Le retour de Loris Baz en WorldSBK officialisé pour 2022

Loris Baz a été officialisé au sein du team Bonovo pour la saison 2022 du WorldSBK, où il sera accompagné par Eugene Laverty.

Le retour de Loris Baz en WorldSBK officialisé pour 2022

Loris Baz a fait son choix : il fera bel et bien son retour à plein temps en WorldSBK la saison prochaine. Son recrutement par le team Bonovo n'était plus qu'un secret de polichinelle et il est à présent officialisé. Il fera équipe la saison prochaine avec Eugene Laverty pour piloter la BMW de l'équipe allemande.

Appelé en renfort le mois dernier pour remplacer au pied levé Chaz Davies après la blessure du Gallois à Barcelone, le Français, qui venait alors de boucler sa saison en MotoAmerica, a disputé les manches de Jerez et de Portimão. À la clé, deux podiums et des bagarres aux avant-postes qui ont de nouveau braqué les projecteurs sur son potentiel.

Il n'en fallait pas plus pour que BMW lui déroule le tapis rouge. Baz a reçu une offre pour retrouver le constructeur allemand, avec lequel il avait disputé la saison 2018. Malgré son attachement au championnat américain et au programme prometteur qu'il y portait, il s'est laissé convaincre.

Il y a quelques jours, le Haut-Savoyard annonçait lui-même quitter l'équipe Ducati avec laquelle il avait fait ses débuts en MotoAmerica. "Je ne courrai pas en MotoAmerica l'année prochaine", a-t-il écrit sur ses réseaux sociaux. "J'y suis allé pour courir et j'en suis revenu avec une famille en Amérique. Bobby, Louis Sr et Jr Eraldo, et tous les autres, merci pour tout ce que vous avez fait pour faire en sorte que je me sente chez moi. Merci d'avoir compris mon choix pour l'année prochaine et de m'avoir poussé à choisir ce qu'il y avait de mieux pour ma carrière."

 

Au moment de retrouver le paddock mondial, fin septembre, Baz avait affirmé être certain "à 90%" de retourner aux États-Unis en 2022, son projet ayant vocation à connaître une suite après une première saison de découverte et d'apprentissage. Mais il ne se fermait aucune porte et admettait que les choses pouvaient changer très vite. "J'ai toujours dit que je voulais revenir ici. Je pense que j'ai toujours ma place ici, mais je ne veux revenir que si j'ai une bonne moto et une bonne opportunité. Sinon, je préfère rester en Amérique. On verra", avait-il indiqué dans une interview à Motorsport.com.

Il va désormais retrouver la BMW M 1000 RR qu'il pilotait en 2018 dans le team Althea. Cette fois, le Français sera aligné par l'équipe Bonovo, au sein de laquelle il doit disposer d'une machine officielle, identique à celles de Michael van der Mark et Scott Redding, qui formeront quant à eux le line-up du team d'usine. Il fera équipe avec Eugene Laverty.

"Je suis très heureux d'être de retour en WorldSBK", commente le pilote français. "Je pense que j'ai montré pendant ces deux manches en Espagne et au Portugal que j'ai le rythme pour me battre aux avant-postes dans ce championnat. BMW est la marque qui a le plus progressé pendant cette deuxième partie de la saison. J'ai attentivement regardé comment progressait la moto. J'ai déjà couru avec BMW, donc je connais beaucoup de monde là-bas et j'ai aussi fait une course avec MGM racing en 2012. Je suis vraiment content et très excité par cette opportunité, et j'ai hâte d'essayer la moto et de commencer à travailler avec le team et avec BMW. Merci à tous ceux qui sont impliqués dans ce projet."

Lire aussi :

partages
commentaires
Un MotoGP "irrespectueux" a laissé Scott Redding "déprimé"
Article précédent

Un MotoGP "irrespectueux" a laissé Scott Redding "déprimé"

Article suivant

La FIM revoit l'âge minimum à la hausse et réduit les grilles

La FIM revoit l'âge minimum à la hausse et réduit les grilles
Charger les commentaires