Marco Melandri confirme son absence en 2016

Après des mois d’indécision quant à son avenir sportif, Marco Melandri a annoncé ce mercredi qu’il ne participerait pas à la saison 2016 du Championnat du monde Superbike. 

Marco Melandri confirme son absence en 2016
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Marco Melandri, MV Agusta
Marco Melandri, MV Agusta
Marco Melandri vainqueur de la Course 1
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini

C’est par un tweet que le pilote italien a fait part de sa décision, dans une phrase qui conforte la position qu’il a toujours défendue ces derniers mois : celle de ne pas avoir à faire de compromis pour continuer à courir dans une série aussi relevée. "Pas de WSBK pour moi", a-t-il fait savoir. "Merci à ceux qui ont tout tenté [pour que ça se fasse], mais les conditions ne sont pas réunies pour bien faire. N'être qu'un numéro, ça n'est pas fait pour moi."

Pendant plusieurs semaines, Marco Melandri a paru très proche de s’engager avec l’équipe MV Agusta en Superbike, mais il était vraisemblablement difficile pour le team de trouver les moyens et les ressources nécessaires permettant l’engagement d’une deuxième moto cette saison. "Cela diluerait ce que l'on a déjà en termes de budget, de pièces et tout le reste. Pour moi, ce serait à 100% négatif d'embarquer un deuxième pilote", prévenait récemment Leon Camier, unique pilote de MV Augusta.

Après avoir réalisé deux journées d’essais pour l’équipe italienne en novembre, Melandri espérait pourtant voir le projet initié en 2015 grandir autour de lui afin de se fixer comme objectif d’aller chercher un top 5 au championnat. 

Melandri avait ses conditions

Melandri s’est retiré de la compétition au cours de l’année dernière, quand la fin de l’histoire s’est précipitée pour lui en MotoGP. Il quittait alors Aprilia suite à une première partie de saison compliquée, avec pour meilleur résultat une 18e place au Grand Prix de France. 

Âgé de 33 ans, Melandri a été sacré Champion du monde 250cc en 2002, puis a terminé au deuxième rang du championnat MotoGP en 2005. Il avait ouvert une première longue parenthèse de quatre saisons en mondial Superbike de 2010 à 2014, avec une deuxième et une troisième place au championnat lors de ses deux premières saisons, avant d’être forcé à retourner en MotoGP l’an passé par Aprilia, pour la fin que l’on connaît. 

Dès le mois d’octobre dernier, Melandri avait clairement arrêté sa position quant à ses conditions pour réintégrer un projet. "Je veux revenir pour gagner, je recherche l’opportunité", insistait-il dans les colonnes de La Gazetta dello Sport. "Si on me la donne, je le ferai même gratuitement. Mais je souhaiterais me retrouver dans les conditions que je veux, cela fait trop d'années que j'accepte des compromis et des projets qui n'ont pas été montés par moi."

Une opportunité qui ne s’est ainsi pas présentée pour cette saison 2016, tandis que le principal intéressé évoquait le mois dernier la possibilité de se lancer d’autres défis sur quatre roues à l’avenir. 

partages
commentaires
BMW promet de traiter équitablement ses deux équipes

Article précédent

BMW promet de traiter équitablement ses deux équipes

Article suivant

Essais Jerez - Sykes domine la dernière grosse séance européenne

Essais Jerez - Sykes domine la dernière grosse séance européenne
Charger les commentaires