Malade, Sykes a sauvé les meubles en Aragón

partages
commentaires
Malade, Sykes a sauvé les meubles en Aragón
Par : Willy Zinck
3 avr. 2017 à 09:00

Le pilote Kawasaki a été affecté tout le week-end par un virus qui l'a considérablement diminué. Malgré cela, l'Anglais a fait mieux que résister en décrochant un nouveau podium puis une quatrième place.

Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Ducati Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Ducati Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Marco Melandri, Ducati Team, et le troisième Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Marco Melandri, Ducati Team, le troisième Tom Sykes, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Marco Melandri, Ducati Team, le troisième Tom Sykes, Kawasaki Racing

Il y a des épreuves où tous les éléments semblent se liguer contre vous. Prenez Tom Sykes lors du week-end dernier, sur le circuit de MotorLand Aragón. Le pilote anglais est arrivé sur le tracé espagnol diminué à cause d'une maladie qui ne s'est pas estompée, bien au contraire, de toute la manche.

Malgré ces conditions loin d'être propices à la performance, le pilote britannique a tout de même réussi à signer le troisième temps en qualifications, juste derrière son coéquipier Jonathan Rea, mais aussi Chaz Davies le poleman, qui venait d'effacer son précédent record de la piste pour 55 millièmes de seconde. 

Incapable d'ingurgiter quoi que ce soit à compter du vendredi soir, c'est donc l'estomac vide que le Champion du monde 2013 a pris le départ de la Course 1. Après avoir dépossédé Marco Melandri de la troisième place à l'issue du premier tour, l'Anglais n'a pu résister très longtemps aux assauts de l'Italien pour finalement rétrocéder sa place trois boucles plus tard.

Trop de contrainte sur le pneu arrière

Le pilote Kawasaki a ensuite tenu tant bien que mal l'allure du trio de tête, avant de baisser de rythme dans les derniers tours en raison d'une trop forte usure des pneumatiques, notamment à l'arrière. "J'ai juste un peu souffert à cause du vent en faisant tourner la moto, la traction à l'arrière était critique. Vu que la moto ne voulait pas tourner je sollicitais trop le pneu arrière", a reconnu Sykes après-course.

Celui-ci allait finalement être récompensé de son opiniâtreté dans l'avant-dernier tour, suite à la chute de Chaz Davies, pour remonter à la troisième position et signer ainsi son quatrième podium de l'année. 

Alors qu'il espérait bien être un peu requinqué dimanche après une bonne nuit de repos, le calvaire a finalement continué lors de la Course 2 pour le numéro 66, davantage amoindri que la veille et, comme cela ne suffisait pas, qui devait cette fois-ci s'élancer depuis la septième place au gré de la nouvelle règle de la grille inversée.

Mais au-delà de sa condition physique, l'Anglais a surtout souffert ce week-end de difficultés pour manier l'avant de sa moto. Un facteur qui n'a pas été facilité par les fortes rafales de vent qui sévissaient en Aragón. "Nous avons été près de la tête de course, mais je n'étais juste pas à l'aise sur la moto dans ces conditions venteuses", reprend-il. "Il semble de toute façon que nous soyons sensibles sur les réglages à l'avant, mais le vent était terrible aujourd'hui ! Et pour une raison que je n'explique pas je ne suis pas capable de maintenir une charge constante sur l'avant, chose sur laquelle il faut que nous travaillons demain [lundi]."

Malgré un très bon envol, qui l'a vu gagner deux places pour sauter en cinquième position à la fin du premier tour, l'Anglais n'a ensuite jamais pu tenir le rythme imprimé par la tête de course. Celui-ci s'est même empêtré dans une bataille avec Leandro Mercado

Avec panache, Sykes a tout de même réalisé un baroud d'honneur dans le pénultième tour de course, pour fondre sur Michael van der Mark et destituer celui-ci de la quatrième position pour récupérer des points précieux au championnat.

Le vice-Champion 2016 a en effet grappillé quelques points par rapport à Davies, et n'est plus qu'à quatre petites unités de son adversaire au général. 

Prochain article WSBK
WSS - Première victoire pour Mahias et nouvelle chute pour Sofuoglu !

Previous article

WSS - Première victoire pour Mahias et nouvelle chute pour Sofuoglu !

Next article

Lourde chute pour Melandri lors de la journée d'essais en Aragón

Lourde chute pour Melandri lors de la journée d'essais en Aragón
Load comments

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Catégorie Course 2
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions