est bien ça le problème," peste-t-il au micro de WorldSBK.com. "Je suis vraiment frustré. C'est ma première erreur de la saison et j'ai du mal à la digérer, parce que je ne voulais décevoir personne."

"J'étais vraiment bien parti et j'ai fait de très bons premiers tours," poursuit Leon Camier, admettant néanmoins que le niveau du pilote Ducati - qui finira par décrocher la troisième place - aurait été difficile à tenir. "Même en maintenant ce rythme, je ne crois pas que j'aurais réussi à rester avec Chaz, mais en tout cas je serais globalement resté à ce niveau. La baisse de carburant aide beaucoup ma moto et je suis habituellement plutôt fort en fin de course."

"Je crois que j'avais ce qu'il fallait pour disputer une bonne course, mais j'ai trop attaqué pour rester avec Chaz et je n'aurais pas dû. J'ai fait une petite faute en forçant trop à l'entrée de la chicane et j'ai trop rebondi sur le vibreur," explique-t-il. "Je suis frustré, mais si je regarde le côté positif des choses, je retiens que j'étais en bagarre contre des pilotes qui ont déjà gagné cette année et c'est un bon point. On a fait le maximum, mais personnellement j'ai trop attaqué."

Il n'empêche que Leon Camier et MV Agusta ont réalisé à Donington Park leur meilleur week-end de cette première partie de saison. Des progrès prometteurs pour l'équipe italienne, qui se bat depuis Aragón pour faire fonctionner comme il se doit le système électronique Magneti Marelli que chacun doit désormais utiliser. A l'image de Suzuki, MV Agusta a pu passer un cap durant ce week-end anglais, mais le plus dur reste à venir : confirmer!

Les classements du Championnat WSBK

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington Park
Sous-évènement Dimanche
Circuit Donington Park
Pilotes Leon Camier
Équipes MV Agusta
Type d'article Résumé de course
Tags accident, chute, donington, leon camier, mv agusta, superbike, wsbk