Márquez convalescent, Bautista serait "honoré" d'aider Honda en MotoGP

La troisième, et longue, opération de Marc Márquez à trois mois et demi du début de la saison 2021 pose la question d'un éventuel nouveau remplacement. Prudemment, Álvaro Bautista se dit disposé à aider.

Márquez convalescent, Bautista serait "honoré" d'aider Honda en MotoGP

Honda organise en ce mois de décembre deux événements médiatiques repensés afin de s'adapter aux contraintes liées au coronavirus, mais néanmoins maintenus pour conserver un semblant de normalité en cette fin d'année. Avant le traditionnel "Honda Thanks Day" qui aura lieu dans quelques jours, une présentation générale du programme 2021 se tenait cette semaine. Or, à l'heure de mettre à contribution ses fers de lance toutes disciplines confondues, le constructeur à l'aile dorée devait une nouvelle fois se passer de sa star, Marc Márquez.

Absent des pistes depuis le mois de juillet, le sextuple Champion du monde MotoGP a vu sa récupération subir un nouveau coup d'arrêt, avec une troisième opération nécessaire en ce début décembre et la découverte d'une infection liée aux interventions précédentes. Échaudé par les mois d'attente et de frustration ayant fait suite à sa fracture de l'humérus droit dans une lourde chute subie lors de la première course du championnat 2020, Márquez affirme aujourd'hui vouloir prendre le temps qu'il faudra pour se remettre totalement avant de faire son retour à la compétition. Cela pourrait même le priver du début de la saison 2021 si six mois sont nécessaires à sa guérison comme le pressentent certains spécialistes en raison de la complexité de cette opération, qui a duré huit heures.

Lire aussi :

En attendant d'y voir plus clair, c'est son frère, Álex Márquez, qui s'est chargé de transmettre des nouvelles encourageantes lors de cette présentation à laquelle ne pouvait participer le #93. "Marc va bien", a-t-il assuré. "Il est chaque jour plus motivé. Cela a été une longue opération et les premiers jours il était un peu convalescent, mais maintenant il va beaucoup mieux. Il est motivé et voit des choses positives, c'est ce qui lui avait manqué dernièrement."

Participant lui aussi à ces rencontres médiatiques, Álvaro Bautista a également été interrogé sur la situation de son ancien adversaire en MotoGP. Bien qu'engagé en WorldSBK, le Madrilène fait partie désormais des pilotes du groupe possédant le plus d'expérience en Grand Prix et son nom circule donc lorsqu'est évoquée l'hypothèse d'un nouveau remplacement du champion, si les prévisions d'une nouvelle longue convalescence devaient se vérifier et ne permettre son retour qu'à partir du mois de juin, pour le septième Grand Prix de la saison selon ce que prévoit le calendrier provisoire.

Pilote officiel Honda en WorldSBK depuis l'an dernier, Bautista a couru au guidon d'une RC213V en MotoGP en 2012 et 2013 au sein du team Gresini. Aujourd'hui, lui-même n'exclut pas que le HRC puisse faire appel à lui pour reprendre temporairement du service en Grand Prix. "Je suis pilote du HRC. En ce moment, je travaille pour le projet Superbike, mais si le HRC m'offre de faire un test ou de les aider en MotoGP, j'en serai honoré", assure-t-il.

Le projet de la CBR1000RR reste toutefois prioritaire pour Bautista, qui a intégré ce programme après sa première saison en WorldSBK durant laquelle il s'est battu pour le titre avec Ducati. L'implication renforcée de Honda dans le championnat des dérivées de la série a d'ores et déjà montré des signaux encourageants, notamment avec un podium qu'il a lui-même obtenu en Aragón.

"En ce moment, on est très concentrés sur le World Superbike. C'est notre principal objectif. Mis à part ça, j'espère que Márquez pourra bientôt revenir et qu'il sera en condition de faire le championnat", conclut le pilote espagnol.

Parmi les autres noms cités pour assurer cet intérim s'il devait réellement s'avérer nécessaire, celui de Stefan Bradl figure toujours sur la liste après que l'Allemand a déjà remplacé le champion durant la quasi-totalité de la saison 2020 en sa qualité de pilote d'essais du HRC. On cite également Andrea Dovizioso, actuellement sans guidon mais désireux de reprendre du service en 2022 et qui pourrait donc voir dans cette opportunité une manière de maintenir les automatismes au guidon d'une MotoGP.

Avec Sebastian Fränzschky et Germán Garcia Casanova

partages
commentaires

Related video

Bautista: Kawasaki traite le WorldSBK comme le MotoGP

Article précédent

Bautista: Kawasaki traite le WorldSBK comme le MotoGP

Article suivant

Jonathan Rea : "Une saison très dure mentalement"

Jonathan Rea : "Une saison très dure mentalement"
Charger les commentaires